Le 107ème classique accouche d'un nul : Résultat flatteur pour le Raja et rageant pou

Discussion dans 'Maroc' créé par Info du bled, 22 Décembre 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    Le 107ème derby entre le Raja et le WAC, disputé dimanche au complexe sportif Mohammed V à Casablanca et comptant pour la douzième journée du championnat national de première division de football, s'est soldé sur une issue de parité : un but partout. Un nul flatteur pour le Raja et rageant pour le WAC qui s'est fait rejoindre au score aux ultimes souffles de la partie.
    Un nul nullement apprécié par un groupe de supporters excités qui n'a pas manqué, au grand dam de tout le monde, à annoncer son festival de casse.
    Du match proprement dit, il a tenu toutes ses promesses et fut d'un bon niveau. Les deux protagonistes ont honoré leur standing, produisant un football d'une bonne facture où l'importance de l'enjeu n'a pas affecté la qualité du jeu.
    Les deux adversaires, motivés à bloc et poussés par un grand public, n'ont pas eu besoin d'un round d'observation pour annoncer la couleur. Les assauts des deux parts ne se sont pas fait attendre, mais c'est un Wydad beaucoup plus réaliste qui a su débloquer la situation (9ème mn), suite à un fort joli but d'Abdelhak Aït Laârif.
    Après l'ouverture du score, les joueurs du WAC ont cherché à ne pas se faire trop découvrir et à rester maîtres du milieu de terrain. Tactique qui leur a réussi, puisque les Verts éprouvaient beaucoup de difficultés à orchestrer un assaut, exceptions faites pour une infiltration d'Alloudi et un headding de Najdi. En veillant bien au grain, les Wydadis ont joué terriblement de malchance, touchant en deux temps poteau et transversale.
    Au cours du second half, le Raja, au pied du mur, n'avait d'autre alternative que de revoir ses cartes pour changer la donne. En changeant ses cartouches, le Raja est parvenu à rentrer dans le match, aidé en cela par un Badou Zaki beaucoup plus spectateur que technicien tenu à répondre du tac au tac à tout changement tactique. La suite a été logique : l'égalisation du Raja par l'entremise d'Omar Najdi.
    Faire porter le chapeau donc à Ajjedou qui a perdu le ballon dans le camp adverse ou à l'ensemble des joueurs taxés d'amateurs, ça serait vite aller en besogne. Le but des Verts se faisait sentir depuis l'entame de la seconde période.
    Les Rouges avaient les moyens de tuer le match, mais ne l'ont pas fait. Alors ils ont payé cash leur erreurs en se faisant rejoindre au score par le Raja et à la pole position du classement par le Difaâ d'El Jadida, vainqueur en soirée à domicile du FUS de Rabat par deux buts à zéro. Pour ce qui est des autres rencontres comptant pour cette manche, le troisième match joué dimanche entre le KACM et la JSM s'est soldé par un nul blanc.
    Samedi, les FAR ont renoué avec le succès, s'offrant l'ASS sur la petite marque d'un but à zéro, tout comme le KAC qui s'est contenté du strict minimum en accueillant l'OCK (1-0).
    Les matches ayant opposé le HUSA à l'OCS et le MAT au MAS se sont achevés sur la désolante issue du zéro pointé, alors que la confrontation WAF-IZK, qui a ouvert le bal vendredi de cette journée, a vu les Fassis s'imposer sur le court score d'un but à zéro.









    Source : libe.ma
     

Partager cette page