Le Maroc décide le rappel en consultation de l’ambassadeur à Alger

Discussion dans 'Info du bled' créé par titegazelle, 31 Octobre 2013.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113

    Le Maroc décide le rappel en consultation
    de l’ambassadeur à Alger


    [​IMG]



    Le Maroc a décidé de rappeler en consultation, mercredi, l’ambassadeur de Sa Majesté le Roi à Alger, a annoncé le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération dans un communiqué.


    En voici le texte : "Le Royaume du Maroc a décidé de rappeler, ce jour, en consultation l’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi à Alger.

    Cette décision fait suite à la multiplication des actes de provocations et d’hostilités de l’Algérie à l’égard du Royaume, notamment s’agissant du différend régional au sujet du Sahara marocain.

    Plus particulièrement, le message adressé, le 28 octobre, par le Président algérien à une réunion, à Abuja, d’une nébuleuse hostile au Maroc illustre cette volonté délibérée d’escalade et confirme cette démarche de blocage et de maintien du statu quo.

    Le contenu volontairement provocateur et les termes foncièrement agressifs de ce message émanant, de surcroit, de la plus haute autorité du pays, reflète clairement la posture de l’Algérie en tant que partie prenante à ce différend et dévoile sans équivoque sa véritable stratégie fondée sur l’instrumentalisation politique de la noble cause des droits de l’homme.

    Au lieu de s’investir de manière positive et constructive dans la recherche de la solution politique de compromis, l’Algérie s’évertue à multiplier les manœuvres de diversion contreproductives.

    Ces actes regrettables et récurrents vont à l’encontre de la volonté sincère du Maroc d’instaurer des relations de fraternité, de coopération et de bon voisinage avec l’Algérie, afin de favoriser l’intégration maghrébine et de relever les défis multiples auxquels fait face la région.

    De même que cette fixation acharnée sur le Maroc ne saurait détourner le peuple algérien frère, éduqué et intelligent, de ses véritables préoccupations et ses aspirations légitimes authentiques. Durant la période de rappel en consultations de l’ambassadeur de Sa Majesté le Roi, les représentations diplomatiques et consulaires du Royaume en Algérie continueront à fonctionner sous l’autorité d’un chargé d’affaires a.i".


    http://www.menara.ma/fr/actualités/...en-consultation-de-l’ambassadeur-à-alger.html
     
  2. dul2

    dul2 salam alikom

    J'aime reçus:
    5698
    Points:
    113

    L’Algérie prend note avec "regret"
    de la décision de rappel de l’ambassadeur du Maroc

    ALGER - L’Algérie prend note avec "regret" de la décision "injustifiée" du gouvernement marocain relative au rappel pour consultations de son ambassadeur à Alger, a indiqué jeudi le ministère des Affaires étrangères.

    "Cette décision injustifiée constitue une escalade malencontreuse qui s’appuie sur des motifs fallacieux et attentatoires à la souveraineté de l’Algérie, dont les positions de principe sur les questions régionales et internationales ne sont susceptibles d’aucune remise en cause sous l’effet d’interférences étrangères", a souligné la même source dans un communiqué.

    "La position de principe de l’Algérie sur le nécessaire parachèvement de la décolonisation du Sahara occidental n’a jamais varié et le discours prononcé à Abuja par le ministre de la Justice, garde des Sceaux, ne fait que rappeler la constance de cette position qui est non seulement connue mais largement soutenue par l’Union africaine, le Parlement européen, ainsi que par de nombreux autres acteurs internationaux", a précisé le ministère.

    "La campagne ininterrompue de dénigrement de l’Algérie, menée avec acharnement par une partie de la classe politique marocaine, relayée et amplifiée par les médias publics de ce pays, est contraire à l’esprit des relations de fraternité, de coopération et de bon voisinage entre les deux pays", a indiqué la même source.

    Cette campagne "préméditée et cette escalade procèdent manifestement de la pratique connue visant à la bilatéralisation d’une question qui relève de la responsabilité des Nations Unies", a-t-on affirmé.

