Le Barça répond au Real, Messi à Higuain

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 16 Octobre 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Vainqueur de Santander (3-0) avec un doublé de Lionel Messi, Barcelone a repris la tête de la Liga, momentanément abandonnée au Real Madrid samedi, lors de la 8e journée. Madrid s'était imposé un peu plus tôt devant le Betis (4-1) avec un nouveau triplé de Gonzalo Higuain.

    Au Barça c'est Messi, au Real c'est Higuain. Les deux Argentins ont été les principaux protagonistes de ce début de 8e journée de Liga, samedi. D'abord Gonzalo Higuain. Le buteur madrilène s'est offert son troisième triplé en l'espace de deux semaines pour guider la formation de José Mourinho vers un facile succès sur le Betis Séville (4-1). Une victoire qui a momentanément donné la tête du classement aux Merengue. Momentanément seulement, car Lionel Messi a répondu à son compatriote en inscrivant un doublé lors du succès du FC Barcelone sur le Racing Santander (3-0). Cette victoire redonne la première place à la formation de Josep Guardiola, qui devance son grand rival d'une petite longueur.

    Le Barça, qui compte désormais 17 points, peut toutefois encore être rejoint en tête du classement par Levante (14 points) qui accueillera dimanche les Andalous de Malaga. Les Catalans auront connu, samedi, un match assez commode contre un Racing Santander impuissant face à la magie des combinaisons d'Iniesta et de Messi, auteur d'un doublé samedi. La seule mauvaise nouvelle de la soirée est venu de la blessure de Piqué qui, fraîchement remis d'une lésion à une cuisse, a rechuté en tout début de match.


    Pour le reste, les Catalans ont littéralement assiégé le but de Tono. Messi a une fois de plus simplifié la tâche de ses partenaires en ouvrant la marque dès la 11e minute. L'Argentin, lancé par un Iniesta remis de sa déchirure à la cuisse, s'en est allé dribbler le gardien visiteur pour glisser le ballon dans le but vide. On retrouvait le même duo infernal à la 68e: Messi reprenait victorieusement de volée une frappe d'Iniesta repoussée par le poteau. Xavi y était allé de son but lui aussi, en marquant, une fois n'est pas coutume, de la tête (27e).

    Pipita la pépite

    De son côté, le Real s'en est également donné à coeur joie face au Betis Séville (4-1). Pour porter le danger devant le but du Betis, José Mourinho avait finalement choisi Higuain plutôt que Benzema, encore à court de forme après sa blessure aux adducteurs qui l'a éloigné des terrains pendant deux semaines. L'Argentin a une nouvelle fois inscrit un triplé après celui déjà réalisé face à l'Espanyol Barcelone (4-0), et se pose en sérieux concurrent du Français. Ronaldo, lui, a fêté son 100e match sous le maillot Merengue. Si le Portugais n'a pas soufflé ses bougies en marquant samedi, il a tout de même délivré deux passes décisives. Le Betis, promu de deuxième division, a toutefois posé quelques problèmes au Real Madrid, notamment en première période quand les hommes de Mourinho n'arrivaient pas à concrétiser leur domination.

    Mais dès le début de la seconde période, les Merengue mettaient un terme à leur manque de réalisme. Marcelo adressait un bijou en profondeur pour Ronaldo qui servait Higuain sur un plateau. Le Real avait enfin trouvé la faille (1-0, 46e). Kaka réalisait ensuite le break d'une magnifique frappe aux 16 mètres (2-0, 58e). Un rien suffisants, les Blancs étaient alors repris par leurs habituelles sautes de concentration et Molina, bien décalé par Ruben Castro, réduisait le score (2-1, 68e). C'était sans compter sur la faim de buts d'Higuain. "Pipita", la pépite, bien lancé par Di Maria, effaçait Casto (3-1, 69e) avant de s'offrir le triplé d'une magnifique balle piquée au-dessus du portier andalou (4-1, 73e). Majorque est parvenu in extremis à égaliser face à Valence (1-1). Le Français Adil Rami avait pourtant permis à Valence de mener au score (39e), mais les Majorquains sont revenus sur le fil grâce à un penalty (90e+2). Enfin, Getafe-Villarreal a accouché d'un match nul (0-0) un rien ennuyeux.

    Eurosport
     

Partager cette page