Le Colosse de Rhodes

Discussion dans 'Bibliothèque Wladbladi' créé par titegazelle, 22 Juillet 2008.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Durant le IVe siècle av. J.-C., Rhodes, capitale de l'île de Rhodes, connaissait un essor économique important et elle s'était fait un allié: le roi Ptolémée Soter Ier d'Egypte. Mais en l'an 305 av. J.-C., les Antogonides de Macédoine, qui furent des rivaux aux Ptolémiens, ont tenté d'attaquer Rhodes dans le but de briser l'alliance rhodo-égyptienne. Mais en vain, ils n'ont jamais réussi à s'emparer de la ville. Alors après avoir signé un accord de paix les soldats macédoniens sont partis en laissant derrière eux une quantité importante d'équipement militaire. Pour célébrer l'union, les habitants de Rhodes ont vendu l'équipement et avec l'argent ils ont décidé d'édifier une statue énorme en l'honneur au dieu du soleil, Hélios.

    Une fois terminée, la statue mesurait environ 33 mètres de hauteur. Elle était entièrement faite de bronze. Le socle sur lequel était fixé ses pieds était fait en marbre.


    La construction du Colosse a duré 12 ans, il était terminé en 282 av. J.-C.. Pendant des années la statue occupait une place à l'entrée du port, jusqu'à ce qu'un tremblement de terre ravage la ville, en touchant la statue dans son point le plus faible; le genou. Par la suite la statue n'a pas été réédifiée. Durant presque un millénaire le Colosse est ainsi resté en ruines. Lors de l'invasion des Arabes en 654 ap. J.-C., ils ont dissocié la statue en milles morceaux et les ont vendu. On dit que le transport des fragments a nécessité plus de 900 chameaux!


    Pendant longtemps les historiens pensaient que la statue se trouvait à l'entrée du port de l'île. Mais vue la hauteur de la statue, la largeur de l'entrée du port, cette idée semble impossible. D'autant plus que lorsque le Colosse s'est effondré, il aurait dû bloquer l'entrée au port pour les bateaux. Les recherches récentes suggèrent que le monument se trouvait plus dans l'arrière pays.

    Même si aujourd'hui on ignore sa vraie forme et apparence, des reconstructions modernes ont permis d'avoir une certaine idée sur le Colosse. Et disparu aujourd'hui, il aurait quand même inspiré un certain nombre d'artistes comme le sculpteur français Auguste Bartholdi, connu pour sa célèbre œuvre d'art, la Statue de la Liberté.

    [​IMG]

    De son édification jusqu'à sa destruction il y a un intervalle de seulement 50 ans. Malgré ceci le Colosse a mérité une place parmi les 7 Merveilles du Monde, car non seulement le Colosse de Rhodes était une statue gigantesque, mais elle représentait avant tout un symbole d'unité pour le peuple habitant l'île méditerranéenne de Rhodes.


    Source Internet

    __________________________
    AUTRE VERSION /


    La statue fut édifiée entre 304 et 292 avant Jésus Christ par Charès de Lindos. Après douze années de travail, se dernier se suicida lorsqu'il découvrit une erreur dans ses calculs (l’erreur fut corrigée plus tard, par l'un de ses assistants.).

    La sixième merveille du monde fut édifiée pour commémorer leur résistance à Antigone Monophtalmos (‘le borgne’.), un des généraux d’Alexandre le Grand et roi de Macédoine.

    En effet, au IV° siècle avant Jésus Christ, Rhodes était un centre commercial important, à mi-chemin entre l’Occident et l’Orient. L’île était depuis longtemps sous domination macédonienne, mais à la mort d’Alexandre le Grand, les Rhodiens décidèrent de se révolter.

    Ils expulsèrent les troupes du roi de Macédoine situées sur l’île, puis élevèrent des murailles et signèrent un traité d'amitié avec l'Égypte.

    Antigone Monophtalmos n’appréciait pas cette alliance, car il souhaitait attaquer l’Égypte, dirigée alors par Ptolémée I°. Les Rhodiens refusèrent de participer à cette expédition, et le roi de Macédoine chargea alors son fils, Démétrios I° Poliorcète (‘le preneur de villes.), de prendre Rhodes.

    Entre 305 à 304 avant Jésus Christ, les Rhodiens combattirent avec vaillance. Et, finalement, Démétrios abandonner le siège de l’île.

    C’est alors que fut érigé le colosse de Rhodes, en 292 Avant Jésus Christ.

    La statue était intégralement constituée de bois et de cuivre. La structure étant de bois, elle fut recouverte ensuite d’immenses plaques de cuivre. La fonderie de l'île ne suffisant pas à assumer les besoins d'une telle entreprise, du cuivre fut importé en grande quantités.

    Le colosse mesurait 32 mètres de haut. D’une main, il tenait un flambeau qu’il pointait vers le ciel ; de l’autre, il s’appuyait sur un javelot.

    Cependant, le colosse de Rhodes ne resta pas intact longtemps, car il fut renversé en 227 avant Jésus Christ par un tremblement de terre (il fut brisé au niveau des genoux.).


    L’oracle de Delphes déclara que la statue ne devait pas être redressée, et les Rhodiens obéirent. Cette dernière resta à terre jusqu’au VII° siècle après Jésus Christ, soit pendant près de 800 ans.

    C’est alors que les musulmans envahirent Rhodes et la pillèrent. Ils vendirent ensuite les plaques de bronze restantes à un marchand juif d’Éphèse. Ces restes représentaient, selon les sources, près de 20 tonnes de bronze, et il aurait fallu 900 chameaux pour l’acheminer à bon port.

    Aujourd’hui, les historiens ne savent toujours pas quelle forme avait le colosse. Certains pensent que ce dernier ne pouvait pas enjamber les portes du port, contrairement à ce que nous montre l’image ci-dessus.

    Peut être que la statue avait les pieds joints, comme sur l'image ci-dessous, mais l’on ne sait aujourd’hui pas où elle se trouvait précisément.

     

Partager cette page