    "L’Algérie, en ce qui la concerne, maintient en place l’ensemble de ses missions diplomatiques et consulaires dans le royaume du Maroc, ainsi que les chefs desdites missions qui poursuivent normalement leurs activités. Elle forme le ferme espoir que cet épisode malheureux dans le cours des relations algéro-macoraines pourra être contenu dans sa juste dimension et être rapidement dépassé", a conclu le communiqué.

    http://www.aps.dz/L-Algerie-prend-note-avec-regret.html
     
    Dernière édition par un modérateur: 31 Octobre 2013
  3. dul2

    dul2 salam alikom

    J'aime reçus:
    5698
    Points:
    113
  4. popo40

    popo40 Accro

    J'aime reçus:
    384
    Points:
    83
    je t'aime moi non plus!!
     
  5. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    L'Islam nous réunit,
    à peu près le même dialecte (darija) nous rapproche,
    Des familles maroco-algériennes binatna avec enfants séparées dont la plupart - pour ne pas dire toutes - tshardou - expulsées d'une manière inhumaine - kharjo b lbass li 3li8oum o khalaw tout ce qu'elles possédaient sur place,
    ayna silat arra7im ya ayou8a lmosslimin ?
    6am3in f sa7ra dialna bash idirou tre9 f janoub bladna : bghaw i9ajjouna
    taymouwlou polizbel o bla 7ashma bla 7ya nafyin
    mnin kaya6la3 taman lpétrole, tayfra3nou bi koulli wa9a7a
    la 7awla wa la 9owata illa bi Allah
    l7assoul Allah ya8di ma khla9
     
    loissir7 et RedEye aiment ça.
  6. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113

    El Khalfi :
    l'escalade algérienne est sans précédant


    [​IMG]
    Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement | MAP


    Le rappel par le Maroc de son ambassadeur à Alger est une décision "appropriée" et "claire" face à la position hostile de l'Algérie à l'encontre du Maroc, indique jeudi à Rabat, Mustapha El Khalfi.

    El Khalfi, qui s'exprimait lors d'un point de presse à l'issue du Conseil du gouvernement, a souligné qu'il n'était pas question pour le Maroc de fermer les yeux sur l'escalade sans précédent dans la position hostile d'Alger à l'encontre d'une cause nationale décisive, à savoir la question du Sahara marocain.

    Rappelant le message adressé le 28 octobre par le président algérien à une réunion à Abuja d’une nébuleuse hostile au Maroc, le porte-parole du gouvernement a fait remarquer qu'"il ne s'agit pas d'un acte émanant d'une organisation, d'un comité ou d'une instance des droits de l'Homme, mais d'un message adressé par la plus haute autorité en Algérie".

    Ce message "contient des allégations portant sur plusieurs sujets concernant les droits de l'Homme que le Maroc ne pourrait pas négliger", a-t-il ajouté. M. El Khalfi a souligné que le Maroc a pris cette décision afin de défendre ses choix au sujet d'une question nationale, soulignant qu'il ne s'agit pas uniquement du mécanisme international de surveillance des droits de l'Homme, et de la demande d'étendre les compétences de la MINURSO, mais bel et bien d'une escalade contre le Maroc.

    Campagne de communication

    Le responsable a fait savoir que toute décision prise à ce sujet sera annoncée en temps opportun, ajoutant que le Maroc a lancé une campagne de communication visant à éclaircir sa position. Il a, dans ce cadre, annoncé la tenue d'une réunion avec les partis politiques pour expliquer la position prise par le Royaume.

    M. El Khalfi a, par ailleurs, indiqué que le Maroc a réussi, sur le plan diplomatique et des droits de l'Homme, à réaliser des avancées considérables confortées par la réaction du parlement européen, notamment sa recommandation relative à la politique de voisinage, qui reflète une reconnaissance des efforts du Maroc en matière des droits de l'Homme, à travers notamment la mise en place du Conseil national des droits de l'Homme et de ses comités régionaux. Cette recommandation, a poursuivi le ministre, traduit aussi la reconnaissance de cette instance européenne de l'ouverture du Maroc sur les mécanismes onusiens et qui lui ont valu le statut avancé auprès de l'Union européenne, et l'accueil en terre marocaine des rapporteurs onusiens. Ce choix a permis au Maroc d'agir fermement à l'égard de toute tentative d'élargissement des compétences de la MINURSO qui "risque de porter atteinte à la souveraineté du pays", a ajouté M. El Khalfi, soulignant que "la communauté internationale est compréhensive à l'égard de cette position".

