Le gouvernement s'oppose à une commission d'enquête sur les événements de Laayoune

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 12 Novembre 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    Le Front Polisario, qui milite pour l’indépendance du Sahara occidental, a réclamé aux Nations unies l’ouverture d’une commission d’enquête, après l’évacuation par les autorités marocaines d’un camp de contestataires. Rabat refuse.

    À l’issue de la troisième session de négociations sous l’égide de l’ONU entre le Front Polisario et le Maroc, le premier a demandé une commission d’enquête sur le démantèlement du camp de Laayoune, chef-lieu du Sahara occidental. Si les Nations unies n’ont pas encore répondu, pour Khalid Naciri, le ministre marocain de la Communication, il n’en est pas question, comme il l’a expliqué à RFI jeudi 11 novembre. « Non, nous ne sommes pas favorables » à une commission d’enquête internationale, a-t-il indiqué, s’emportant contre « ces gens-là qui n’ont aucune leçon à donner à personne ».

    Heurts et négociations

    Lundi 8 novembre au petit matin, les autorités marocaines ont entrepris de démanteler le camp des contestataires installés aux abords de Laayoune. L’opération ne s’est pas déroulée sans violence puisqu’elle s’est soldée par la mort de 11 personnes, selon un dernier bilan. Selon Rabat, dix d’entre elles étaient des policiers ou forces auxiliaires. Le Front Polisario parle lui de 11 morts Sahraouis et plus de 150 disparus.

    Le Front Polisario a vivement critiqué cette attaque du camp, où s’étaient installés des militants qui réclamaient de meilleures conditions de vie. Il a par ailleurs reproché au Maroc d’avoir procédé à ce démantèlement au moment de la reprise des négociations entre les deux parties sur le sort du Sahara occidental. En effet, elles se sont retrouvées à New York le jour même pour une réunion informelle sous la médiation des Nations unies. Les deux parties se sont quittées sans parvenir à avancer sur la question de l’avenir du Sahara occidental, rattaché au Maroc en 1975.

    Le Front Polisario, soutenu par l’Algérie, demande un référendum d’autodétermination, tandis que Mohammed VI est prêt à accorder une large autonomie, mais sous la souveraineté du royaume chérifien.



    http://www.jeuneafrique.com/Article...d-enquete-sur-les-evenements-de-laayoune.html

     
    1 personne aime cela.
  2. popo40

    popo40 Accro

    J'aime reçus:
    384
    Points:
    83
    le maroc ferait mieux de jouer la carte de la fermeté. pas de négociations ni autodétérmination...
     
  3. Dexter

    Dexter Visiteur

    J'aime reçus:
    89
    Points:
    0
    on se fait égorgé chez nous et ils veulent une commission d'enquête internationale !!

    aller on la joue a l'israélienne cette fois
     
  4. imanalberta

    imanalberta Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    j`aime le maroc
     
  5. imanalberta

    imanalberta Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    i love Morocco
     
  6. Le_Passager

    Le_Passager Bannis

    J'aime reçus:
    68
    Points:
    0
    le maroc doit refuser en bloc ces enquetes, puisque ça n'amènera à rien, et vu que tous les pourparlers qui ont précédé se sont avéré vain !

    Le royaume doit se montrer très ferme cette fois ci pour éviter ce genre de situation à l’avenir.
     
  7. PortaVoz

    PortaVoz Visiteur

    J'aime reçus:
    8
    Points:
    0

    Déjà en algérie ils disent que le maroc et israel sont pareils deux pays"colonisateurs" , ils parlent meme des "colons marocains" au sahara marocain.

    Moi je préfère la jouer à la chinoise , li hdr yer3af .

    On doit libérer et envoyer tous les prisonniers dangereux dans toutes les prisons de notre royaume et leur donner toutes les armes pour affronter ces faux sahraouis"maliens,mauritaniens et algériens"

    Basta had tasamouh <D
     
  8. BOUSS

    BOUSS Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    j`aime le maroc
     

Partager cette page