Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"

Discussion dans 'Info du bled' créé par pouet, 27 Juin 2005.

  1. fassi

    fassi Citoyen

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    38
    Re : Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"


    je crois que tu n'as pas bien lu ce qu'elle a dit.
    le journaliste lui a demande si elle avait le choix entre la monarchie et la republique qcq'elle prefere elle a dit la republique.
    et je pense qu'elle a dit la republique parceque c le choix le plus proche de la khilafa car dans les deux on choisit celui qui regie pas comme dans la monarchie ou on te l'impose
     
  2. nournat

    nournat Wld l3iyachiya

    J'aime reçus:
    344
    Points:
    83
    Re : Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"

    j'espere que tu as lu aussi ce qu'elle a dit rependant a une question si elle serait pour un referendum - pour ou contre le regime royale , (la democrate) nadya yassine a dit ( bla 7achma b la 7ya ) que elle peut facilement deviner le resultat d'un tel referendum , meme si il sera geré par les nations unis , tous les marocains voteront pour le roi , parce qu ils n'ont pas une culture politique !!!!! elle crois qu'elle est la seule a avoir une culure politique , je crois qussi qu il fallait pas la juger pour ses propos , mais l'hospitaliser dans un centre psychyatrique , la hiya la bbaha , ils ont un enorme delire de grandeur !
     
  3. fassi

    fassi Citoyen

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    38
    Re : Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"

    et tu penses vraiment que le marocains sont mures politiquement alors que 50% de la population est analphabete.
    j'en doute mr nournat
     
  4. nournat

    nournat Wld l3iyachiya

    J'aime reçus:
    344
    Points:
    83
    Re : Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"

    alors tu la places ou cettes nadya yassine ? dans le camps des marocains mures politiquement ? si elle etait mure politiquement elle aurait du au - respecter le choix des 99.99% marocains qui sont pour le regime royale , ou makaykhroj mn jjma3a ghi chitane ;)
     
  5. fassi

    fassi Citoyen

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    38
    Re : Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"

    elle donne seulement son avis. meme si ca ne doit pas plair a tous le monde.elle est courageuse.
    mr nournat ne t'attaque pas a la personne.ici on parle de ce qu'elle a dit.
    moi je la classerai dans la classe intelectuelle du maroc.
     
  6. nournat

    nournat Wld l3iyachiya

    J'aime reçus:
    344
    Points:
    83
    Re : Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"

    [29h] et pour ne pas l'attaquer en personne devrais-je la classer dans la classe intelectuelle moi aussi ???
    non je la classerai dans la minoritée qui essayede pecher dans les eaux salles , vu le moment , les circonstances qu'elle a choisis pour dire ses conneries , elle ali lmrabet et ceux qui ont brulé le drapeau , pour moi il sont tous les memes , des laches , on a beaucoup de probleme a resoudre , on a un roi qui essaye de changer notre maroc , on ne doit pas lui mettre des battons dans les rous , si elle est si intelectuelle elle aurait du savoir qu une republique au maroc le rendra comme la tunisie , la lybie , l'algerie , l'irak , l'egypte , si elle etait si intelectuelle , elle aurais du pensais au royaume de l'espagne , l'engletaire , la belgique , la suede ... elle ne vois pas loin de son nez ... on doit avancer machi nraj3ou llor ...
     
  7. fassi

    fassi Citoyen

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    38
    Re : Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"

    tu peux la classe ou tu veux mr nournat.
    mais je dis qu'elle a le droit de dire ce qu'elle veut.
    qaund tu parles de republique pk tu as dis la tunisie la libie et les autres pk tu n'as pas dis la france , l'allemagne, et les autres.
     
  8. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63
    Re : Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"

    Les républiques en france ou en allemagne sont de vraies républiques. Pour l'exemple de la lybie est ce normal qu'une famille détient tous les pouvoir sans légitimité ? Est-ce normal que dans un pays pseudo républicain comme la tunisie un président change la constitution pour se présenter pour un second mandat ?? Est que sa famille forme un lobbying qui contrôle tous les domaines de la communication à l'aviation civile en passant par le foot ils sont ni des républiques ni des royaumes ca ressemble à rien...
     
