Leïla et le Majnoun

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par @@@, 16 Avril 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    Certains ministres tunisiens évoquent de plus en plus ouvertement et surtout avec exaspération l’omniprésence de Leila Trabelsi, y compris lors de la tenue hebdomadaire du Conseil des ministres. Sans doute une initiation ! Après avoir occupé et partagé l’espace télévisuel et les journaux avec son mari, "la Régente de Carthage" ne se prive plus d’assister à la comédie du mercredi avec les membres du gouvernement et du Bureau politique du RCD.

    L’intérêt de cette information est que, comme nous n’avons cessé de le prédire, c’est Leïla qui gouverne et qui a la main haute sur les décisions gouvernementales. Pour le reste, l’on sait que Zinochet, qui n’a d’yeux que pour elle, a perdu la main depuis belle lurette. A ce sujet, l’anecdote authentique qui suit serait à même d’éclairer l’opinion publique sur les rapports de forces au sein même du couple …royal.

    Il y a, en effet, un peu plus d’un an, son neveu Tarek Trabelsi, décédé d’overdose au printemps dernier, s’était rendu au Club de Golfe de La Soukra dans un état d’ébriété et aussi…dans les nuages. Lors de ce passage, il saccagea tout tel un ouragan, importunant et menaçant les membres du Club et leur entourage.


    Marouène Mabrouk, qui avait pris entre temps la présidence du Club de Golfe au départ de Habib Bourguiba Junior, évoqua ce grave incident avec son épouse Cyrine qui s’empressa de le rapporter à papa Zine. Le Général-Président décrocha aussitôt son téléphone et passa une savonnade à son beau-frère Moncef Trabelsi, père du voyou Tarek, afin de corriger son rejeton. Jusque-là, il n’y a rien dire…

    Sauf que 30 minutes après ce coup de fil, Leïla Trabelsi débarqua auprès de son chéri de mari et lui fit une scène d’une telle violence que les présents en demeuraient coi. Elle exigea même de lui qu’il téléphonât illico à son frérot Moncef pour s’excuser des remontrances qu’il lui a faites. Et l’amoureux Ben Ali de s’exécuter.

    On vous le disait : cet homme n’est pas digne d’être président de la République, mais l’acteur principal d’une pièce intitulée "Majnoun Leïla"…






    http://www.bakchich.info/Leila-et-Majnoun-le-fou-de-Leila,10489.html
     

Partager cette page