    S'arrêtant sur la tournée de l'Envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU pour le Sahara, Christopher Ross, le ministre a réitéré l'engagement du Maroc à coopérer avec l'organisation onusienne pour parvenir à une solution politique négociée et consensuelle dans le cadre des règles définies par le Conseil de sécurité. "Le Royaume considère que la coopération de bonne foi avec l'ONU et la mise en œuvre du principe de consensus peuvent à eux seuls favoriser une solution à cette question", a-t-il dit. Le conflit du Sahara dit ''occidental'' est un conflit artificiel imposé au Maroc par l'Algérie.

    Le ''Polisario'', un mouvement séparatiste soutenu par le pouvoir algérien, revendique la création d'un État factice au Maghreb. Cette situation bloque tous les efforts de la communauté internationale pour une solution du conflit basée sur une autonomie avancée dans un cadre souverain marocain et une intégration économique et sécuritaire régionale.



    Menara / avec MAP - 31.10.2013 - 18h4
    http://www.menara.ma/fr/2013/10/31/...re-face-à-lescalade-algérienne-el-khalfi.html
     
  7. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113

    Relations Maroc-Algérie :
    le MAEC se réunit avec les partis politiques

    [​IMG]
    Siège du Ministère des Affaires Étrangères et de la Communication | Archives


    Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération a tenu, jeudi soir à Rabat, une réunion de concertation avec les dirigeants et représentants des partis politiques.

    Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération a tenu, jeudi soir à Rabat, une réunion de concertation avec les dirigeants et représentants des partis politiques.

    Cette réunion a été axée sur les derniers développements des relations maroco-algériennes, sur fond de la décision du Royaume de rappeler pour consultation son ambassadeur à Alger.

    Lors de cette réunion, tous les représentants des partis politiques présents ont affirmé que l’escalade de l’Algérie est "irresponsable" et ne va pas dans le sens d'apaisement en vue d’aider les Nations Unies dans ses missions pour trouver une solution politique consensuelle à la question du Sahara, a déclaré à la MAP le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, à l’issue de cette rencontre. Et d’ajouter que les dirigeants des partis politiques ont également insisté sur la nécessité de poursuivre la mobilisation, notant que les Marocains n'accepteront jamais que certaines limites soient dépassées, notamment en ce qui concerne leur cause nationale et la question dite d'élargissement des compétences de la MINURSO. "Tous les partis politiques ayant assisté à cette rencontre ont affirmé que cela constitue une "ligne rouge à ne pas franchir" pour le Maroc", a-t-il encore dit.

    L’accent a été mis également, au cours de cette réunion, sur l’importance de lancer un appel à la communauté internationale pour attirer l’attention sur les drames vécus dans les camps de Tindouf, a ajouté le ministre. Avant le début de la réunion, M. Mezouar a confié à la presse que cette rencontre témoigne de l'unanimité nationale au sujet de la question du Sahara, précisant qu'elle intervient dans le cadre des concertations avec les leaders des partis politiques suite à la décision du Royaume de rappeler pour consultation son ambassadeur à Alger. Cette décision a été prise après l'escalade sans précédent dans les positions de l'Algérie qui a atteint son apogée dans le message adressé par le Président algérien à une réunion, à Abuja, d’une nébuleuse hostile au Maroc, a-t-il rappelé.

    Le Maroc a toujours œuvré à trouver une solution pacifique, politique et juste au différend sur la question du Sahara marocain et à faciliter la mission de l'Envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU, Christopher Ross, a indiqué M. Mezouar, soulignant que face à toute manœuvre touchant ses intérêts et essentiellement sa cause nationale, le Maroc "prend une position ferme". Et de conclure que le Royaume "fera toujours preuve de l'esprit de responsabilité, de bon voisinage et de sagesse" et accordera une place de choix "à l'édification maghrébine en vue d'établir des groupements capables de faire face aux défis posés dans la région en termes de sécurité, de stabilité et de développement économique".


    Menara / avec MAP - 01.11.2013 - 09h19
    http://www.menara.ma/fr/actualités/...aec-se-réunit-avec-les-partis-politiques.html
     
  8. loissir7

    loissir7 Citoyen

    J'aime reçus:
    162
    Points:
    43
    bravo
     
    titegazelle aime ça.
  9. popo40

    popo40 Accro

    J'aime reçus:
    384
    Points:
    83
    Le Maroc doit adopter une position ferme sans faille à savoir: ne plus dialoguer ni assister au pourparler concernant ce sujet, un sujet clos tout en maintenant le contrôle et la sécurisation de nos frontières.
    L’Algérie n’œuvre pas du tout pour une solution tout en sachant que cette option risque de réveiller la Kabylie, c'est pour cette raison qu'elle maintient son aide à de pauvres nomades perdus et déboussolés.
     
