Le Maroc de Mohammed VI : Un nouveau souffle de réformes pour un progrès ...

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 5 Juillet 2006.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Le Maroc de Mohammed VI : Un nouveau souffle de réformes pour un progrès socio-économique solide

    Rabat (Map) - Le Maroc connaît, depuis l'intronisation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, un nouveau souffle de réformes structurelles visant à consolider les options fondatrices du développement économique et social du pays, tout en lui ouvrant de nouvelles perspectives et de nouveaux horizons.

    Le Royaume, qui a fait de l'ouverture un choix irréversible, est aujourd'hui engagé dans une multitude de transformations qui se traduisent dans sa politique économique et dans les réformes structurelles qui y sont menées. Son ambition consiste ainsi à accélérer la cadence de son développement et à transformer ses structures économiques et sociales.



    Cette dynamique de réformes s'accompagne d'un dynamisme sans précédent de l'investissement, comme en témoignent les multiples chantiers lancés à travers le Royaume et dans la réalisation desquels l'implication du souverain est fortement ressentie.

    L'objectif principal de ces chantiers de réformes, poursuivies ou initiées durant ce septennat de consolidation des acquis et de nouveaux départs, est illustré dans quatre grands domaines : "l'intégration à l'économie mondiale", "la poursuite du processus de privatisation", "la réforme du secteur public et la restructuration des entreprises et établissements publics" et "la promotion de l'investissement et de l'initiative privée".

    Le Royaume a franchi d'importants pas sur la voie de la réalisation de ces objectifs, comme en témoigne les performances et les nombreux indicateurs très encourageants sur la santé de l'économie nationale et le climat d'investissement.

    C'est le cas notamment des recettes générées par le transfert des entreprises publiques, qui ont atteint près de 77 milliards de dirhams, soit près de 80 pc des recettes cumulées depuis le début du programme de privatisation en 1993, l'intégration de l'économie qui est parfaitement inscrite tant dans les négociations commerciales multilatérales en cours que dans les accords de libre-échanges conclus avec l'UE, certains pays arabes, les USA et la Turquie et la poursuite des plans de restructuration et d'assainissement de plusieurs établissements publics (CCG, ERAC, ONT, ODEP, ONCF ).

    De même, la promotion de l'investissement national et étranger a toujours été au c ur des actions et des initiatives du Souverain. C'est dans cet esprit que s'inscrit une série de nouveaux dispositifs destinés à promouvoir l'initiative privée et à soutenir l'investissement, comme la création de 16 centres régionaux d'investissement (CRI), la modernisation du champ des relations sociales (adoption du code du travail), la dynamisation du secteur financier et la mise en place de nouveaux instruments en faveur des secteurs productifs.

    Durant les sept années de règne de SM le Roi, l'investissement a connu une forte dynamique, confirmée par son rythme et sa régularité, traduisant ainsi la confiance dont jouit le Maroc, les opportunités qu'il recèle et ses perspectives d'avenir.

    Le taux d'investissement a atteint plus de 25 pc du PIB en 2005 contre 23,1 pc en 1999, alors que le regain de l'investissement étranger est confirmé par les 138 conventions avalisées par la commission interministérielle des investissements entre 1999 et 2005. Ces conventions (environ 202 projets) portent sur un investissement global de 106 milliards de dirhams qui devrait donner lieu à environ 70.000 emplois.


    Dans cette dynamique, l'investissement public n'est pas en reste. Le secteur public a porté ses investissements de près de 38 milliards de dirhams en 1998/1999 à 76 milliards en 2006.

    Source - MAP
     
  2. inspiration08

    inspiration08 allahoma ghfir denoubana

    J'aime reçus:
    229
    Points:
    0
    Re : Le Maroc de Mohammed VI : Un nouveau souffle de réformes pour un progrès ...

    chafti lkhadma kidayra 3and mali8a [35h]
    khass ghir illi bara yba3do mana o ykhaliwna nt7arko chouia
    7it le probleme dial les crédits etrangers hoia illi kaykhali lmaghrib walo
     
  3. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Re : Le Maroc de Mohammed VI : Un nouveau souffle de réformes pour un progrès ...

    Je pense que m6 baghé ydir khadma n9iya, déjà f had 6ans li chad fiha lablad, ch7al men 7aja tguada surtout niveau droit d'homme...

    mohim anssayeno 2010 bach nchofo la vision dialo fin ghada...
     
  4. lkad2410

    lkad2410 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    vous revez!!!!!!!!!!!!!!!!

    lcamera dafiya
     
  5. annous

    annous Guest

    Re : Le Maroc de Mohammed VI : Un nouveau souffle de réformes pour un progrès ...

    ana pour moi a7san injaz dial lmalik M6 houa CROITIA . Vraiment wllahta raj3ou l2amn
     

Partager cette page