Le Barça humilie Valence à Mestalla : 0-3 !

Discussion dans 'Barça' créé par oisis73, 15 Décembre 2007.

  1. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Ce fut presque une partie de plaisir pour le FC Barcelone lors de la 17ème journée de Liga espagnole. Opposés au FC Valence, les Catalans ont réalisé le match parfait, avec pas moins de trois buts inscris : Samuel Eto’o, auteur d’un doublé, et Eidur Gudjohnsen ont été les artificiers de la soirée. Seule ombre au tableau : la blessure de Lionel Messi.

    C’est généralement une affiche incontournable de la Liga espagnole, mais ce soir, il faut bien l’avouer, l’ambiance n’y était pas vraiment. En pleine crise de résultats depuis le début de la saison, le FC Valence semblait partir perdant avant même le coup d’envoi...

    Et le scénario se confirmait dès les premières touches de balle... Actif d'entrée de jeu, le Barça s’installait confortablement dans ce match et, sans même prendre ses marques, contrôlait parfaitement la partie.

    Magnifique Eto'o !

    Déjà alertée à plusieurs reprises durant les premières minutes de la rencontre, avec notamment de nombreux corners, la défense de Valence finit par craquer après moins d’un quart d’heure de jeu. Dans la surface, Samuel Eto’o dribblait latéralement deux défenseurs avant de frapper du gauche. Son tir était impeccable et Santiago Canizares était battu. C’était 0-1 pour Barcelone après seulement 12 minutes de jeu !

    Ni sifflet ni encouragement, le public valencien paraissait résigné face au pauvre jeu déployé par son équipe. Un pressing inefficace, des relances hasardeuses et une attaque transparente : les hommes de Ronald Koeman semblaient en plus démunis de toute ambition.

    Du caractère, on en trouvait par contre du côté Blaugrana. Et ce n’est pas le Lion Camerounais qui nous fera mentir : Samuel Eto’o, assoiffé de ballon, était dans tous les coups. Ce ne fut donc pas une surprise de la voir à la conclusion du deuxième but barcelonais. A la suite d’un terrible jeu de passe entre Xavi et Messi, l’attaquant africain recevait le ballon et frappait en puissance. Canizares était une nouvelle fois dépassée : 0-2 !

    Barcelone pouvait donc avoir le sourire à la pause. Mais c’était sans compter la blessure de Lionel Messi, touché à la jambe gauche. Remplacé par Giovani Dos Santos à quelques secondes de la mi-temps, l’attaquant argentin pourrait être absent pendant plus d’un mois…

    On aurait pu croire à un sursaut d’orgueil à la reprise, mais les quelques bonnes séquences des Valenciens n’étaient finalement q’un leurre. Très vite, les Catalans reprenaient le dessus et géraient tranquillement leur avantage.


    C’est à la 60ème minute que Barcelone se mit définitivement à l’abris. Sur un contre attaque rondement menée par Dos Santos, Gudjohnsen attendait la passe du Mexicain au second poteau et propulsait aisément le ballon au fond des filets. 0-3, la partie était bouclée de chez bouclée !

    Le seconde période ne fut donc qu’une formalité pour le Barça. Comme en première mi-temps, les Barcelonais étaient largement au dessus du niveau de leur adversaire et déroulaient facilement devant un public qui en avait trop vu. Déjà après le but de Gudjohsen, Mestalla se vidait…

    Pour Frank Rijkaard, ce fut l’occasion d’opérer quelques changements. Deco, à la 64ème, puis Bojan Krkic, à la 67ème, remplacèrent Yaya Touré, menacé d’un cinquième carton jaune et d’une possible suspension face au Real Madrid, et Samuel Eto’o, auteur d’une excellente prestation. Ronaldinho, lui, n’aura pas joué une seule minute dans cette partie.

    0-3 au marquoir à l’issue des quatre-vingt-dix minutes, l’addition est salée mais logique. Le Barça montré nettement supérieur et méritait les trois points. La semaine prochaine, tout est à refaire, puisqu’un autre grand choc attend les Blaugrana au Camp Nou avec la réception du Real Madrid !

    fc-barcelone
     

Partager cette page