Le Maroc et la critique du pouvoir

Discussion dans 'Forum des étudiants' créé par corsair, 13 Juin 2007.

  1. corsair

    corsair Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Bonjour à vous tous, je suis un étudiant canadien qui doit recueillir certaines infos concernant la culture marocaine par rapport à la critique du pouvoir politique au Maroc. Peut-être certains d'entre-vous pourriez m'aider.
    Jusqu'à quel point y-a-t'il censure au Maroc? que peut-on et ne peut-on pas critiquer au maroc? Dans la culture en général, qu'est-ce qui est tabou? Dans les médias, se permet-on de faire de l'ironie sur les dirigeant et d'y aller de dérision politique? y a t'il des consensus général au sein de la population sur ces aspects?
    Merci à l'avance de m'aider à mieux vous connaitre!


    D.H.
     
  2. manson10

    manson10 Visiteur

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    0
    Re : Le Maroc et la critique du pouvoir

    salut ,
    ton sujet me semble digne d'interet, alors je vais t'aider du mieux que je puisse en repondant point par point (meme si je pense qu'une bibliographie te sera plus utile -du genre les trois rois d'ignace dalle ou des rapports d'organismes internationaux et centres de recherche-
    contexte
    la situation politique au maroc est tres marquee par l'influence de la monarchie (cela s'entend roi et consorts) et ce avant meme l'independance. l'ere de feu Hassan II (ou les annees de plomb) a ete marquee par un clivage entre le monarque et les forces de l'opposition sur fond de crises sociales et economiques. ceci a conduit a des pratiques repressives du pouvoir (dont les fameux camps de torture) et simultanement a la main mise sur le systeme politique ainsi que sur les medias. ces habiles manoeuvres ont compromis l'opposition ce qui a mene a une desaffection du peuple envers les partis.
    le roi actuel, mohammed 6, a donne des signes d'ouverture politique et economique au debut de son regne avec des dossiers chauds (retour d'exiles politiques, instances de reconciliation, etc) toutefois plusieurs conjectures font que ces signes sont remis en question aujourd'hui.
    bref, pour ne pas alourdir le texte je passe au vif de ton sujet
    la censure est tres habile et elle touche tout ce qui a trait a l'economie de rente au maroc en particulier les magouilles politico-economiques, l'intrusion et la domination de la famille royale sur les secteurs economiques vitaux ainsi que des dossiers nationaux sensibles ou les crises diplomatiques. je citerais pour exemple l'affaire du sahara et la crise de l'ilot leila avec l'espagne. plusieurs journaux independants ont fait les frais de s'etre aventures dans ces zones minees.

    quant a savoir si on peut critiquer les grands dirigeants, oui ca se fait (cas de remunerations excessives ou de golden parachutes par exemple) mais on est loin du niveau des guignoles francais ou portugais (au niveau profondeur).
    une infime masse de la population est vraiment politisée et donc consensus ou pas a mon avis ce n'est pas significatif.

    en espérant que ca t'aura aidé !!!
     
  3. corsair

    corsair Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Le Maroc et la critique du pouvoir

    mERCI!!
    Des gens ont des choses à rajouter??
     

Partager cette page