Le Barça à une marche du sacre

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 9 Mai 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]


    Le FC Barcelone a remporté le derby barcelonais face à l'Espanyol (2-0) pour reprendre ses huit points d'avance sur le Real Madrid, lors de la 35e journée de Liga. Avec Eric Abidal - rentré à la 71e minute -, les Catalans n'ont pas tremblé et n'ont besoin que d'un point pour être sacrés.

    FC BARCELONE - ESPANYOL BARCELONE : 2-0
    Buts : Iniesta (29e), Piqué (48e).

    Grâce à sa victoire sur son rival catalan, le Barça est champion de Barcelone, en attendant d'être sacré champion d'Espagne. Le succès des hommes de Guardiola les rapproche à un petit point du titre. Le trophée pourrait leur revenir mercredi s'ils s'imposent sur la pelouse d'Alicante. Probablement éprouvé par les quatre clasicos disputés en trois semaines, le Barça n'a pas été époustouflant ce dimanche. Il a su réaliser sobrement ce qu'il fait le mieux : faire circuler le ballon, presser haut et être efficace.

    Entré sur la pelouse avec de bonnes intentions, l'Espanyol s'est laissé endormir. Généreux pendant trente minutes, les joueurs de Pochettino ont posé problème à leurs rivaux, sans trouver la faille. Leur chance était passée. Sur un éclair, Iniesta a ouvert le score (29e) et entamé l'espoir des Pericos. Six minutes plus tard, c'est Villa qui a fait trembler les filets d'un ballon piqué, après un beau mouvement collectif impliquant Xavi, Iniesta et Messi, mais le but a été refusé pour une position de hors-jeu.

    20 minutes pour Abidal

    Probablement piqué dans son orgueil par le quadruplé de Ronaldo samedi soir (victoire du Real 6-2 sur la pelouse de Seville), qui a permis au Portugais de lui passer devant au classement des buteurs (33 contre 31), Messi a beaucoup tenté. Soucieux de lui permettre de refaire son retard, ses partenaires l'ont servi à l'approche de la surface de l'Espanyol. Alors qu'il était en position de frappe (45e), Villa a préféré décaler son partenaire argentin, dont le tir a été contré.

    Au retour des vestiaires, Piqué a aggravé le score (48e) de la tête, sur un corner de Xavi. Confortés par ce break, les Blaugrana ont conservé le ballon et géré leur avance. L'Espanyol n'a pourtant pas démérité. Son gardien, Kameni, a réalisé de belles parades (20e, 21e, 39e, 47e). Callejon a été très mobile en première période et Osvaldo, surtout, a pesé sur la défense adverse, à l'image de cette série de feintes (56e) qui a déséquilibré et fait chuter Piqué. La bonne volonté des Pericos, affichée par intermittence, n'a pas suffi à faire trembler le Barça.


    Autre bonne nouvelle pour les coéquipiers de Messi : Abidal a joué vingt minutes. Parti s'échauffer à la 55e minute sous les applaudissements nourris du Camp Nou, debout, il est entré à la 71e porté par la même ovation. Face au Real, mardi, lors de la demi-finale retour de Ligue des Champions (1-1), le Français n'avait pas eu l'occasion de s'exprimer. Ce dimanche il a eu quelques opportunités, l'occasion d'effectuer des montées et quelques sprints rassurants. L'ancien Lyonnais a à coeur d'accumuler du temps de jeu et de prouver à son coach qu'il peut tenir son poste pour la finale de la Ligue des Champions face à Manchester United (le 28 mai à Wembley). D'ici là, lui et ses coéquipiers auront peut-être décroché leur 21e titre de champion d'Espagne.


    Eurosport
     
  2. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    soit le mardi avec un cadeau du Real

    soit le mercredi en cas de nul ou de victoire

    Campeón Campeón Holé holé holé Campeón
     

Partager cette page