Le Barça a minima

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 17 Mai 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]


    Barcelone, déjà sacré champion d'Espagne, s'est contenté d'un match nul à domicile face à La Corogne lors de la 37e journée de la Liga (0-0). Les Catalans, qui alignaient une équipe B, lorgnent déjà vers Wembley... Valence a définitivement assuré sa 3e place. En bas, rien n'est joué.

    Curieux paradoxe de voir Barcelone, qui reste sur 15 succès de rang à domicile, qui n'y a concédé que quatre points durant toute la saison, qui a marqué 46 buts et en a encaissé seulement 10, célébré et glorifié par un Camp Nou aux anges malgré un 0-0 plutôt fade contre le Deportivo La Corogne, modeste 16e du classement avant le coup d'envoi. Les supporters blaugrana n'ont cure du résultat de ce soir, le mot d'ordre est à la fête. A l'entrée des Barcelonais, haie d'honneur des Galiciens, comme c'est de coutume dans le championnat espagnol, et remise du trophée au vainqueur de la Liga à la fin de la rencontre. Toute la Catalogne vibre encore à l'unisson de ce 21e sacre décroché mercredi sur la pelouse de Levante et il convient désormais de féliciter les héros. Mais les héros, justement, sont fatigués. Ils ont surtout déjà la tête à la finale de la Ligue des Champions, le 28 mai prochain, face à Manchester United, pour ce qui pourrait constituer l'apothéose de leur saison.

    Dans ces conditions, c'est tout sauf une surprise de voir Pep Guardiola laisser la majorité de ses cadres au repos ou sur le banc. Parmi le onze titulaire habituel, seuls Valdes et Abidal, en quête de temps de jeu pour retrouver le rythme, sont alignés face au Depor. Le Barça présente donc une formation hybride, composée de certains remplaçants et de jeunes joueurs issus du centre de formation. Les futurs successeurs de Xavi ou Iniesta se trouvent peut-être parmi ces nouvelles têtes... Evidemment, la fluidité du jeu blaugrana se ressent de ce manque d'automatismes et La Corogne entend bien en profiter. Valdes, qui a passé des soirées bien plus calmes au Camp Nou cette saison, devra ainsi s'employer à plusieurs reprises pour éviter que la fête soit gâchée. Eric Abidal, peu sollicité et encore plus rarement mis en difficulté, a quant à lui rassuré. Bref, il ne manquait qu'une victoire pour que la fête soit complète. Mais les Blaugrana s'en préparent peut-être une encore plus belle dans quelques jours du côté de Wembley...

    Europe et relégation : tout n'est pas joué !

    Face à une équipe en manque de repères, le Depor nourrira peut-être quelques regrets. Car si un match nul à Barcelone est toujours un bon résultat, il y avait certainement un coup à jouer. Finalement, ce partage des points n'arrange pas vraiment les affaires galiciennes puisque Saragosse, le premier relégable et poursuivant direct de La Corogne, l'a emporté face à l'Espanyol Barcelone (1-0). Et comme Getafe, également en lutte pour le maintien, s'est aussi imposé face à Osasuna (2-0), rien n'est joué pour savoir qui accompagnera Alicante et Almeria en division inférieure.

    Suspense également pour les derniers accessits européens. Malgré un décevant match nul à domicile face à Levante (0-0), Valence a assuré définitivement sa 3e place en profitant du revers de Villarreal face au Real Madrid (1-3),. Mais la lutte fera rage jusqu'au bout entre le FC Séville, vainqueur de la Real Sociedad (3-1), l'Athletic Bilbao, tenu en échec par Malaga (1-1), et l'Atletico Madrid, qui s'est imposé contre Alicante (2-1). Les trois clubs comptent le même nombre de points (55) à une journée de la fin. Qui a dit qu'il n'y avait pas de suspense en Liga
    ?


    Eurosport
     

Partager cette page