Le ministre du tourisme qualifie de 'succès' la Vision 2010 du tourisme

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 27 Octobre 2008.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Ifrane - Le ministre du tourisme et de l'artisanat, Mohamed Boussaid a qualifié, samedi à Ifrane, de "succès" la Vision 2010 dans le domaine du tourisme. [​IMG]
    " La Vision 2010 dans le domaine du tourisme est un succès du fait qu'elle a permis de créer une nouvelle dynamique, de rompre avec les approches antérieures et de générer des investissements nouveaux", a dit Boussaid qui s'exprimait lors d'une table ronde à Ifrane sur "Le Maroc, un exemple africain de planning économique et de diversification".

    Lors de cette rencontre réunissant de hauts responsables venant de l'Afrique du Sud, du Botswana, du Kenya, du Lesotho, du Libéria, du Mozambique, du Rwanda, du Swaziland et du Zimbabwe, le ministre a relevé que le prochain chantier consiste à élaborer la vision 2020 du tourisme qui "est plus qualitative que quantitative".

    Cette vision, qui sera réalisée dans le cadre d'un partenariat avec les professionnels, est une stratégie qui "cherche la différenciation, l'unicité du produit marocain et le pouvoir d'adaptation aux tendances et changements que connaît le secteur", a-t-il précisé.

    Revenant sur la vision 2010 qui a "commencé à donner ses fruits", Boussaid s'est déclaré convaincu qu'une grande partie des objectifs de cette stratégie, qui a marqué le point de rupture avec le passé en matière de politique touristique, seront réalisés dans les délais impartis.

    Et de mettre l'accent sur ces objectifs consistant d'atteindre 10 millions de touristes et une capacité litière nationale de 230.000, de créer 600.000 nouveaux emplois et de porter la contribution du tourisme au PIB à près de 20 pc à l'horizon 2010.

    Ces objectifs seront réalisés grâce aux mesures entreprises et qui se rapportent au produit, à la formation, à l'aérien, au marketing et à la communication, à l'environnement touristique et à l'organisation institutionnelle, selon Boussaid qui rappelle les chantiers lancés dans le cadre de cette stratégie, notamment le plan Azur, le programme Mada'in, le programme de développement du tourisme rural et de niches et le plan Biladi.

    Il a, par ailleurs, relevé que le libéralisation du ciel marocain a donné une nouvelle impulsion au tourisme national vu le taux de trafic enregistré, précisant que le Maroc parie sur un tourisme haut de gamme.

    Dans ce sens, Boussaid a indiqué que le Maroc compte renforcer sa position sur les marchés traditionnels sans pour autant négliger les "marchés de demain", notamment l'Europe de l'Est et la Russie.
    Initiée en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération et la fondation Brenthurst d'Afrique du sud, la table ronde a été l'occasion pour débattre du modèle économique marocain.

    Des visites à Fès et aux technopolis de Rabat et du projet de la vallée du Bouregreg figurent de même au menu de cette conférence qui vise à "présenter aux pays africains participants le modèle économique marocain comme alternative à ceux d'Asie et d'Amérique latine, souvent suivis par les pays d'Afrique".





    Source : emarrakech.info
     

Partager cette page