Le Barça attend l'addition

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 12 Février 2012.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    "C'est une défaite douloureuse", a reconnu Josep Guardiola, l'entraîneur du FC Barcelone, après la défaite de son équipe à Osasuna (3-2). Elle pourrait être lourde de conséquences. Deuxième de Liga, le Barça se retrouvera à dix longueurs du Real si les Madrilènes battent Levante dimanche.

    Josep Guardiola ne perd jamais son calme, dans la victoire comme dans la défaite. L'entraîneur du Barça n'a pas changé de comportement après le revers de ses hommes sur la pelouse d'Osasuna (3-2). Un faux-pas, le deuxième de la saison en Liga, qui pourrait cependant être lourd de conséquence pour le triple champion d'Espagne en titre. Deuxième du classement à sept points du Real, le club catalan se retrouvera à dix longueurs de Madrid si les hommes de José Mourinho s'imposent dimanche soir face à Levante.

    Un écart qui paraitrait insurmontable, à quinze journées de la fin du championnat. "Pep" en a conscience. "Gagner la Liga? Nous tenterons de défendre notre titre en Ligue des Champions et ensuite, nous tâcherons de négocier au mieux chaque nouveau match de championnat. Nous verrons bien selon ce qui se passe. Mais nous sommes à une distance importante, dont je suppose qu'elle s'accentuera demain (dimanche)", a reconnu le coach blaugrana en conférence d'après-match. "Perdre davantage de terrain sur le Real, c'est toujours difficile", a-t-il ajouté.

    "Osasuna s'est mieux adapté"

    A Pampelune, Barcelone n'a pas eu son rayonnement habituel. L'absence du trio Busquets-Xavi-Iniesta dans l'entrejeu n'y est pas forcément étrangère. Mais elle n'explique pas à elle seule pourquoi le Barça est passé totalement à côté de sa première période. Sur un terrain rendu très dur par le froid, les Blaugranas ont peiné à faire circuler le ballon. Ils ont aussi été considérablement gênés par une équipe navarraise bien regroupée, et rapide dans ses contres. "Nous avons eu beaucoup de mal à entrer dans le match. Ils (Osasuna) ont fait une bien meilleure première période que nous, s'adaptant mieux aux conditions du terrain", a jugé Guardiola.


    L'entraîneur barcelonais a apprécié la réaction de ses hommes à la reprise, même si elle a été insuffisante. Le club catalan aurait même pu ramener un point de Pampelune en fin de match avec un peu de réalisme. "Avec l'entrée de Cuenca et Tello qui ont été impeccables, nous avons signé une très bonne seconde période, où tout aurait pu arriver", a estimé le technicien du Barça, qui ne cache pas que c'est "une douloureuse défaite" pour le FC Barcelone. Elle pourrait en effet coûter très cher au champion sortant à l'heure du verdict.

    Eurosport
     

Partager cette page