le conflit entre la RAM et les autorités sénégalaises se corse

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 4 Avril 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    La partie sénégalaise choisit l’option judiciaire


    Dans un communiqué de presse publié jeudi 2 avril, la Royal Air Maroc (RAM), enregistre avec « beaucoup de désappointement, d'incompréhension et de regret l'attitude de la partie sénégalaise qui risque de ruiner la compagnie Air Sénégal International (ASI) ».
    La RAM s'est dite également « profondément surprise » de recevoir une assignation dans le cadre d'une procédure de référé devant le Tribunal Régional de Dakar, à la demande de l'Etat sénégalais, rapporte l’agence Maghreb Arabe Presse (MAP).
    « Cette assignation, signifiée le 30 mars 2009 pour une comparution le 1er avril (...), symbolise en elle-même le refus de toute discussion », note la RAM.

    « L'Etat sénégalais a demandé la désignation d'un expert judiciaire chargé d'auditer, une fois de plus, la compagnie dans un délai d'un mois et l'obligation pour la RAM d'assurer la continuité de la gestion de la Compagnie sous peine d'une condamnation à une astreinte exagérément lourde », explique la compagnie marocaine. La RAM précise également que les comptes d'ASI ont été bloqués, en parallèle et en contradiction avec ce qui précède, par l'Agence chargée de récupérer les taxes aéroportuaires, ce qui ne peut qu'entraîner à court terme l'arrêt des activités de la Compagnie.

    La RAM rappelle que depuis l'annonce faite en octobre 2007 par le ministre sénégalais chargé des Transports aériens de la volonté de l'Etat du Sénégal de reprendre le capital et la gestion de sa compagnie nationale, la RAM, désireuse d'y répondre favorablement et amicalement, a tout mis en œuvre pour que le transfert des responsabilités se déroule dans les meilleures conditions.



    http://www.lavieeco.com/actualites/...m-et-les-autorites-senegalaises-se-corse.html
     

Partager cette page