  9. fassi

    fassi Citoyen

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    38
    Re : Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"

    je pense qu'il a voulu donner un mauvais exemple de la republique et qu'il n'a pas su s'y prendre.(je parle de monsieur nournat la)
     
  10. nournat

    nournat Wld l3iyachiya

    J'aime reçus:
    344
    Points:
    83
    Re : Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"

    non j'ai juste donne l'exemple de la republique que cheykh andssalam yassine a vu dans ses reves , il aurai du réver d'un royaume telle que l'espagne , mais ça sera pas un reve pour lui s'est plus tot un cauchemard vu les objectifs de son secte ...
     
  11. fassi

    fassi Citoyen

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    38
    Re : Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"

    twa7echtek a nournat enfin qlq'un avec qui on peut discuter.
    le mot secte (qui est feminin) n'a jamais ete utilise pour definir le groupe de abdesaslam yassine je ne l'ai entendu que dans ce site.
    tu m'as dis une fois qu'il veut la khilafa et mnt la republique. fait un choix
    et puis la on est pas pour parler de son pere et de ses projets.
    ici on veut savoir pk elle va ete juge? et si on a le droit de la juger?
     
  12. nournat

    nournat Wld l3iyachiya

    J'aime reçus:
    344
    Points:
    83
    Re : Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"

    fassi :))) tta ana twa7achtek ! merci !

    bon ! pour le choix entre le khilafa et la republique , ce n'est pas a moi de le faire , ce sont les dirigeants de ( secte ne t'as pas plus ! ok ) monaddamat l3adl wa l22i7ssan qui devront le faire !
    et ne me dit pas que la pauvre nadia n'avait le choix que entre la republique et le royaume , si elle etait fidele aux principe de son secte , alle aurait du rependre : ni l'un ni l'autre , moi je veux lkhilafa ... chose qu'elle n'as pas faite !

    bnnisba lmou7akama dyal nadya yassine , oui , elle a le droit d'etre juger , (etre juger , c'est deja un droit ) makandonnch ghaydirou lih mou7akama 3askariya , elle doit etre juger publiquement pour ses propos , ila kant khar9at chi 9anoun mn 9awanin lmaghrib ( les lois ecrites) , elle doit etre punie !

    ceux qui ont brulé le drapeau marocain , on a pas pu les juger , la7a9ach makan 7tta chi 9anoun lli kayjarram i7ra9 l3alam lwatani , maintenant ça existe , et le prochaint qui brulera notre drapeau sera jugé et punis ...
     
  13. lordvoldemor

    lordvoldemor Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"

    hehehe nournat zwina 3ndek hadi "etre juger , c'est deja un droit " ceci dit je suis pr qu'elle doi etre et inculpée me ferai vraiment plaisir, car 7na on a pas besoin de qlq1 qui seme la zizanie, l7amdou llah 7na talfine ghi bou7dna on a pas besoin d'agitateur au dessu du marché, et puis koun ghi hdrat b7al nnas wjabet des preuves tangible!!! gallik cheft flmnam bba wa9ef m3a lmalik = la monarchie est fichue!!!! mais je vx bien savoir had nnas chnou 3ndhoum a la place de la servelle!!!

    question drapeau c grave lklab dyal lkhla kay7er9ou ddrapeau!!! ils doivent etre poursuivient meme si y avait pas de loi avant parce que 1 truc pareil c vraiment tres grave
     
  14. mous chle7

    mous chle7 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"

    wallah ila had annas khattar, braw ye7kmou lblades b des reves, un jour un deux va rever de toi a mr lfassi comme un traitre apres ils vont te tuer sans jugement, ils fonctionnent par reve a khouya
     
  15. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Le Maroc face au procès d'une islamiste accusée d'"atteinte à la monarchie"

    Bonjour,
    il n'y a pas que "naari hdrate flmalik", il faut qu'on arrête avec nos idées reçues, et prendre le temps de réfléchir à ce qui se passe.
    je pense que c'est interessant de lire ce point de vue aussi:

    Le journal No 212 du 11 au 17 juin 2005

    http://www.lejournal-hebdo.com/article.php3?id_article=4250

    Nadia Yassine a provoqué une véritable tempête en pronostiquant la fin de la Monarchie. La décision de la poursuivre en justice expose la fébrilité du régime et risque d'occulter le débat nécessaire sur l'évolution de l'institution monarchique.

