Le Maroc se dote d'une stratégie de promotion des exportations

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 7 Mai 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Le Maroc a mis au point une stratégie baptisée "Maroc Export plus" dont l’objectif est de tripler les exportations du pays en 10 ans.


    Le Maroc a mis au point une stratégie de promotion de ses exportations dont la valeur devrait passer de 114 milliards de dirhams (10,3 milliards d'euros) en 2008 à 327 milliards de dirhams (29,7 milliards d'euros) en 2018, a-t-on indiqué mercredi de source officielle.
    "Cette stratégie baptisée +Maroc Export plus+ se fixe comme objectif de tripler nos exportations de biens et services -hors tourisme et phosphates- en dix ans, entre 2008 et 2018, avec un doublement à l'horizon 2015", a déclaré le ministre du Commerce extérieur Abdellatif Maâzouz lors d'une conférence de presse à Rabat.
    Le Maroc compte dès 2009 créer 200 sociétés d'export par an pour atteindre un total de 2.000 entreprises vers 2018, a-t-il ajouté.
    "Ce plan, a souligné le ministre, est une stratégie volontariste et concertée fondée sur une vision claire".
    Les secteurs d'exportation ciblés sont le textile, le cuir, les industries agro-alimentaires dont les produits de la mer ainsi que l'électronique, l'offshoring, les technologies de l'information et l'aéronautique.
    "Maroc Export plus" vise aussi les produits agricoles évoqués par le plan "Maroc vert" ainsi que les travaux publics, le mobilier de maison et les produits chimiques et pharmaceutiques, selon le ministre.
    "Il ne s'agit pas d'un plan de crise mais d'une feuille de route car le Maroc a choisi de s'ouvrir sur le monde, le royaume ayant signé jusqu'ici des accords de libre-échange avec 55 pays, a-t-il poursuivi. La promotion de nos exportations concernera des marchés prioritaires comme l'Europe, l'Amérique du nord et l'Afrique".
    Abdellatif Maâzouz a en outre indiqué que son plan "a défini les actions à travers lesquelles l'Etat marocain peut appuyer les entreprises marocaines" pour mieux s'attaquer aux marchés internationaux des biens et services.
    Cette année, l'Etat a déjà décidé d'injecter 500 millions de dirhams (45,4 millions d'euros) dans le Fonds de développement des exportations, a-t-il conclu.

    Source : medi1sat.com

     

Partager cette page