Le Maroc est en mesure de réduire de moitié le taux de pauvreté

Discussion dans 'Info du bled' créé par imadici, 29 Octobre 2006.

  1. imadici

    imadici Pr. Ìpşø Fąċŧǿ...

    J'aime reçus:
    14
    Points:
    18
    Le Maroc est en mesure de réduire de moitié le taux de pauvreté à l'horizon 2010 (Harouchi)

    [​IMG]M. Abderrahim Harouchi

    PARIS (MAP) - Le ministre du développement social, de la Famille et de la Solidarité, M. Abderrahim Harouchi a souligné que le Maroc est en mesure de réduire de 14,2 pc à 7 pc le taux de pauvreté à l'horizon 2010, bien avant l'échéance de 2015 et ce grâce au lancement par SM le Roi Mohammed VI de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), Invité par les étudiants de l'ESCP-EAP, European School of Management de Paris, qui viennent de lancer vendredi soir l'association ""Pour un Maroc meilleur"", M. Harouchi a indiqué lors d'une conférence consacrée à la philosophie de l'INDH et à la lutte contre l'analphabétisme, que le Maroc a eu le courage de regarder la pauvreté en face et dispose désormais des outils pour la mesurer.

    ""Le constat a été établi avec lucidité"", a dit le conférencier, faisant remarquer que les déficits sociaux ont des conséquences sur le retard du pays en matière de développement humain et un impact négatif sur la croissance économique, et constituent une menace pour la cohésion sociale.


    Pour M. Harouchi, le Maroc est l'un des rares pays à disposer de la carte communale de la pauvreté, un outil élaboré avec l'aide technique de la Banque Mondiale, permettant de cibler les politiques vers les postes de pauvreté et de mesurer les indices du développement humain du développement social.

    ""Pour réduire le taux de pauvreté, il faut en plus de l'action sur les infrastructures, une action sur le renforcement du capital humain, à travers la santé, l'alphabétisation, la formation, la promotion des activités génératrices de revenus avec les moyens de les financer"", a relevé M. Harouchi.

    Tout en soulignant que L'INDH est une autre façon de faire en matière de gestion des problèmes sociaux et de conduite des politiques publiques, le ministre a fait remarquer que cette initiative qui tend à favoriser la croissance économique tout en réduisant les inégalités et les pauvretés, offre les mêmes chances à tous en matière de capacités, de libertés et d'opportunités.

    Qualifiant cette initiative de ""démarche de planification rationnelle"", M. Harouchi a signalé que les acteurs impliqués dans cette opération de grande envergure, commencent maintenant à faire un diagnostic au niveau des zones défavorisées avec la participation de toutes les populations concernées.

    ""A partir de ce diagnostic, on prépare le programme d'intervention, on définit les priorités et on connaît d'avance les sources de financement pour les années à venir.

    C'est une démarche qui est basée sur des contrats programmes avec des objectifs et des résultats"", a-t-il dit Et d'ajouter que l'INDH ne doit pas être assimilée uniquement à la lutte contre la pauvreté, mais en tant que nouvelle dynamique de développement qui vise en fin de compte à améliorer l'indice du développement humain.

    ""Depuis le lancement de l'INDH en septembre 2005 par SM le Roi Mohammed VI, les organes de gouvernance ont été mis en place et 12.000 personnes travaillent dans le cadre de cette initiative, dont les deux tiers sont membres d'associations"", a souligné M. Harouchi pour qui le Maroc a institutionnalisé l'action de la société civile, et les associations sont désormais de véritables partenaires du développement humain.

    Abordant le phénomène de l'analphabétisme, M. Harouchi a souligné que ce fléau représente une menace pour la cohésion sociale, la stabilité et la sécurité du pays et a des conséquences extrêmement graves sur la croissance économique et sur le développement.

    ""Pour relever le défi de l'analphabétisme, il faut d'une part une volonté politique qui a été exprimée par SM le Roi le Roi Mohammed VI avec la création d'un secrétariat chargée de l'alphabétisation et de l'éducation non formelle, ainsi qu'une vision globale qui ne va pas isoler ce fléau de ses multiples sources ni de ses conséquences"", a-t-il souligné.

    Il a signalé en conclusion que le Maroc ambitionne d'éradiquer la quasi totalité de l'analphabétisme d'ici 0 2015, de réduire son taux à moins de 20 pc en 2010 et à moins de 10 pc chez la population active et de garantir l'éducation pour tous les enfants à l'horizon 2010.

    L'association ""Pour un Maroc meilleur"", lancée à cette occasion ambitionne de mobiliser les énergies des Marocains résidant en France pour aider à l'éducation en milieu rural et à lutter contre la déperdition scolaire au Maroc.

    Elle se chargera de réunir des fonds afin de venir en aide aux établissements scolaires les plus défavorisés en milieu rural au Maroc afin que les élèves puissent avoir un endroit sain et opérationnel pour mieux apprendre.

    Cette nouvelle structure se propose de lancer une initiative méthodique et ciblée pour la promotion de l'éducation dans les régions défavorisées, à travers un accord la liant aux institutions gouvernementales, aux collectivités et aux associations au Maroc.


    ""Pour un Maroc Meilleur"" se chargera du montage des projets de création ou d'équipements d'écoles au Maroc, à l'aide de fonds collectés auprès de fondations ou par l'organisation de soirées artistiques, dont les bénéfices serviront à la promotion de l'éducation en milieu rural.

    Elle propose également aux Marocains résidant en France de parrainer des enfants au Maroc.

    Cette opération ciblera en particulier des collégiens pour lutter contre la déperdition scolaire.
    Publié le: 28/10/2006 à 13:53:29 GMT

    http://www.avmaroc.com/actualite/maroc-est-mesure-a53605.html
     
  2. toub9al

    toub9al Visiteur

    J'aime reçus:
    9
    Points:
    0
    Re : Le Maroc est en mesure de réduire de moitié le taux de pauvreté

    hadkk M. Abderrahim Harouchi ch7all howa f wizzartt ssi77a fih ghir blaaaaaaaaaa
     
  3. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Re : Le Maroc est en mesure de réduire de moitié le taux de pauvreté

    lli fih 9ouwwat l8adra 3arfou mafiddi8ch! Deeds not words [36h]
     
  4. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0
    Re : Le Maroc est en mesure de réduire de moitié le taux de pauvreté

    yeeh wach tayssayeno bach ye ne9ssou men la pauvreté; 2010 [22h]
    lah ye3te le 7okomtena chi wejeh li te7chem 3lih :(
     
  5. bahlawan

    bahlawan Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Le Maroc est en mesure de réduire de moitié le taux de pauvreté

    ana hit kana9ra had la3jeb kangoul baz had annas ch'hal makayhachmouch.
    kay3ajbouna ba3da besmiyat indihach walla bouglib lakhal
    hahoma a sidi le budget l9awah les consignes ta3taw hadi 9arn ozammara
    o fine wsel had barnamaj.
    c'est une autre piste pour bouffer l'argent du peuple. gallek ils financent des projets d'elevage de chevre tazzzzzzzz a malo. ila ghir assarha dial alma3ez harabna la pauvraute.
    allah ya3tina ch'ta c'est la seule chose qui change la vie des MArocain et cree de l'emploi.
     

Partager cette page