    Lorsque l'ex-militant d'extrême gauche avait conduit sa campagne électorale pour les municipales de juin 1997 à Casablanca sur le triple thème de la république, l'autodétermination des Sahraouis et la laïcité, beaucoup s'étaient étonnés de la mansuétude des autorités. Depuis, les positions de celui qui est devenu l'un des plus remarquables et efficaces militants de la société civile marocaine, ne semblent plus déranger personne. La même profession de foi républicaine dans la bouche de la fille d'Abdeslam Yassine suscite en revanche une véritable tempête qui a culminé cette semaine par sa traduction en justice pour " atteintes aux institutions sacrées de la nation ". Deux éléments distinguent Nadia Yassine de ses camarades républicains de l'extrême gauche. L'audience de son mouvement et la conjoncture dans laquelle elle s'est exprimée. Al Adl est un mouvement capable de mobiliser les masses. Qu'un de ses membres emblématiques professe des théories républicaines ne peut qu'inquiéter le Pouvoir. Pourtant, ces mêmes idées avaient été avancées auparavant. Mais les circonstances ont changé. La réaction du régime trahit son désarroi face aux difficultés qui s'amoncellent.

    Action irréfléchie

    La situation économique plus qu'inquiétante et les troubles au Sahara ont mis le Pouvoir au pied du mur. Il paie cher sa stratégie de la poussière sous le tapis. Contrairement à ce que laissait penser son approche face aux problèmes du pays, le temps ne jouait pas en sa faveur. Il semble s'en rendre compte et... panique. La décision de poursuivre Nadia Yassine et les journalistes qui l'ont interviewée est une bourde stratégique. Dans son interview, Nadia Yassine défend la souveraineté du peuple à travers la notion de " République ". Imaginez la tête de ces messieurs du Quai d'Orsay et du Département d'Etat qui doivent expliquer à leur opinion publique que leur gouvernement soutient une monarchie absolutiste basée sur la religion qui réprime des militants, certes islamistes, mais républicains, condamnant la violence et défendant la souveraineté populaire ! L'image n'est pas si caricaturale. En agissant ainsi, le régime met forcément la lumière sur la nature des institutions du pays. Le parallèle avec la crise au Sahara est saisissant. En mettant en exergue les troubles au Sahara, la stratégie du Polisario est d'attirer l'attention de l'opinion publique internationale sur ce qu'il estime être le fond du problème : l'autodétermination. Un concept à connotation positive auprès de l'opinion publique internationale. En focalisant malgré lui le débat sur la nature du régime à travers les poursuites entamées dans l'affaire Nadia Yassine, il offre à ses opposants une occasion en or de souligner la dimension anti-démocratique de la monarchie de Mohammed VI.

    Occasion manquée

    Une facette partiellement occultée par la machine marketing du régime. Cette attitude risque, par ailleurs, d'occulter un débat sur les positions du mouvement de cheikh Yassine. L'interview contentieuse est riche d'enseignements. Nadia Yassine y affirme, à l'appui des positions démocratiques de son mouvement : " Nous pourrions vivre le jour où il y aura des élections libres à travers lesquelles, le peuple pourra, par exemple, décider de ne pas adopter le référentiel islamique... ". Déclaration importante car elle établit le souhait de la communauté au-dessus de la révélation. Elle cite aussi en exemple le savant andalou Ibn Rochd, grand défenseur de la raison et véritable figure d'un islam tolérant et éclairé. Evoquant les lieux de débauche, elle affirme que la majorité des Marocains peut, à travers le Parlement, prendre des " décisions démocratiques, aussi dures soient-elles ", à l'encontre des individus qui persistent dans la débauche. Avant de nuancer ses positions quelques lignes plus loin en préconisant des solutions par l'éducation plutôt que par la loi. Voilà des propos qui méritent approfondissement et débat.

    Le plus important réside toutefois dans le corpus idéologique du mouvement de Cheikh Yassine. On est loin du Yassine qui demandait à Hassan II d'abolir les partis politiques ou de celui qui prenait sa plus belle plume au lendemain de la révolution iranienne pour chanter les louanges de Khomeiny. Al Adl a-t-elle évolué ? Difficile de répondre et c'est là tout le problème. La popularité indéniable du mouvement en fait un acteur incontournable. Il n'en est que plus urgent de mettre ses idées et positions sur la place publique. Le débat, que la décision de poursuites judiciaires risque d'occulter, concerne aussi la politique de communication d'Abdeslam Yassine. Son refus notamment de se soumettre à l'exercice du débat contradictoire devant les Marocains devrait inquiéter les démocrates. Ce sont tous ces aspects que la maladresse politique du pouvoir risque de nous faire rater.

    par A. Jamaï, A. Amar,
    M. Rhandi &F. Iraqi
     

Partager cette page