Le FBI espionne secrètement les utilisateurs de Google

Discussion dans 'Scooooop' créé par RedEye, 13 Mars 2013.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    La société le révèle et joue la carte de la transparence


    C’est dans un billet sur le blog officiel de Google que Richard Salgado s’est exprimé. Le directeur à l’application de la loi et à la sécurité de l’information commence par rappeler combien l’équipe travaille dur pour la protection des données des utilisateurs.

    Il introduit juste après ceux qui utilisent Google à des fins criminelles pour expliquer la coopération avec le FBI suite à des lettres parlant de sécurité nationale. Le rapport publié demeure un peu flou puisqu’il ne fait pas mention du nombre exact de lettres reçues ou de comptes espionnés entre 2009 et 2012. Par exemple, il affirme que la société a reçu pour l'année 2012 entre 0 et 999 lettres émanant du FBI et que 1000 à 1999 comptes ont été piratés.

    C’est la première fois qu’une entreprise américaine rend publique les demandes reçues dans le cadre du Patriot Act (loi américaine antiterroriste ratifiée par Georges W. Bush le 26 octobre 2001 qui permet au FBI, la CIA, la NSA et l’armée d’obtenir des renseignements d’une société de droit américaine sans obtenir de mandat).

    La structure se veut rassurante tout de même et affirme n’avoir fourni des informations que sur le nom, l’adresse, la durée d’utilisation du service et les informations de facturations relatives à des appels locaux et longue distance.


    Aucun contenu d’un compte Gmail, des vidéos ou des adresses IP n’auraient été fournis.



    Source
     

Partager cette page