Le « lanceur » Irakien Al Zaïdi mal à l'aise dans sa chaussure

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par @@@, 5 Décembre 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Montadhar en arabe veut dire « celui qui est attendu ». Ce vendredi soir, Montadhar Al Zaïdi porte à merveille son nom. A notre rendez-vous, le fameux lanceur de chaussure sur Bush arrive avec plus de 2h30 de retard. Motif invoqué par le journaliste d'Al Arabiyya qui « gère son agenda » : courses à finir Rue Mouffetard.


    A 21h30, l'homme arrive enfin. Pas moyen de m'éviter : je l'attends dans le hall de son hôtel, à deux pas des Champs Elysées. Montadhar Al Zaïdi s'excuse pour son retard mais m'explique que ses problèmes de santé et la fatigue l'empêchent de répondre à une interview. Il nous invite à prendre un thé avec lui pour se faire pardonner.

    J'insiste. « Vous êtes arabe, Montadhar ne peut pas vous refuser l'interview. L'arabité c'est son point faible », me répond le journaliste d'Al Arabiyya. Réplique du lanceur de chaussures : « Mon point faible ce sont les femmes ».

    Ses chaussures lui seraient-elles montées à la tête ? Ou est-ce la lassitude de raconter pour la énième fois son histoire ? L'interview a finalement lieu. Cinq minutes, pas une de plus.

    Le lanceur arrosé au club de la presse arabe

    Mardi 1er décembre, Montadhar Al Zaïdi était l'invité du club de la presse arabe à Paris. Lors de sa conférence de presse, Saïf Al Khayat, un confrère irakien qui se présente comme réfugié politique, le vise avec sa chaussure. Le lanceur arrosé. Un évènement sur lequel Montadhar Al Zaïdi ne semble pas vouloir revenir, pas plus que sur son propre lancer de chaussures.
    (Voir la vidéo)

    [dailymotion=425,350]xbdzy8[/dailymotion]

    Un des points sur lequel le journaliste irakien est un peu plus loquace c'est la fondation pour les victimes de la guerre en Irak qu'il a lancée en Suisse, « le pays le plus neutre et le plus démocratique, qui ne subit pas de pressions américaines et a pris position contre la guerre en Irak ». (Voir la vidéo)

    [dailymotion=425,350]xbe01q[/dailymotion]

    La Suisse est également le pays que le journaliste irakien a choisi pour se faire soigner des séquelles des coups reçus pendant neuf mois d'incarcération en Irak. (Voir la vidéo)

    [dailymotion=425,350]xbe056[/dailymotion]


    http://www.rue89.com/2009/12/05/le-lanceur-irakien-al-zaidi-mal-a-laise-dans-sa-chaussure-128866
     

Partager cette page