Le mal-être de Ménez

Discussion dans 'Italie' créé par simo160, 23 Mars 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Le mal-être de Ménez

    [​IMG]


    Jérémy Ménez envisage un départ de l'AS Rome en fin de saison. Boudé par Vincenzo Montella, le nouveau coach de l'AS Rome, le Français a étalé son spleen dans les colonnes de l'Equipe. Ménez se dit prêt à aller voir ailleurs alors qu'il devrait débuter ce dimanche face à la Fiorentina (12h30).

    "Je ne suis pas fermé à un départ." Jérémy Ménez ne se sent plus désiré à Rome. Alors qu'il marchait sur l'eau début février, l'arrivée de Vincenzo Montella sur le banc de l'AS Rome a brusquement freiné son ascension. Le voilà désormais cloué sur le banc. Une situation que le Français a bien du mal à accepter. "Je ne le cache pas, j'ai été super surpris et je ne l'ai pas super bien pris", avoue-t-il dans les colonnes de l'Equipe ce dimanche.

    Remplaçant lors de quatre des cinq dernières sorties des Giallorossi, Ménez réfléchit donc à une solution radicale et à un départ dès cet été : "Pour tout donner, j'ai besoin de confiance, de me sentir important au sein du club. A partir du moment où ce n'est pas le cas, je n'exclus rien." S'il reste évasif, l'international français ne se sent clairement plus en odeur de sainteté dans la capitale italienne : "J'ai été déçu par certaines choses et certaines personne ici. A l'exception de quelques-uns, je n'ai pas été beaucoup aidé à l'intérieur du club. (...) A Rome, même les supporters ne comprennent pas pourquoi je ne joue pas."

    "Le discours n'était pas sincère"

    Principal responsable de son mal-être actuel, Vincenzo Montella : "J'ai senti que le discours n'était pas sincère, qu'il ne correspondait pas à la réalité. On m'a dit qu'il y avait des choses que je ne pouvais pas faire, qu'on ne pouvait pas jouer à trois attaquants. Pourtant (...) j'ai toujours participé aux tâches défensives." Problème pour l'ancien Monégasque, depuis l'arrivée de Montella, l'AS Rome est en pleine bourre (3 victoires, un nul). Face à la Fiorentina ce dimanche (12h30), Montella pourrait faire confiance à Ménez. Une ultime carte à jouer pour le Français ?


    Eurosport

     

Partager cette page