Le Barça ne voulait pas rater sa sortie

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 13 Mai 2012.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Grâce à un but tardif de Keita, le FC Barcelone a fait match nul à Séville face au Bétis (2-2), lors de la dernière journée de la Liga. Lionel Messi n'a pas marqué et termine la saison à 50 buts marqués.

    Le FC Barcelone a ponctué son championnat 2011/2012 par un nul arraché à la dernière seconde sur la pelouse du Betis Séville (2-2). Malgré une première période totalement maîtrisée et un avantage au score acquis grâce à un but de Sergio Busquets, le Barça a souffert sur une pelouse qui ne lui réussit décidément guère, puisqu'il ne s'ey st plus imposé depuis 2004. Un doublé de Ruben Castro a permis au promu de croire à la victoire jusqu'à la dernière minute, et l'égalisation de Seydou Keita. L'équipe de Josep Guardiola, qui vivait donc son dernier match de championnat sur le banc catalan, était déjà promise à la deuxième place derrière le Real Madrid, champion.

    La formation de Josep Guardiola a affiché deux visages en Andalousie. D'abord celui qu'on lui connaît généralement au cours d'une première période totalement dominée par les Blaugranas. Casto, le gardien du Betis, a ainsi été mis à contribution sur des tentatives de Pedro (6e) et d'Ibrahim Afellay, bien servi par un Lionel Messi plutôt discret par ailleurs (7e), jusqu'à un coup franc sur le poteau à l'ultime minute de la rencontre. Si l'Argentin n'a pas saisi l'occasion de franchir la barre des 50 buts en Liga, Sergio Busquets n'a pas manqué celle d'ouvrir son compteur en championnat de la tête, au premier poteau, à la réception du corner de Xavi (0-1, 9e). Les Catalans ne sont pas parvenus à se mettre à l'abri malgré une emprise totale à cet instant. Casto, tout heureux de voir un coup franc de Xavi frôler son montant (20e), a ensuite sorti le grand jeu face à Adriano (32e).


    Les parades du portier sévillan n'ont pas été vaines. Car le Betis est revenu dans le match avec d'autres intentions en deuxième période, et a commencé à dominer la partie après l'expulsion de Dani Alves, coupable d'un vilain tacle sur Jefferson Montero (53e). Après un premier duel perdu face à Victor Valdés (52e), Ruben Castro, qui avait déjà marqué au match aller, a permis à sa formation de renverser la situation. Le buteur du Betis a d'abord égalisé d'un subtil ballon piqué à l'entrée de la surface (1-1, 71e) avant de donner l'avantage à son équipe d'un plat du pied après avoir été servi en profondeur (2-1, 74e), inscrivant au passage son 16e but de la saison. Renversé en trois minutes et en infériorité numérique, le Barça a quand même trouvé les ressources pour égaliser par Seydou Keita, de la tête, à la réception d'un centre de Martin Montoya (90e+2). Il lui reste désormais la finale de la Copa del Rey dans quinze jours, face à l'Athletic Bilbao, afin d'éviter une saison blanche.

    Eurosport
     

Partager cette page