Le Maroc demandera réparation pour les prisonniers de Tindouf

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 1 Septembre 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Rentrée politique télévisée du ministre de l'Intérieur


    L'intervention du ministre de l'Intérieur devant la presse est rarement un événement anodin et ce dans tous les pays du monde. Le Maroc ne déroge pas à cette règle et quand Mostapha Sahel, ministre de l'Intérieur se prête à l'exercice dans une émission télévisée en Prime Time, tout ce que compte le pays comme hommes politiques et ministres répondent présents. Premièrement, en raison du Timing et puis vu la personnalité de l'interviewé.


    La prestation de Mostapha Sahel inaugure en effet la rentrée politique. Elle vient également à un moment où plusieurs chantiers ont été lancés par le gouvernement notamment l'initiative nationale de développement humain INDH dans laquelle le rôle du ministère de l'Intérieur est déterminant.

    En outre, le ministre de l'Intérieur est réputé être un homme peu disert voire-même réservé. Il s'épanche rarement dans la presse. Les quelques rares fois où il est monté au créneau, c'était lors d'événements gravissimes comme les attentats du 16 mai à Casablanca où pour clore définitivement quelques polémiques. Ceux qui s'attendaient à assister au show d'un “ super ministre ” à la tête d'un “ méga ministère ” en ont été pour leur frais. Mostapha Sahel passa en revue, le long de l'émission, tous les sujets de l'actualité, sans langue de bois ni acrobaties linguistiques… Les messages étaient clairs.

    Le premier temps fort de l'émission fut la question de nos provinces sahariennes. Le ministre a réaffirmé la volonté du royaume à s'engager dans un processus politique négocié afin de doter les provinces du sud d'une autonomie dans le cadre de la régionalisation. C'est pour arriver à une telle solution que des négociations doivent être engagées avec l'Algérie car il s'agit, toujours selon M. Sahel, d'un problème qui oppose le Maroc à l'Algérie. En relation avec cette question et malgré la libération de tous les prisonniers militaires marocains détenus à Tindouf, pour le Maroc ce dossier est loin d'être fini. Le royaume compte demander réparation pour les traitements odieux dont ont été victimes ces ex-détenus.

    Autre temps fort de l'émission, la position contre le terrorisme. Le Maroc est décidé à le combattre avec fermeté mais dans le respect total de l'Etat de droit et des principes démocratiques. Pour M. Sahel, l'élargissement du champ des libertés doit s'accompagner par une approche sécuritaire intransigeante.
    Dans ce cadre, le ministre a réfuté les informations qui veulent faire de certaines villes du Maroc des zones d'insécurité totale. Il a qualifié la situation sécuritaire de “ très normale ” en annonçant la création de 1.000 postes de police dans les trois années à venir.

    Le ministre de l'Intérieur s'est arrêté sur l'Initiative nationale de développement humain. Il a expliqué qu'il ne s'agit ni d'une nouvelle politique sociale ni d'un projet de bienfaisance, mais d'une nouvelle approche pour lutter contre la pauvreté et a marginalisation.

    Karim Douichi
    Le Matin
     
  2. fassi

    fassi Citoyen

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    38
    Re : Le Maroc demandera réparation pour les prisonniers de Tindouf

    merci casawia pour tous les efforts que tu fais et freil aussi.

    dans ce genre d'emission, les questions sont tjr choisit a l'avance, alors c normal qu'il n'y ait aucune acrobatie linguistique.
     
  3. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Re : Le Maroc demandera réparation pour les prisonniers de Tindouf

    de rien fassi [06c]

    je suis d'accord avec toi et parfois ca me fais rire, mais bon j'espere vraiment que les droits des ces ex prisoniers seront rendus de A-Z
     
  4. fassi

    fassi Citoyen

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    38
    Re : Le Maroc demandera réparation pour les prisonniers de Tindouf

    oui bien sur on le souhaite tous. apres tous ce qu'ils ont vecu, ils meritent bien qu'on leur rendet tous leurs droits et qu'on prenne bien soin d'eux
     

Partager cette page