Le fonctionnement de la lubrification et de l'hydratation vaginale

Discussion dans 'Santé & Beauté' créé par rosalindana, 4 Avril 2007.

  1. rosalindana

    rosalindana Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Si l'intérieur du vagin est naturellement humide, cette humidité varie en fonction des hormones, du désir sexuel et d'autres paramètres. Voici ce que toutes les femmes devraient connaître pour vivre en harmonie avec leur intimité.

    1 - Quel est l'équivalent masculin de la lubrification vaginale ?
    A - La formation de liquide pré-éjaculatoire.
    B - L'érection.
    C - L'éjaculation

    Bonne réponse : B
    L'excitation sexuelle se manifeste physiquement par une érection chez l'homme et une lubrification chez la femme, qui correspond au même phénomène, un gonflement de tissus dans la zone génitale.

    2 - Qu'est-ce qui est à l'origine de la lubrification vaginale ?
    A - Le désir sexuel.
    B - Les préliminaires.
    C - L'excitation sexuelle.

    Bonne réponse : C
    C'est l'excitation d'une femme qui se manifeste par une lubrification. Le désir peut être là et ne pas se transformer encore en excitation physique. Il peut rester dans le mental ou l'émotionnel. Les préliminaires, eux, sont utiles, mais seulement s'ils sont efficaces pour augmenter ou déclencher une excitation, ce qui n'est pas toujours le cas.

    3 - Quelle est l'action du tabac sur la lubrification vaginale ?
    A - Il n'en a aucun de particulier.
    B - Une personne qui fume a une lubrification moins bonne, quel que soit son âge.
    C - La lubrification change un peu de composition.

    Bonne réponse : B
    Fumer diminue la lubrification et peut être à l'origine de sécheresse vaginale. Il en est de même pour l'érection d'un homme qui fume. Elle est de moins bonne qualité que celle d'un non-fumeur. Cela est dû au monoxyde de carbone dont la quantité augmente dans le sang des fumeurs. Ce gaz provoque un spasme des artères, y compris des artères de la région sexuelle. C'est peut-être la raison pour laquelle on voit les gens fumer après l'amour, jamais avant…

    4 - Quelle est la différence entre hydratation et lubrification vaginale ?
    A - L'hydratation vaginale est l'humidité naturelle du vagin, la lubrification, elle, survient quand une femme a une relation sexuelle.
    B - Ce sont deux termes qui signifient la même chose.
    C - L'hydratation correspond à l'humidité profonde des parois du vagin, alors que la lubrification concerne seulement la surface, donc l'intérieur du vagin.

    Bonne réponse : A
    Il existe une hydratation vaginale qui correspond à l'humidité quotidienne du vagin. Cet endroit est toujours humide et ne doit jamais entraîner de sensation de sécheresse. Dans un moment d'excitation sexuelle se produit une humidification supplémentaire, la lubrification.

    5 - Comment agit la pilule sur la lubrification vaginale ?
    A - Elle n'y change rien, le corps fonctionne comme avant.
    B - Elle entraîne toujours un début de sécheresse vaginale.
    C - Cela dépend des femmes. Pour certaines, la lubrification sexuelle ne change pas, et pour d'autres, elle devient nettement moins bonne.

    Bonne réponse : C
    L'humidité vaginale dépend des hormones estrogènes présentes dans la pilule. Aussi, les pilules faiblement dosées en estrogènes peuvent entraîner une sécheresse ressentie au quotidien, qui gêne aussi parfois les relations sexuelles. Dans ce cas, il faut en parler à son médecin pour trouver une contraception qui convient.

    6 - Qui se plaint à la ménopause de difficultés de lubrification vaginale pendant les rapports sexuels ?
    A - Toutes les femmes.
    B - Plus de 50 % des femmes.
    C - 30 % environ des femmes.

    Bonne réponse : C
    Toutes les femmes ne souffrent pas de relations sexuelles difficiles à la ménopause. En effet, à la ménopause, si les hormones estrogènes diminuent, l'humidité vaginale de base diminue effectivement, d'où une sensation de sécheresse vaginale au quotidien parfois extrêmement gênante. Mais la lubrification sexuelle, celle qui se produit lors des rapports sexuels, ne dépend pas de ces hormones. De ce fait, même les femmes ayant une sécheresse au quotidien peuvent avoir une lubrification sexuelle tout à fait correcte, à condition que leur partenaire soit attentif aux caresses préliminaires. Le corps devient en effet moins réactif avec les années, et les hommes comme les femmes ont alors besoin de plus de câlins pour obtenir une bonne lubrification ou une bonne érection.


    7 - Quand vous prenez un médicament qui, semble-t-il, provoque une sécheresse vaginale, que faut-il regarder sur la notice pour vérifier si c'est possible ?
    A - Il faut voir si est notifié " sécheresse vaginale ".
    B - Il faut regarder si l'on signale une " sécheresse vaginale " ou une " bouche sèche".
    C - Il est bon de noter si l'on observe une " sécheresse vaginale ", une " bouche sèche ", ou une " impuissance ".

    Bonne réponse : C
    Les troubles de la sexualité féminine sont rarement notifiés parmi les effets secondaires des médicaments. S'ils le sont, ce sera sous le terme de " sécheresse vaginale ". Mais les médicaments entraînant une sécheresse buccale peuvent souvent, par le même mécanisme, faire diminuer la lubrification vaginale. De même pour les troubles de l'érection : la lubrification sexuelle peut être troublée exactement par les mêmes molécules chimiques. Il est donc intéressant de savoir décoder des informations.

    8 - Quelle est la relation entre l'acné et la lubrification vaginale ?
    A -Il n'y a aucun rapport.
    B - Dans l'acné, la peau produit trop de sébum, comme la muqueuse du vagin produit trop de lubrification.
    C - Les médicaments contre l'acné sont souvent toxiques pour la lubrification et l'hydratation vaginale.

    Bonne réponse : C
    Divers médicaments contre l'acné sont souvent très néfastes pour le fonctionnement de la muqueuse vaginale. Le Roaccutane®, par exemple, provoque généralement une terrible sécheresse de toutes les muqueuses, oculaires, buccales, mais aussi vaginales.
    Diane 35® ou Androcure® sont aussi des traitements anti-acné qui diminuent souvent fortement le désir sexuel et agissent indirectement de façon nocive sur la lubrification. C'est pourquoi ces deux derniers traitements ne doivent pas être poursuivis longtemps, car ils sont généralement pris par de toutes jeunes filles (acné juvénile) et peuvent entraver leur entrée dans la vie sexuelle.

    9 - D'où vient la lubrification vaginale ?
    A - Des glandes de Bartholin.
    B - De sortes de pores dans la paroi du vagin.
    C - De plusieurs sortes de glandes, glandes de Bartholin, glandes de Skène et de multiples petites glandes situées dans l'épaisseur de la muqueuse vaginale.

    Bonne réponse : B
    La lubrification vaginale n'est pas formée au niveau de glandes. Elle est plutôt une sorte de transpiration vaginale qui sort par des pores. On appelle d'ailleurs cette lubrification une transsudation.

    10 - Comment améliorer un défaut d'hydratation vaginale ?
    A - Changer ses habitudes d'hygiène qui peuvent être néfastes.
    B - Demander au partenaire d'être plus tendre et d'augmenter la durée des préliminaires.
    C - Utiliser un gel lubrifiant et hydratant, observer de bonnes habitudes d'hygiène intime et encourager le partenaire à faire durer les préliminaires pour augmenter l'excitation sexuelle.

    Bonne réponse : C


    e-sante
     

Partager cette page