    RedEye aime ça.
  10. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Alors, puisque c'est comme ça, non seulement sahra dialna en plus on doit remettre en question les frontières tracées par les colons au temps du protectorat. Nous réclamons une partie du sahara oriental qui nous appartient historiquement.
    Ce sont ces gens-là qui ont fait ce tracé dont les problèmes se sont répercutés jusqu'à nos jours.
    Nous avons été départagés au nord/sud par l'espagne, du nord-est jusqu'au sud-est par la france.
    Il existe des documents qui sont dans les archives de ces pays.
    Pourquoi se taisent-ils ?
     
  11. popo40

    popo40 Accro

    J'aime reçus:
    384
    Points:
    83
    certes les archives doivent surement exister et après? à moins que chère titgazelle ne part à la reconquête!
    ha les archives w ha l'histoire notre pays s’étend jusqu'au fleuve Sénégal tout englobant la Mauritanie, après l'indépendance les autorités françaises ont voulus délimiter le terrain , mais sages que nous sommes nous avons refuser afin de ne pas signer sur le dos de nos chers frères et voisins, pensions parafer une simple formalité qui s'est avérer un cauchemar, et le terrain hanté par des fantômes qui nous pourrissement la vie.
    la solution est de prolonger le mûr vers le nord jusqu'en méditerranée, ou bien creuser une longue tranchée de la méditerranée jusqu’à l'atlantique formant un long fleuve salé, ainsi notre pays se détachera petit à petit de l’Afrique et on se débarrassera de tout ces histoires et fantômes.
    même ce scénario arrangerait nos anciens voisins, ils auront plus de 2000 km de côtes vers atlantique, dommage j'allais commencer à creuser mais là mon plan tombe à l'eau!!!
     
  12. houria2

    houria2 Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    3
    [​IMG] السلم عليكم و رحمة الله و بركته
    moi je pense que c'est une affaire entre gouvernants , et que les deux peuples freres n'ont rien a voir avec l'antagonisme des dirigeants , pour moi , les marocains sont nos freres et personnes ne peut les separer meme avec un mur de fer ...

    Cheikh ibn Baz quelle est le premier lien qui sera dénoué

    Le prophète alayi salat wa salam dit les liens de l'islam seront dénoué les uns après les autres, et chaque fois qu'un lien sera dénoué, les gens s'attacheront au suivant. Le premier a être dénoué sera le lien de la gouvernance ( hukm ) et le dernier sera le lien de la prière. (Ahmad)
    Cheikh Ibn Baz dit c'est le fait de ne pas juger par la loi d'Allah et c'est la réalité de nos jours dans la plupart des etats se pretendant appartenir a l'islam et il est connu qu'il est obligatoire pour tout le monde de juger d'apres la loi d'Allah dans toute chose et de prendre garde des jugements par les lois et les coutumes contredisant la Loi pure.


    Source de l'extrait شرح حديث: ((لتنقضن عرى الإسلام عروة عروة)) |
     
    bella999 aime ça.
  13. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    3alaykoum salam, Houria2

    Bon retour parmi nous, cousine :) : ma mère Allah ir7am8a était algérienne
    Ta réaction est empreinte de sagesse.
    Oui, les deux peuples sont frères car il y a parmi eux des milliers qui ont un point commun : les liens de sang, de parenté. Et au delà de ces liens - je l'ai déjà dit - l'Islam nous réunit.
    Mais ce qui se passe actuellement, ce n'est pas simplement une affaire de gouvernants.
    Elle le serait si l'on n'avait pas porté atteinte à la dignité des personnes - d'un pays prétendu frère - qui vivaient parmi un peuple frère et qui sont sensées être protégées par "les gouvernant" car elles sont amana 3la r9abt8oum.
    Pourquoi s'acharner sur des civils qui ne leur ont rien fait ?
    Un pays frère doit tout faire pour que l'harmonie et la paix demeurent entre lui et son voisin, son frère, au lieu d'armer et pousser une entité fantoche à s'attaquer à son frère tout simplement parce qu'on dort sous des milliers de pétrodollars et créer à chaque fois la zizanie entre lui et "son frère".
    En plus de cela, c'est une affaire de géopolitique qui résulte d'un tracé discriminatoire.
     
