Le Maroc au salon de l’invention à Taiwan

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 21 Septembre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    L’inventeur Majid Elbouazzaoui représentera fin septembre le Royaume au Salon international des inventions de Taipei, à Taïwan. Il y présentera le premier GSM marocain.


    Le Maroc participera à une manifestation mondiale consacrée à l’invention, en l’occurrence le salon international des inventions de Taipei. Cet événement de grande envergure, qui se tiendra du 29 septembre au 2 octobre prochain, réunira une pléiade d’inventeurs originaires des quatre coins du monde. Le Royaume sera représenté par le jeune inventeur Majid Elbouazzaoui, qui présentera sa dernière création, premier GSM marocain intégrant un nouveau système de visiophonie mobile. Cette invention a fait récemment l'objet d'une demande internationale de brevet PCT auprès de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) à Genève.
    La particularité de ce téléphone réside dans le fait qu’il permet de transmettre la voix et l’image à travers des portables ordinaires. « C’est un téléphone mobile qui permet de bénéficier de la visiophonie mobile sans avoir à utiliser les technologies de troisième génération. Autrement dit, c’est un téléphone mobile qui permet de parler avec un correspondant tout en le regardant sur l’écran du portable de deuxième génération (GSM).», se félicite Majid Elbouazzaoui. Par ailleurs, cette invention présente d’autres avantages pour l’opérateur: le coût d’investissement n’est pas élevé. En effet, cette création inédite permettra de profiter de la visiophonie mobile aux mêmes prix actuels de la téléphonie mobile de deuxième génération. En fait, la particularité spécifique de cette innovation repose sur l’utilisation des réseaux classiques (GSM). Actuellement, les technologies de troisième génération restent très chères à tous les égards : l’opérateur téléphonique investit énormément d’argent dans l’obtention d’une licence d’exploitation et dans la mise en place des infrastructures de troisième génération.
    Par ailleurs, Majid Elbouazzaoui a déjà reçu des prix pour son dernier-né. Son innovation lui a valu la médaille d'or du Salon international des inventions de Genève et le prix spécial du ministère de l'éducation et de la recherche de la Roumanie. Ce diplômé en Génie électronique dans l'option télécoms et réseaux n’est pas à sa première création. Né à Rabat en 1977, ce jeune inventeur indépendant a quatre inventions à son actif dans le domaine des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC). En 1997, il a mis au point un avertisseur de panne pour véhicules. Six ans plus tard, il dépose son brevet d’invention auprès de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) pour sa nouvelle « technique de distribution systématique de produits industriels ». Majid présente son invention au salon mondial de l’invention à Budapest, en Hongrie, auquel ont participé pas moins de 300 équipes venues de 80 pays. Sa création séduit le jury de la manifestation et remporte le prix Genius.
    Dynamique et très actif, le jeune inventeur continuera sur sa lancée et mettra au point en 2003 un nouvel émetteur/récepteur permettant d’augmenter la capacité du canal de transmission.
    Il participera un an plus tard au salon d’invention en France et rafle le prix de l'Institut national de la propriété industrielle (INPI). Majid Elbouazzaoui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Ambitieux, il espère trouver un preneur national ou un investisseur étranger pour mettre son invention sur le marché.


    AUJOURDHUI
     

Partager cette page