Le Maroc a franchi de grands pas en matière des droits humains

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 19 Juin 2006.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    CASABLANCA (MAP) - Le Maroc a franchi de grands pas en matière des droits humains et entrepris des initiatives louables et concrètes relatives à la peine de mort qui n'est plus en exécution depuis plusieurs années par le Royaume, a indiqué, dimanche à Casablanca, M. Piers Bannister, directeur ''Peine de mort'' au secrétariat international d'Amnesty international.


    S'exprimant lors d'une conférence de presse, à l'issue de l'Assemblée générale annuelle de la Coalition mondiale contre la peine de mort, en conclave à Casablanca (17-18 juin), M. Bannister s'est félicité de l'engagement des organisations marocaines en faveur de l'abolition de cette peine.


    Après avoir mis en relief la prise de conscience de plusieurs pays ayant aboli définitivement de leur code pénal la peine de mort, il a noté que certaines régions du monde maintiennent toujours cette sentence ''privative de la vie'' qui porte atteinte aux droits humains.

    Dans la même optique, M. Michel Taube, délégué général porte-parole de l'organisation ''Ensemble contre la peine de mort'' et secrétaire exécutif de la Coalition mondiale, s'est félicité des avancées notables enregistrées au Maroc à travers notamment l'adhésion de nouvelles organisations marocaines à la Coalition, se disant confiant que le Royaume est sur la bonne voie.

    Tout en émettant le souhait que le Maroc rejoindra bientôt les quelque 125 pays ayant aboli la peine de mort de leur code pénal, il a, en outre, estimé que cette sentence constitue une ''synthèse'' de toutes les violations des droits humains qui ''déshumanise'' aussi bien le citoyen que l'Etat.

    Par la même occasion, M. Taube a officiellement lancé la Journée mondiale contre la peine de mort sous le signe ''La peine de mort, les échecs de la justice'' (10 octobre), et annoncé l'organisation de la 5ème édition de ''Cities for life'' qui aura lieu en novembre prochain et du 3ème congrès mondial contre la peine de mort prévu en février prochain à Paris.

    Composée d'une cinquantaine d'ONG, barreaux d'avocats, collectivités locales et syndicats, la Coalition a été créée à Rome en 2002, à la suite de l'engagement pris par les signataires de la Déclaration finale du 1er Congrès mondial contre la peine de mort, organisé par "Ensemble contre la peine de mort" (ECPM) en juin 2001 à Strasbourg.

    La Coalition vise à renforcer la dimension internationale du combat contre la peine de mort, et à contribuer, partout où cette peine est en vigueur, à la réduction et à la suppression définitive des condamnations à mort et des exécutions.

    Pour ce faire, elle facilite la constitution et le développement de coalitions nationales et régionales contre la peine de mort, mène des actions de lobbying auprès des organisations internationales et des Etats, tout en organisant des événements de portée internationale.

    Source - MAP
     

Partager cette page