Le Maroc n'est pas étiqueté terra nullus

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 6 Juin 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Le complot anti-marocain aux multiples facettes, et aux diverses ramifications se poursuit à grande échelle, avec l'espoir de ses auteurs et commanditaires, d'en intensifier l'exécution dans ses différentes phases.

    Hier encore, après la sortie maladroite de la droite espagnole, on s'était demandé à qui le tour ? qui allait prendre le relais de cette campagne de désinformation et de provocation délibérée, que le peuple marocain suit avec un seul sentiment : le dégoût . Et voilà, que la réponse nous est venue vite, très vite même d'un truc qui se fait nommer "fédération étatique des institutions de solidarité avec le peuple sahraoui", qui a débarqué dimanche à l'aéroport de Laâyoune, avec un groupe d'une dizaine de personnes venues, nous dit-on, pour enquêter sur les droits humains au sahara.


    L'idée en elle-même est déjà bien plus que provocatrice quand on sait que n'importe quel groupe de personnes peut se constituer en fédération de ce genre, et que les membres de cette fédération ont déjà choisi leur camp. C'est l'histoire du juge qui est en même temps partie.

    Mais ce qui est encore plus grave, est que ces intrus indésirables au Sahara, n'ignoraient pas que la demande d'autorisation qu'ils avaient introduite, il y a quelques jours auprès du ministère des affaires étrangères pour enquêter en territoire marocain, avait été rejetée, et que ce refus leur avait été signifié.

    Le chantage ne passera pas

    Figés dans une logique de confrontation, ces adeptes de la dynamique conflictuelle, sont passés outre la décision du Maroc, Etat souverain et indépendant, comme si notre pays est étiqueté terra nullus dans les documents officiels de l'ONU, comme si la vie du peuple marocain à l'intérieur de ses frontières, peut être à tout moment livrée aux investigations malhonnêtes du premier venu, qui ne recèle dans son tréfonds que des arrières-pensées tout aussi abjectes et ridicules les unes que les autres, que des préjugés haineux, que des à priori de ressentiment en tout genre.
    A leur défi méprisant, le Maroc a opposé un autre défi, autrement plus net: Le refoulement.

    Avant de s'envoler pour le Maroc, ces intrus ne pouvaient pas ne pas soupçonner la réaction des autorités marocaines. S'ils se sont tout de même résolus à faire le voyage c'est pour baliser le terrain aux plumes qui agissent en service commandé lesquels dans des écrits ouvertement diffamatoires, s'attaqueront aussitôt au Maroc, à son peuple et à ses institutions. Cela s'appelle la répartition des tâches, volet important dans tout complot en plusieurs actes réglé au cordeau.

    En clair, ceux qui agissent aujourd'hui, non plus encagoulés mais à visage découvert, comme ceux qui agiront demain sous quelque forme que ce soit n'ont qu'un objectif : Tenter, autant que faire se peut, de discréditer le Maroc et ses institutions, et du coup, doper la côte d'un mouvement moribond qui sent fortement le moisi.

    Ceux-là doivent savoir que le Maroc et son peuple ne cèderont jamais à une quelconque nébuleuse de la propagande quelle que soit sa férocité. Ici le chantage ne passera pas.


    Source: Menara.
     

Partager cette page