Le Chili frappé par un séisme de magnitude 7,7

Discussion dans 'Scooooop' créé par osiris, 14 Novembre 2007.

  1. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    [​IMG]

    Un tremblement de terre d'une magnitude de 7,7 sur l'échelle de Richter a frappé mercredi à la mi-journée le nord du Chili, blessant plusieurs personnes et endommageant des bâtiments dans la région d'Antofagasta, capitale de l'industrie minière.

    Tocopilla, une localité située à 120 kilomètres au nord de cette ville côtière, a été la plus durement touchée par le tremblement de terre. Mais un bilan provisoire du ministère de l'Intérieur ne fait état que de blessures mineures.

    "Nous étudions l'impact du tremblement de terre", a déclaré à Santiago un porte-parole du Bureau nationale de gestion des situations d'urgence à la télévision locale.


    A Antofagasta elle-même, où l'électricité a été coupée, des images tournées par les équipes de télévision montrent des voitures écrasées sous l'auvent d'un hôtel qui s'est effondré sous la secousse. Des habitants paniqués sont descendus dans les rues.

    L'agence de surveillance géologique des Etats-Unis (USGS) a précisé que l'épicentre du séisme, survenu à 12h40 heure locale (15h40 GMT), se trouvait en mer, à une centaine de kilomètres à l'ouest de la ville de Calama. La secousse était localisée à 60 km de profondeur.

    Plusieurs grandes mines de cuivre, dont le Chili est le principal producteur mondial, se trouvent dans la région touchée par le séisme.

    L'entreprise minière nationale Codelco n'avait pas d'informations dans l'immédiat sur d'éventuels dégâts. Idem à Escondida, propriété du groupe mondial BHP Billiton et plus grande mine de cuivre du monde, où la direction a indiqué que la secousse avait été ressentie mais qu'aucun bilan des dégâts n'était disponible à ce stade.

    Les autorités, qui dans un premier temps craignaient un risque de tsunami à travers le Pacifique jusqu'au îles Hawaii, ont écarté ce danger, précisant que de légers changements du niveau de la mer et des courants un peu plus forts qu'à l'accoutumée étaient simplement à prévoir.


    yahoo
     
  2. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Séisme de magnitude 7,7 dans le nord du Chili, alerte au tsunami

    Un puissant séisme, de magnitude 7,7 sur l'échelle de Richter, a eu lieu mercredi dans le nord du Chili, suscitant une alerte au tsunami, mais les premières informations ne faisaient pas état de victimes.

    Le service de sismologie de l'Université du Chili a indiqué que le séisme avait une magnitude de 7,7, avec un épicentre situé à 35 kilomètres à l'est de la ville de Tocopilla, environ 1.600 kilomètres au nord de Santiago.

    Le tremblement de terre s'est produit à 12h43 heure locale (15h43 GMT).

    "On est en train de répertorier les dégâts éventuels. Pour le moment, on ne rapporte pas de blessés, seulement des dégâts mineurs sur certains bâtiments", a déclaré le porte-parole du gouvernement chilien, Ricardo Lagos Weber.

    "C'est un séisme d'importance majeure", a déclaré Carmen Fernandez, directrice du Bureau national des situations d'urgence (Onemi).

    L'Institut de géophysique des Etats-Unis (USGS) a lui aussi estimé la magnitude à 7,7, et il a annoncé qu'une alerte au tsunami avait été lancée pour les côtes chiliennes et péruviennes.

    Pour mesurer la puissance d'un séisme, l'USGS utilise la "magnitude de moment" (Mw), qui est directement reliée aux paramètres du séisme (surface et quantité de glissement sur la faille). Sur cette échelle ouverte, un séisme atteignant une magnitude d'au moins 6 est considéré comme fort.

    Les premières informations faisaient état de dégâts matériels à Antofagasta, 1.200 kilomètres au nord de Santiago, ainsi que dans les villes voisines de Calama et d'Arica.

    Selon une radio chilienne, l'aéroport d'Antofagasta a été endommagé, et le personnel, les équipages et les passagers ont dû être évacués. A Calama et Arica (ville frontalière avec le Pérou), le séisme a entraîné l'interruption de la fourniture d'électricité et a provoqué la panique dans la population.

    Selon l'USGS, "un séisme de cette ampleur a le potentiel de générer un tsunami dévastateur qui peut frapper les côtes dans la région proche de l'épicentre dans les minutes ou les heures qui suivent le séisme". L'institut américain a toutefois indiqué qu'il n'y avait pour le moment pas de signe de tsunami.

    Le séisme a aussi été ressenti en Argentine. A Buenos Aires, l'Institut national de prévention sismique (Inpres) a indiqué qu'une secousse de 4,5 sur l'échelle de Richter avait été ressentie dans la ville de San Juan, dans l'ouest de l'Argentine, sans faire ni victimes ni dégâts.


    Yahoo
     
  3. BOLK

    BOLK Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    309
    Points:
    83
    allah y7ader salama had tsunami rah gha taydor la yba3do 3lina o 3la bladna amiiine ya robbi :(

    merci osiris pour linfo
     
  4. souf_red

    souf_red Visiteur

    J'aime reçus:
    4
    Points:
    0
    merci bcp pr l info oisiris
    le chili se trouve sur la marge active de l'Amérique de sud où il ya la phénomène de subduction :enfouissement de la plaque océanique sous la plaque continentale . et à cause cette phénomène le séisme s'est produit au chili car cette zone est pleine de fosses océaniques où s'est passée la phénomène
     
  5. zbougz

    zbougz بــــابــــا عـــــروب Membre du personnel

    J'aime reçus:
    559
    Points:
    113
    il ont lancé l'alerte contre le tsunami parceque le noyaux du séisme était ds le mer!!! a 35km il aurait atteint les cotes ds une quinzaine de minute je suppose
     
  6. hima7

    hima7 oummo Ilias

    J'aime reçus:
    62
    Points:
    48

    Lahe i7addar salama
     

Partager cette page