Le chantier du Bouregreg à Rabat avance sûrement et vite

Discussion dans 'Info du bled' créé par michele2010, 18 Octobre 2006.

  1. michele2010

    michele2010 Visiteur

    J'aime reçus:
    7
    Points:
    0
    Le projet d'aménagement de la vallée du Bouregreg avance à pas sûrs. Les travaux de réalisation de la première séquence dite Bab Al Bahr vont bon train. Selon l'Agence pour l'aménagement de la vallée du Bouregreg, toutes les composantes de ce projet d'envergure seront réalisées dans les délais impartis.


    [​IMG]



    Il en est ainsi pour le port de plaisance de Salé, dont les travaux ont démarrés début 2006, et qui sera livré au milieu du premier semestre 2007.

    D'une capacité de 350 canaux, ce port s'étendra sur une superficie de 8 hectares, dont 4 pour son plan d'eau. Il pourra accueillir des bateaux de plaisance d'un tirant d'eau de 2 à 4 mètres d'une longueur allant jusqu'à 20 mètres. La marina sera bordée d'espaces de restauration, d'animation et de loisirs ainsi que d'un front résidentiel et hôtelier adossé à la cité des arts et des métiers.

    Dès la mise en service du nouveau pont Moulay El Hassan en 2010, une extension de ce port sera réalisée sur une superficie de 3 hectares, dont 1.6 pour son plan d'eau.

    S'agissant des quais et débarcadère de la ville de Rabat, ils seront livrés selon l'Agence à la fin du premier trimestre 2007. La rive droite de Rabat sera ainsi équipée de points de d'amarrage pour les vedettes et bateaux de grande taille et abritera des restaurants sur pilotis ainsi que des débarcadères sécurisées pour les barcassiers. La réalisation de tous ces aménagements à l'embouchure du Bouregreg formera avec le port de plaisance un ensemble portuaire et nautique intégré qui militera pour la promotion du site à l'international.

    Par ailleurs, afin d'assurer une parfaite navigabilité du fleuve, des travaux de dragage du chenal ont eu lieu au cours de l'été 2006. Ils permettront d'assurer un tirant d'eau maximum de 3 mètres. Ces profondeurs seront maintenues grâce à la réalisation de deux diguettes de calibrage à l'embouchure du Bouregreg et au confortement des digues d'embouchures existantes. La diguette de Rabat en contrebas des Oudayas a été réalisée en juin 2006 avant l'ouverture des plages aux estivants.

    Côté plages, celles de Rabat ont vu le réaménagement de sa plateforme d'accès et la construction d'une diguette appelée à stabiliser et à protéger le rivage. Le dragage de l'embouchure du fleuve a également permis le rechargement de la plage de Rabat avec plus de 50.000 m3 de sable de qualité.

    Concernant la plage de Salé, un plan d'action a été signé entre l'agence et la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, en partenariat avec la commune urbaine de Salé, pour la saison estivale 2006.

    La falaise des Oudayas fait l'objet également d'une attention particulière de la part de l'agence. Les études relatives au confortement de cette falaise étant achevées, les travaux seront lancés au cours du dernier trimestre 2006. Il s'agit notamment de protéger les pieds de la falaise afin d'en assurer la stabilité, de combler les grottes par des travaux de maçonnerie et de renforcer le parement par la mise en place de béton projeté.

    Toujours au niveau de l'aménagement du site, la zone à viabiliser sur la séquence I s'étend sur une superficie de 75 hectares sur la rive droite. Les travaux de terrassement en cours ont permis d'évacuer et de mettre en décharge plus de 120.000 tonnes de déchets ensevelis.
    Le terrassement sera relayé par la pose des réseaux et la réalisation des voieries. La viabilisation totale de cette zone est prévue pour la fin du 2e trimestre 2007.

    Au niveau de la réalisation des infrastructures de transport, sur la base des quatre propositions de conception du nouveau pont Moulay El Hassan, le jury a retenu la proposition qui répond le plus aux normes exigées. Il s'agit de la proposition de la société Mimram ingénierie.

    D'une haute hauteur de 10 mètres, le nouveau pont, permettra une meilleure navigabilité du fleuve. Les études pour l'exécution du projet ont démarré en juillet 2006. Sa réalisation est prévue pour 2010.

    De même, pour la réalisation du tunnel des Oudayas, un appel d'offres international avec pré-qualification a été lancé à la mi-avril 2006. L'objectif de l'agence est de démarrer les travaux à fin 2006 et de mettre l'ouvrage en exploitation début 2009.

    A côté du tunnel des Oudayas, l'agence prévoit la réalisation de nouvelles infrastructures de transport nécessitant la mise en ½uvre d'un nouveau système de voirie qui permettra d'assurer un transit simple entre la vallée et la route vers les Oudayas d'une part et les quartiers nord et est de Salé d'autre part. les études seront lancées au cours du dernier trimestre 2006.

    S'agissant de la principale infrastructure de transport, à savoir le tramway, la maîtrise de l'ouvrage a été confiée par marché public au groupement Systra-Ingerop-Ingema. Les études préliminaires et d'avant-projet, entamées en novembre 2005 par le groupement Semaly-Cid-Stib seront finalisées.
    Les études d'accompagnement ont également été réalisées afin de faciliter l'insertion urbaine au niveau des deux villes.
    la suite : http://www.lematin.ma/Journal/Article.asp?id=natio&ida=66306
     

Partager cette page