L'avenir du journalisme se prépare sans journalistes

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 17 Décembre 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Des informations personnalisées glanées sur internet et présentées par un avatar numérique: si les présentateurs de JT ne doivent pas encore chercher un nouveau job, ils doivent savoir qu'étudiants et professeurs de la Northwest University travaillent à leur remplacement.
    Un journal télévisé, baptisé "les infos de 7 heures", est en rodage depuis plus de trois ans au "Laboratoire d'information intelligente" (InfoLab) de la faculté de sciences appliquées de l'Univesité NorthWestern, dans l'Illinois (nord des Etats-Unis).
    Avec un logiciel spécialement mis au point, les étudiants conçoivent un "journal télévisé virtuel" présenté par des personnages d'animation s'exprimant d'une voix robotique, avec une technologie classique de synthèse vocale à partir d'un texte.
    Le programme traque les sites d'information et les blogs sur internet pour rassembler les nouvelles sur un thème particulier, les associe à des images et des sujets filmés et génère un texte tout seul.
    Les internautes peuvent choisir le présentateur du journal parmi plusieurs avatars proposés, ou encore façonner un journal personnalisé ne retenant que les thèmes qui les intéressent.
    Le directeur de ce laboratoire de recherche, Kristian Hammond, professeur d'informatique et d'ingéniérie électrique, explique que ce sont les voix qui sont pour l'instant "la plus grande limite" à l'attrait de ce programme.
    "Le processus de collecte de l'information marche mieux que la présentation", explique-t-il à l'AFP. "Le problème des voix automatiques, c'est qu'elles ne sont vraiment pas très expressives" à ce stade, "cela limite énormément (l'utilisation du) système".
    En revanche, explique M. Hammond, le programme de génération d'articles de "journalisme" sportif est à un stade plus avancé.
    Baptisé "Stats Monkey" ("le petit génie des statistiques") et mis au point avec l'école de journalisme Medill, qui fait également partie de NorthWestern University, ce programme utilise des ordinateurs pour "écrire" le compte-rendu d'un match de base-ball.
    Il rassemble les résultats, des descriptifs des principales actions du match, des données historiques, génère un titre et accroche une photo.
    Le programme fonctionne avec un modèle statistique pour rechercher quelle est l'action principale ou la plus grosse information d'un match et repérer les principaux joueurs.
    Au final, l'article produit en quelques secondes a pratiquement l'allure d'une demi-page de tabloïde, signé "La Machine", avec une qualité qui selon M.Hammond est plutôt meilleure que celle de "papiers" écrits à la hâte par des journalistes en chair et en os.
    "Nous avons fourni des articles pour tous les matchs", dit-il, "et nous nous sommes aperçus que c'était un peu mieux" que ce qu'on lit dans le journal.
    Au-delà des données statistiques, "Stats Monkey" peut aussi récupérer des déclarations des joueurs ou entraîneurs ayant participé au match.
    A terme, explique M. Hammond, l'idée est de développer le programme pour couvrir la natation et même des actualités économiques, comme les résultats d'entreprise - "tout ce qui contient des données chiffrées brutes".
    A ce stade, "nous pensons que 'Stats Monkey' a plus d'avenir que 'Les infos de 7 heures'", dit-il.
    Plusieurs organismes de presse se sont montrés intéressés, ajoute-t-il, sans les citer.









    Source : libe.ma
     

Partager cette page