Le Maroc réalise 86 million qx de blé : Deuxième meilleure récolte en dix ans

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 12 Mai 2006.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Les pronostics tablant sur une très bonne année agricole se sont confirmés.

    Selon les données préliminaires, la récolte de cette année sera la deuxième meilleure récolte en dix ans, après celle de 1996. En effet, comme l'a souligné le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes lors d'un point de presse tenu hier à Rabat, la production prévisionnelle des céréales pour l'année agricole 2005-2006 avoisinerait les 86 millions de quintaux, soit une hausse de 107% par rapport à la production de l'année précédente et 56% par rapport à la moyenne des cinq dernières années.


    Ainsi, le rendement moyen prévisionnel s'élève à 16,2qx/ha, soit le double de celui de la campagne précédente. Dans cette production céréalière, le blé tendre vient en tête avec 42 millions de qx, soit un rendement moyen de 20,6 qx/ha, ce qui est un niveau record pour cette espèce.

    Il est suivi de l'orge avec 25 millions de qx, réalisant ainsi un rendement moyen de 11,4 qx/ha. Quant au blé dur, sa production prévisionnelle est de 19 millions de qx, obtenus grâce à un rendement moyen de 19 qx/ha.

    biais de l'assurance agricole. Dans ce cadre, Lanser a indiqué que la superficie assurée durant cette campagne s'élève à 108.000 ha au profit de 8540 adhérents, soit en baisse de 11% par rapport à la campagne précédente. En effet, nombre d'agriculteurs ont.

    Selon M.Lansar, les pluies de fin avril-début mai ont eu un effet bénéfique sur la qualité de la production "qui serait très bonne et se caractériserait par un poids spécifique". Les statistiques relatives aux légumineuses alimentaires ne sont pas encore disponibles, mais il est clair, précise le ministre, que la production prévisionnelle des fèves, lentilles et petits poids est concernée par une superficie totale de 300.000 h et dépasserait largement la moyenne.

    La production prévisionnelle des cultures de printemps n'est également pas connue, mais il est d'ores et déjà admis que la production du tournesol sera inférieure à celle de l'année d'avant puisque la superficie semée n'a pas dépassé les 20.000 ha, soit 40% de moins par rapport à l'année précédente.

    La même baisse est prévue pour la betterave dont la campagne a été marquée par la réticence des agriculteurs notamment à Tadla. Ainsi, sur une superficie totale de 51.000 ha, contre 70.000 ha la campagne précédente, les prévisions de production s'établissent à 2,730.000 T, en baisse de 17% par rapport à l'année d'avant. En revanche, la production de la canne à sucre, qui s'étale sur une superficie de 17.500 ha, avoisinerait les 968.000 T, soit en hausse de 23% par rapport à l'année 2004-2005.

    Pour ce qui est des cultures d'exportation, M.Lanser a indiqué que les exportations ont atteint près de 463.000 T pour les agrumes et 468.000 T pour les primeurs, soit une hausse respective de 3% et de 4% par rapport à la campagne précédente. Maintenant, il ne suffit pas d'avoir une bonne récolte, il faut surtout réussir sa commercialisation. Dans ce cadre, le ministère affirme avoir pris toutes les dispositions afin de commercialiser la production dans des conditions équitables. Ceci concerne particulièrement le blé tendre de production nationale, puisque le commerce des autres céréales est libéralisé.

    Selon Lanser, le régime de commercialisation du blé tendre nationale repose sur la généralisation de l'octroi de la prime de stockage à l'ensemble du blé tendre collecté par les organismes stockeurs. Pour un prix référenctiel de 250 dh/ql, est prévue une prime de magasinage de 2dh/ql par quinzaine pour l'ensemble du blé tendre collecté du 1er au 30 septembre et d'un autre côté, l'instauration d'un système d'appels d'offres pour l'approvisionnement des minotiers en blé tendre pour la fabrication des farines subventionnées.

    Concernant l'accord de libre-échange avec les Etats-Unis, Hassan Serghini, l'un des responsables de ce dossier au ministère, a souligné que le blé n'est pas concerné par l'accord. Ajoutant que quatre mois après son entrée en vigueur, aucun envahissement des produits américains n'est constaté sur le marché, bien que ce délai reste court pour procéder à une évaluation. Certes, un réel engouement est exprimé pour les produits marocains, mais, précise-t-il, l'augmentation des exportations doit passer nécessairement par une amélioration des relations commerciales entre les deux pays. Pour ce qui est de l'importation des semences des Etats-Unis au titre de la prochaine campagne, ces dernières devraient s'élever à 2,8 millions qx contre 4 millions de qx pour l'Union européenne.

    Financement et gestion des risques

    Cette campagne agricole a été marquée par l'annulation de la dette de 100.000 agriculteurs en situation financière précaire. Le coût de cette opération a atteint 3 milliards de dh dont 2 milliards de dh supportés par le Crédit Agricole et 1 milliard de dh par l'Etat. Les bénéficiaires de cette opération, qui ne seront plus éligibles à un financement bancaire classique doivent, désormais, passer par une nouvelle structure d'accueil et d'accompagnement appelée Dar El Fellah et dont 15 sites ouvriront prochainement leurs portes à travers tout le Royaume. A ce sujet, M. Lanser a précisé que son département est en train d'examiner les dispositions nécessaires qui permettront d'éviter à l'avenir ce genre de situation.

    Quant à la gestion du risque, l'intervention de l'Etat dans ce domaine se fait, entre autres, par le biais de l'assurance agricole. Dans ce cadre, Lanser a indiqué que la superficie assurée durant cette campagne s'élève à 108.000 ha au profit de 8540 adhérents, soit en baisse de 11% par rapport à la campagne précédente. En effet, nombre d'agriculteurs ont jugé ce système d'assurance pas assez individualisé. Le ministère est en train d'examiner une nouvelle formule pour le calcul des risques, en prenant en considération notamment l'indice pluviométrique.


    Source - All Africa
     
  2. raid785

    raid785 raid785

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Le Maroc réalise 86 million qx de blé : Deuxième meilleure récolte en dix ans

    on doit vraiment remercier Dieu bcp , notre donnateur par ce que comme l'a dit notre prophete que le salaut et la paix soit sur lui:
    من لم يشكر الله على الشيء القليل, لم يشكره على الشيء الكثير. فاللهم لك الحمد على نعمك الكثيرة و خيراتك التي لا تحصى اللهم لك أن فتحت أبواب رحمتك و رزقك على المسلمين في المغرب اللهم ارحم و ارزق المسلمين في فلسطين و في سائر الدول الأسلامية و في أي مكان يا أرحم الراحمين
    .
     
  3. wayeli

    wayeli Accro

    J'aime reçus:
    47
    Points:
    48
    Re : Le Maroc réalise 86 million qx de blé : Deuxième meilleure récolte en dix ans

    tbarkellahe lahe yzidena :)
     

Partager cette page