Le Maroc fait mieux que ses concurrents

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 28 Février 2007.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    A l'occasion de son colloque annuel sur l'évolution du risque pays dans le monde, Coface, organisme de notation, annonce une faible augmentation des risques en 2007, après l'amélioration générale des dernières années. Pour ce qui est du Maroc, la situation est plutôt confortable par rapport aux pays voisins.

    Il est signalé que la diversification progressive du tissu productif soutient une croissance stable et élevée en Tunisie. De bons résultats de l'activité touristique et un véritable boom des services couplés à une politique industrielle volontariste ont fait que l'indice de la Coface s'améliore depuis deux ans.


    Par ailleurs, la Tunisie bénéficie des mêmes atouts que le Maroc, à savoir le transfert des expatriés et les recettes touristiques. Ceux-ci modèrent autant chez nos voisins le besoin du financement extérieur. Les Égyptien et Jordaniens sont par contre moins «bons élèves». Ils sont tous deux notés B. malgré cela la Coface parle de perspectives favorables pour 2007 en Égypte. La production de gaz soutient le secteur pétrolier et le tourisme semble résister aux multiples attentats qu'a connus le pays. Le secteur est fondamental pour l'activité économique. Le risque d'instabilité géopolitique reste tout de même élevé et pourrait à la longue affecter le tourisme et les investissements qui sont déjà en deça du besoin de développement du pays.

    Quant à la Jordanie elle profite "de son rôle de base arrière de l'Irak et de l'afflux de capitaux régionaux mais les comptes extérieurs restent exposés à un éventuel retournement de confiance des investisseurs". Les tensions géopolitiques que connaît le pays de par sa proximité avec la Palestine et d'une partie de sa population originairede ce pays menaceraient l'économie, selon la Coface.


    La Turquie, autre pays lié au Maroc par les ALE est dans la même catégorie (B). L'environnement économique et politique incertain selon l'assureur français des crédits à l'export est susceptible d'affecter ses comportements de paiement souvent médiocres. La Turquie, faisant partie des grands pays émergents, a quand même assaini et restructuré son système bancaire et ce depuis 2001, mais reste très dépendante énergétiquement. La perspective d'intégration à l'UE constitue aussi un puissant moteur de réformes.

    Source - AllAfrica.Com
     
  2. KazawiyA

    KazawiyA Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Le Maroc fait mieux que ses concurrents

    Merci pour le partage
     

Partager cette page