Le Maroc veut mobiliser les MRE autour de la promotion économique de leur pays

Discussion dans 'Info du bled' créé par kochlok03, 17 Décembre 2007.

  1. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    Pour tenter d'exploiter les potentialités des Marocains résidant à l'étranger (MRE), les autorités marocaines ont mis en place un réseau "d'ambassadeurs économiques". Elles espèrent mieux impliquer les expatriés dans le développement économique de leur pays d'origine, susciter l'intérêt des investisseurs étrangers et attirer de vastes projets d'investissement.

    Un nouveau réseau international commercial des expatriés marocains a été mis en place le 15 décembre lors de la 5ème conférence "Les Intégrales de l'Investissement" à Skhirat. Quelque 1 500 responsables politiques, hommes d'affaires et scientifiques venus du monde entier ont participé à cette rencontre de trois jours qui s'est tenue près de Rabat, pour identifier les moyens de rendre l'économie marocaine plus attractive pour les investisseurs étrangers. Cherchant à inciter les Marocains résidant à l'étranger à aider leur pays d'origine, le gouvernement a organisé cette édition sous le thème "Investisseurs marocains du monde, acteurs de la diplomatie économique".

    Le réseau créé lors de cette conférence fournira aux expatriés marocains la possibilité d'aider au développement de leur pays et de servir d'ambassadeurs commerciaux du Maroc dans le monde entier. Constitué de vingt-trois membres fondateurs, ce réseau international vise à mieux impliquer les Marocains de l'étranger dans le développement économique de leur pays d'origine, à mieux faire connaître aux investisseurs étrangers la situation actuelle du Maroc et à attirer de vastes projets.

    Mehdi Ksikes, directeur de recherche à New Amsterdam Capital, a déclaré qu'il existait déjà des réseaux des Marocains de l'étranger, mais que cette nouvelle initiative permettra de les rendre plus efficaces.


    Les employeurs marocains reconnaissent que le potentiel économique des Marocains résidant à l'étranger doit être canalisé. Moulay Hafid El Alamy, président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), a déclaré que son organisation avait mis en place une cellule chargée de traiter toutes les demandes des expatriés marocains intéressés par un investissement dans leur pays d'origine. Il a ajouté que de plus en plus, ces expatriés cherchent à investir au Maroc et ont besoin de conseils sur les secteurs qui exigent le plus d'investissements.

    Le Premier Ministre Abbas El Fassi a affirmé que les investissements des expatriés devaient être canalisés dans des secteurs clés de l'économie marocaine, en fonction des grands projets de développement économique et social déjà en cours dans le pays.

    Malika Ezzine, présidente du réseau des femmes d’affaires marocaines au Canada, a déclaré à Magharebia que les femmes chefs d'entreprises avaient déjà été invitées au Canada pour donner l’exemple de réussite des femmes marocaines dans leur pays. "Il s’agit de motiver les femmes d’affaires établies au Canada à investir au Maroc", dit-elle.

    La France est également prête à aider ce type d'initiatives, dans lesquelles les expatriés qualifiés peuvent devenir de véritables "ambassadeurs commerciaux" de leur pays, a déclaré le Ministre de l'Immigration et de l'Identité Nationale, Brice Hortefeux.

    Les organisateurs de cette conférence affirment que les membres de ce nouveau réseau feront office d'ambassadeurs commerciaux et de sources d'information sur la manière dont le Maroc est perçu par la communauté internationale des affaires. Les participants à cette initiative vivent dans un certain nombre de pays européens, en Amérique et en Asie, et représentent des secteurs d'activité variés, parmi lesquels le commerce, la technologie, la finance, les communications, les initiatives communautaires et les universités.

    Dans un message lu lors de la séance de clôture par le Premier Ministre Abbas El Fassi, le Roi Mohammed VI a exprimé son espoir de voir les expatriés marocains "devenir des acteurs dynamiques et mener à bien des projets, non seulement au Maroc, mais aussi dans leurs pays d'accueil."

    "Investir dans son pays d'origine", a ajouté le souverain, "est une occasion d'aider ses compatriotes."


    magharebia
     

Partager cette page