Le Maroc compte sur le soutien international pour lutter contre le trafic des st

Discussion dans 'Info du bled' créé par imadici, 5 Février 2007.

  1. imadici

    imadici Pr. Ìpşø Fąċŧǿ...

    J'aime reçus:
    14
    Points:
    18
    Le Maroc compte sur le soutien international pour lutter contre le trafic des stupéfiants

    La stratégie nationale marocaine visant à la lutte contre les stupéfiants aurait des résultats avec la réduction constatée des surfaces de culture cannabique. Malgré tout, les officiels appellent à la coopération internationale afin d'endiguer le trafic de drogue.

    [​IMG]


    Maroc compte sur le soutien international pour éradiquer le problème. Selon des officiels du Ministère de la Justice, la la coopération entre les pays est le seul moyen de mettre fin aux trafics de stupéfiants, à l'intérieur comme à l'extérieur du pays.

    Abdelaziz Agoumi, directeur du médicament et la pharmacie au ministère de la Santé explique à Magharebia que certes les différents départements gouvernementaux concernés déploient des efforts considérables pour lutter contre la culture du canabis dans différentes régions au Nord. Mais de par sa situation géographique, le Maroc est devenu également victime du trafic de la Héroïne et de la cocaïne qui proviennent des pays européens.

    « Le Maroc à lui seul est dans l’impossibilité de supporter le coût de cette lutte impitoyable contre le fléau de la drogue. Seule une coopération internationale entre pays producteurs, pays de transit et pays consommateurs peut peser sur l’offre et la demande et prévenir ainsi l’avancée fulgurante de ce fléau. »,

    Dans un point de presse organisée jeudi 1er février à Rabat par la commission nationale des stupéfiants, il a expliqué que le Maroc compte sur le soutien international pour éradiquer le problème.

    Une délégation de l’office des Nations-Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) qui a effectué une visite au Maroc la semaine dernière, a salué les efforts déployés par le pays pour lutter contre le trafic de la drogue à travers les différents chantiers qui visent essentiellement le développement économique et social et le désenclavement de la région du Nord.

    Bernard Leroy, représentant de la délégation de l’ONUDC signale que son organisation s’engage à accompagner les efforts du Maroc pour l’aider dans la lutte antidrogue notamment auprès des donateurs internationaux pour la mise en œuvre de sa stratégie nationale.

    La stratégie nationale, lancée en 2003 en partenariat evc l'organisme des Nations-Unies, est basée sur une approche globale comprenant des efforts en terme de prévention et de développement économique et social.

    Stratégie qui a porté ses fruits : les chiffres du gouvernement révèlent que les superficies employées à la culture du cannabis sont passées de 134 000 ha en 2003 à 72 500 ha en 2005.soit une réduction de 40 %. La production potentielle de canabis brut est estimée à 53 000 tonnes en 2005 soit une réduction de 46 % par rapport à la production en 2004 qui était de l’ordre de 98 800 tonnes.

    En 2005, Larache a été un bel exemple d’éradication totale du cannabis. En 2006, c’était au tour de la province de Taounet de se débarrasser de ce fléau.

    Les officiels de l'UNODC ont déclaré que de nouvelles actions seront lancées dans les deux mois à venir, qui auront pour objectif de soutenir la stratégie nationale, qui veut développer des activités alternatives en direction des populations locales vivant de cette culture.

    L’ONUDC félicite le Maroc pour sa transparence dans le traitement de ce dossier en initiant la première enquête sur le cannabis en 2003. Les résultas de cette enquête scientifique, la première du genre, ont permis de jeter la lumière sur l’ampleur de la réalité de ce problème et notamment l’interconnexion des réseaux internationaux. « Dans le même esprit, dans le rapport mondial sur les drogues paru en 2006, l’ONUDC a souligné que le Maroc était un des rares pays à publier des informations scientifiques fiables sur les superficies cultivées en cannabis. », a affirmé Agoumi.

    www.magharebia.com
     
  2. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0
     : Le Maroc compte sur le soutien international pour lutter contre le trafic des st

    lah ye3ez ba 7echouche welah yekhlliha 3la li bghaw ye7ermouna menou [:Z]
     
  3. morphin

    morphin Visiteur

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    0
     : Le Maroc compte sur le soutien international pour lutter contre le trafic des st

    Amin [41h]

    w ybe33ed 3lina l9er9oubi
     

Partager cette page