  14. houria2

    houria2 Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    3
    salam oukhti, ce que tu dis est vrai , moi je suis d'origine marocaine j'appartiens a la famille sebti , et je ne me suis jamais sentie etrangere ici dans mon second pays l'algerie , ou je suis née et grandie, et pour moi , tout les musulmans du monde sont freres et unis par les lois d'Allah , nous les peuples , ne devons jamais etre rancunier , mais nous devons etre des pardonneurs , heureusement qu'Allah aaza wa jal , nous a donné "l'oubli" et c'est un moyen pour ne pas voir son frere comme ennemi, mais plutot apprendre a pardonner et a oublier les fautes de nos freres , afin de garder et de serrer les rangs contre notre seul ennemis, ceux qui nous detestent vraiment , ceux qui sont en train de tuer nos freres palestiniens , c'est la que doit se retourner notre rancune ...
    pour moi il n'y a pas "algerie maroc , tunisie , lybie etc ... " , il y a "UNION ARABE" sans frontiere , liberté de circuler et liberté de s'aimer , pour une seule chose "ALLAH"
     
    titegazelle aime ça.
  15. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Baraka Allahou fiki ya oukhti houria2 [20h]
     
  16. popo40

    popo40 Accro

    J'aime reçus:
    384
    Points:
    83
    les sociétés arabo musulmanes nous donnent des leçons quotidienne de désunion interne, de conflits d’intérêts et destruction de l’état à tout les niveaux , ce n'est pas demain le beau temps.
     
  17. houria2

    houria2 Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    3
    salamou aalaykoum
    en effet il y a plus de desunion entre les arabes depuis quelques temps , et je pense que c'est la faute aux gouvernants , qui font de la zizanie , et qui enracine la haine dans les coeurs de nos freres ,et cela nous dirige a notre perte , alors que ce n'est pas le moment de desserrer les rangs , et nous souder encore plus pour contrer le vrai ennemi et nous sommes des "silat arrahim", et le diable est aux aguets pour nous chambouler , nous ne pouvons que faire des douaas a nos gouvernants ,pour qu'Allah les guide dans le droit chemin ...
     
    popo40 aime ça.
  18. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Salam

    Nuance : les gouvernants ne sont pas tous les mêmes.
    Il y a gouvernance bienveillante : répondre aux aspirations légitimes pour le bien-être du peuple ;
    et démesure ou psychose d'une gouvernance flagrante pour un amour indéfectible du pouvoir.

    """Les croyants sont des frères et constituent une communauté solidaire telle des constructions qui se soutiennent mutuellement. Ils s’aiment et nourrissent de la sympathie les uns pour les autres en vue de sauvegarder leur cohésion. Dans le cadre de cette fraternité, Allah a prescrit des droits au musulman au profit de ses coreligionnaires.... (Sajidine)

    Ce qui se passe actuellement dans les pays arabes et/ou musulmans est Maktoub :
    "Inna Allah la youghayiro ma bi9awmin 7atta youghayrou ma bi anfoussihim"

    o Allahou A3lam
     
  19. houria2

    houria2 Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    3
    salam oukhti , montre moi un seul gouverneur d'un pays arabe qui se soucie des relations entre nous , si vraiment cela existait je pense qu'il n'y aurait pas de frontiere ni de visa , ni de kafil , ni,ni,ni ....comme l'arabie saoudite qui actuellement expulse des milliers de yemenites , renvoyés dans leur foyer , aussi pauvre qu'a l'arrivée , et pour ton information oukhti ,en arabie et d'autres pays arabes que j'ai visité , pour passer une visite medicale , a l'hopital en urgence , j'ai due attendre que les patients saoudiens d'abords , soient ausculté , pour avoir pu faire ma visite , j'etait etonnée au plus profond de moi meme.. et j'en passe ....!
     
  20. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    3alaykoum salam,
    C'est pour cette raison que j'ai dit "les gouvernants ne sont pas tous pareils"
     
    Dernière édition: 9 Novembre 2013

Partager cette page