Le « sale arabe » de Sciences-Po porte plainte contre la police

Discussion dans 'Faits divers' créé par @@@, 2 Décembre 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Insulté par des CRS au soir de la qualification de l'Algérie, son témoignage avait fait la Une de Libé. Interview.


    Le ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale, Eric Besson, s'étonnait que l'étudiant de Sciences-Po franco-marocain Anyss Arbib, qui affirme avoir été agressé et insulté par des CRS le 18 décembre après avoir célébré sur les Champs-Elysées la victoire de l'équipe de football de son ami algérien, n'ait toujours pas déposé plainte. C'est désormais chose faite, affirme ce mercredi Anyss Arbib sur Rue89.


    L'histoire avait fait la Une de Libération le 24 novembre. Le même jour, dans une interview à Sciences-Po TV, le jeune homme indiquait qu'il venait d'être contacté par le cabinet d'Eric Besson. Ce que le ministre confirmait quelques jours plus tard au même média, tout en précisant qu'il ne s'agissait que d'une coïncidence :

    « J'organise régulièrement ce que j'appelle des “dîners citoyens”. J'invite des Français d'origine étrangère, par pays. (…) Il se trouve que le 16 décembre prochain des Français d'origine marocaine sont invités au ministère. (…) Il était, parce qu'il doit être responsable d'une association ou il avait dû prendre déjà des responsabilités, sur la liste des invités. »

    Eric Besson reconnaissait également que son témoignage paraissait « extrêmement sincère », mais le mettait en garde : « Dans un Etat de droit, on n'accuse pas la police, des CRS, sans preuve. » Et pointait ce qui, selon lui, « pose problème dans cette affaire » :

    « Il n'y a ni plainte ni même saisine de l'Inspection générale. Moi, je trouve bien que ce jeune étudiant, s'il est sincère et je veux bien le croire, soit porte plainte soit au moins saisisse l'Inspection générale. »
    (Voir la vidéo)



    « Ce n'était pas la seule plainte déposée »

    Deux affirmations auxquelles Anyss Arbib répond sur Rue89. Après avoir pris comme avocat, Jean-Pierre Mignard, l'ex-président de l'association de Ségolène Royal Désirs d'Avenir, il s'est rendu mardi à l'Inspection générale des services, la police des polices :

    « J'ai déposé plainte contre trois agents des forces de l'ordre, deux pour jet de gaz lacrymogène sur ma personne et un pour insulte raciste. Les policiers de l'IGS ont écouté mon récit et m'ont indiqué qu'une enquête allait être ouverte.

    Ils m'ont aussi précisé que ce n'était pas la seule plainte déposée qui concerne ce soir-là, pour des violences plus graves encore, des fractures notamment. Je ne suis donc pas un cas isolé. »




    http://www.rue89.com/2009/12/02/le-sale-arabe-de-sciences-po-porte-plainte-contre-la-police-128505
     

Partager cette page