Le ministère de l’éducation met en place un dispositif contre la grippe A

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 27 Août 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    Six millions d’élèves sont attendus sur les bancs de l’école. Le ministère de l’éducation nationale a mis en place un dispositif de prévention contre la grippe A/H1N1. En cas de propagation massive du virus, les établissements scolaires pourraient être fermés

    À la veille de la rentrée scolaire, le Maroc se prépare à faire face à la grippe A/H1N1. Le ministère de l’Education nationale a mis en place un plan visant à éviter la transmission du virus A/H1N1. «Nous avons élaboré un dispositif de prévention contre la grippe A/H1N1 pour la rentrée scolaire. D’ailleurs, nous nous sommes réunis lundi matin à ce sujet», affirme Ahmed Akhchichine, ministre de l’Education nationale. Et de poursuivre : «Ce plan s’articule autour de trois volets. Le premier porte sur une campagne de sensibilisation et d’information au profit des enseignants et des directeurs des établissements scolaires. Le second volet concerne les enfants. Dans ce cadre, nous avons pris un certain nombre de mesures pour informer les élèves sur les gestes pour se protéger en l’occurrence éviter tout contact avec une personne malade. Un flyer «comment se laver les mains» sera distribué aux élèves pour les inciter à se laver les mains régulièrement avec du savon. Le dernier volet a trait quant à lui aux mesures à prendre en cas de pandémie». Pour le ministre de l’Education nationale, «plusieurs scénarios sont envisagés. Tout dépendra de l’évolution de la situation. En cas de propagation massive du virus et afin de protéger les élèves, leurs familles et le corps enseignant,il sera alors possible de fermer les établissements scolaires. La question qu’il convient de se poser est de savoir à partir de quel seuil peut-on prendre une telle mesure». Le ministère de l’éducation nationale se prépare activement mais sereinement à toutes les éventualités qui pourront survenir dans les semaines et les mois à venir.
    Pour l’instant, la question de la fermeture des écoles n’est pas d’actualité. Mais en cas de fermeture, le ministère de l’éducation nationale devra élaborer un plan de continuité pédagogique et disposer d’une structure spéciale ayant pour mission de faciliter le remplacement des enseignants absents.
    L’information et la sensibilisation constituent à l’heure actuelle les priorités du ministère de l’éducation nationale. Mais ces mesures de prévention sont –elles véritablement efficaces pour se prémunir du risque de contamination du virus de la grippe A/H1N1sachant que celle-ci se propage extrêmement vite parmi les enfants. Ces mesures peuvent être efficaces dans le primaire alors que dans les collèges et les lycées, les élèves changent sans cesse de salles de classe et sont par conséquent plus exposés aux risques de contamination. La tâche est loin d’être facile avec 6 millions d’élèves sur les bancs de l’école. Jusqu’à maintenant, le vaccin n’a pas encore vu le jour. Le dernier bilan du ministère de la Santé a recensé 124 cas de grippe A/H1N1 à travers le pays. La rentrée scolaire risque de compliquer les choses.


    Plan d’action du ministère français de l’éducation

    Le plan de Luc Chatel, ministre français de l’éducation nationale, comporte trois grands axes: Assurer la protection des élèves et des personnels ; assurer le traitement des cas groupés dans les écoles et enfin assurer la continuité administrative et pédagogique. Le ministère de l’Éducation nationale organisera dès la rentrée une campagne d’information. Le 31 juillet dernier, Luc Chatel a adressé une circulaire aux recteurs avec un objectif clair : l’ensemble des élèves scolarisés de la maternelle à la terminale devront recevoir, dans les tout premiers jours de la rentrée, une information pédagogique sur les gestes d’hygiène essentiels. Pour répondre aux questions des parents d’élèves, le ministère de l’Éducation nationale a réalisé un dépliant de 4 pages intitulé «Vous informer sur la grippe A/H1N1 et la scolarité de votre enfant». Ce document sera diffusé dès la rentrée, à savoir le 2 septembre à 12 millions d’exemplaires. Par ailleurs, dans l’hypothèse d’un cas groupé, la fermeture d’une ou plusieurs classes, voire de la totalité de l’école ou de l’établissement scolaire, pourra être envisagée. Mais cette mesure ne sera pas automatique. La décision de fermer une école sera prise par le préfet au cas par cas et en concertation avec les autorités académiques, les autorités sanitaires et les collectivités locales concernées. Concernant la continuité pédagogique, le plan qui a été conçu permettra aux élèves de bénéficier non seulement de ressources éducatives grâce à la télévision, la radio et Internet, mais aussi d’un lien pédagogique avec un enseignant.




    http://www.aujourdhui.ma/couverture-details70707.html
     

Partager cette page