L'autonomie au Sahara sous la souveraineté marocaine s'impose

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 25 Juillet 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Le quotidien espagnol «ABC» interpelle Moratinos
    Le journal espagnol ABC conseille dimanche au ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, d'appuyer une "large autonomie au Sahara sous la souveraineté de la monarchie marocaine" et critique la campagne de harcèlement médiatique orchestrée contre le Maroc au sujet de la question du Sahara. "Le meilleur intérêt pour l'Espagne est de donner une sortie raisonnable à la question sahraouie: un Etat qui n'est pas viable devrait être remplacé par la plus large autonomie possible sous la souveraineté de la monarchie marocaine", écrit le rédacteur en chef adjoint du journal, Ramon Pérez-Maura, dont les chroniques font école en matière de journalisme d'analyse.

    Le journal critique la politique menée par le ministre espagnol des Affaires étrangères pour aider à trouver une solution au conflit. " Celui qui est le mieux placé pour maîtriser ce sujet, Miguel Angel Moratinos, a agi d'une manière tout à fait inadéquate ", estime-t-il.

    ABC critique aussi la campagne d'harcèlement qui vise le Maroc depuis plusieurs semaines au sujet de la question du Sahara, avec des attaques médiatiques bien orchestrées et un défilé de missions espagnoles pro-"polisario" qui veulent, selon leurs promoteurs, enquêter sur de prétendues violations des droits de l'Homme au Sahara.

    "Durant les dernières semaines, on a utilisé la question sahraouie comme moyen pour mortifier le voisin. Un effort gratuit", commente le journal.
    ABC met aussi en relief l'option du Maroc pour une autonomie au Sahara sous la souveraineté marocaine comme solution à ce conflit, qui dure depuis 30 ans, soulignant que le Royaume est le pays le plus proche de la démocratie occidentale, parmi les pays membres de l'Union du Maghreb Arabe (UMA).

    "Au bénéfice de tous, c'est le Maroc, l'Etat qui s'approche le plus +même s'il est encore loin+ de la démocratie parmi les cinq pays qui forment l'Union du Maghreb Arabe, qui avance sur la même voie", relève-t-il.


    "C'est le régime marocain, parmi ses pairs, qui a fait le plus de pas en direction de la démocratie occidentale. Nous pouvons tout dynamiter ou appuyer ceux qui évoluent vers la direction la plus adéquate. Même si les ONG sahraouies crient", conclut la chronique, intitulée: "C'est ce qu'il en est, même si cela ne plait pas".
    Par ailleurs, le journal espagnol ABC s'est étonné hier de la "réapparition d'un être fantomatique, le front polisario, protégé par l'Algérie et financé -

    ahurissant - par des dizaines de mairies espagnoles", critiquant "l'appui fou" dont jouit le "Polisario" en Espagne. Le journal met en garde contre le "jeu risqué" auquel se livrent certaines parties en Espagne, notamment l'aile la plus dure de la gauche qui cherche, selon lui, à "se remonter le moral en alimentant ce processus dangereux" de soutien au "polisario". "L'Onu n'a pas réussi à imposer le Plan Baker, actuellement moribond.

    L'Espagne, la France et les Etats Unis tentent d'aider. L'Onu ne le dit pas mais agit comme si les Algériens et les Polisariens étaient les responsables de l'échec" des tentatives de trouver une solution au conflit, ajoute le journal dans un article intitulé: "Appui fou au Polisario". ABC estime que "les choses pourront changer, si les Etats Unis et l'Union Européenne donnent leur appui à une formule concertée des Nations Unies", relevant que "Rabat a proposé une autonomie totale, tout en exigeant la souveraineté marocaine".


    Source: MAP.

    [Fichier joint supprimé par admin]
     

Partager cette page