Le Maroc et le Pakistan signent trois accords de coopération

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 19 Mai 2006.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Le Maroc et le Pakistan signent trois accords de coopération dans les domaines culturel,
    industriel et fiscal


    Le Maroc et le Pakistan ont signé, jeudi à Rabat, trois accords de coopération dans les domaines culturel, industriel et fiscal.



    Ces accords ont été signés lors d'un entretien élargi entre le Premier ministre, M. Driss Jettou et son homologue pakistanais, M. Shaukat Aziz.

    Il s'agit d'un programme d'application de l'accord culturel entre le Maroc et le Pakistan pour la période 2006-2011, d'un mémorandum d'entente sur la coopération industrielle et d'une convention concernent le volet fiscal.

    Le programme d'application de l'accord culturel porte sur la coopération dans les domaines de l'enseignement, de la culture, des affaires islamiques, dela communication, de la jeunesse et du sport.

    Le mémorandum d'entente sur la coopération industrielle vise le développement et le renforcement des rapports de coopération entre les petiteset moyennes entreprises, l'échange de renseignements et la création d'alliances d'intérêt commun entre les deux pays.

    La troisième convention tend à éviter la double imposition et à prévenir l'évasion fiscale en matière d'impôts sur le revenu, y compris les impôts sur le montant global des salaires payés par les entreprises ainsi que les impôts sur les plus-values.

    Le Premier ministre pakistanais, M. Shaukat Aziz, était arrivé jeudi à Rabatà la tête d'une délégation composée notamment du ministre des ports et de la marine marchande, M. Babakhan Ghauri, du ministre des chemins de fers, M.

    Sheikh Rasheed Ahmad, du ministre des sciences et technologie, M. Noraiz Shakoor, du ministre d'Etat pour les affaires étrangères, M. Makhdoom Khusro Bakhtiar, de la ministre d'Etat pour les affaires économiques, Mme Hina Rabbani Khar et du ministre d'Etat pour le commerce, M. Hamid Yar Hiraj.

    Source - JeuneAfrique.Com
     

Partager cette page