Le destin tragique de Majda

Discussion dans 'Scooooop' créé par Casawia, 31 Mai 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Elle est marocaine. Elle est mère de deux enfants. A l'heure où nous mettons sous presse, on ignore son sort puisque la date de son exécution a été fixée au 27 mai. Il s'agit de Majda Maher, 40 ans, reconnue coupable du meurtre du Prince Farid Bin Abdullah Bin Mishari lors d'une soirée qui a mal tourné. Elle est en prison depuis 7 ans. Mahir n'a pas eu accès à un avocat. Elle ne pouvait pas faire appel. En fait, son sort dépend entièrement de la famille de la victime.


    Loi barbare
    La loi saoudienne stipule que dans les crimes de sang, seul le pardon de tous les membres de la famille peut sauver un meurtrier, en plus du paiement de la « diya » (argent du sang). Majda a vécu toute son enfance en Belgique avant d'accompagner son mari, l'artiste Talal Madih, en Arabie Saoudite. Après le divorce, elle se retrouve acculée à résider au Royaume pour garder ses enfants. Selon Amnesty, l'Arabie Saoudite a enregistré 50 exécutions dont « une bonne partie à la suite de procès inéquitables au cours desquels même les droits les plus fondamentaux, comme celui d'être défendu par un avocat et de faire appel, ont été bafoués ». L'organisation a également demandé à maintes reprises au roi Fahd d'Arabie Saoudite de commuer la peine de mort de Majda. En vain.

    Source: Le Journal Hebdomadaire

     
  2. guesto18

    guesto18 Guest

    ta rah 3fa aliha le prince abdellah..aprés visite du ministre des affaires etrangere ben aissa...
     
  3. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    vraiment c'est un destin tragique, ils ne veulent mm pas écouter la plaidoirie d'un avocat AHlalalala!!
     

Partager cette page