Le pape en Terre sainte

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 7 Mai 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    يبدأ البابا بندكتوس السادس عشر الجمعة رحلة حجه إلى الأرض المقدسة بوصوله للأردن وسط تحضيرات غير مسبوقة سيقوم بتغطيتها أكثر عن 1200 إعلامي من مختلف أنحاء العالم وفق ما ذكر مسؤولون أردنيون.

    وكان البابا، الذي سيقيم في الأردن لمدة أربعة أيام قبل توجهه للأراضي الفلسطينية، كان قد أعلن في الفاتيكان الأربعاء انه سيأتي للأرض المقدسة حاجاً من أجل السلام، وحرص الفاتيكان على التأكيد أن زيارة البابا للمنطقة دينية وليست سياسية.

    وفور وصوله مطار الملكة علياء ظهر الجمعة، سيكون العاهل الأردني الملك عبد الله الثاني وقرينته الملكة رانيا وأفراد العائلة المالكة وكبار المسؤولين الأردنيين في الاستقبال.

    وسيستمع نحو ألف شخص سيتواجدون في المقصورة الملكية في المطار لكلمة من البابا قبل أن يلتقي الملك عبد الله الثاني.

    وشددت السلطات الأمنية الأردنية إجراءاتها في كافة المواقع التي سيزورها الحبر الأعظم، وقد أعلنت عن إغلاق كافة هذه المواقع اعتبارا من الخميس بحيث لا يسمح بتاتا بالدخول إلا لمن يحمل تصريح أمني خاص.

    وأصدر الأردن طوابع تذكارية بمناسبة الزيارة، كما أطلق موقعاً الكترونيا بست لغات خاص من أجلها

    http://www.alquds.co.uk/index.asp?f...سبوقة لزيارة البابا&storytitleb=&storytitlec=
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Le pape en Terre sainte, un voyage forcément politique

    Interview - Yves Bruley, historien, décrypte pour LCI.fr

    LCI.fr : En règle générale, qu'attend-t-on d'un voyage d'un souverain pontife en Terre sainte ?
    Yves Bruley : Ce voyage est devenu un classique. Paul VI avait été le premier à l'effectuer en 1964 avant Jean-Paul II en 2000. Chaque pape le mettra désormais à son programme. Au delà de la dimension spirituelle du pèlerinage, l'enjeu principal est de redonner le moral aux chrétiens vivant au Proche-Orient. Ils se trouvent en effet en minorité dans tous les pays de la région. Et avec l'instabilité politique, ils ont tendance à partir.

    LCI.fr : Que va leur dire Benoît XVI ?
    Y.B. : Aussi bien en Israël qu'en Jordanie, il devrait dire que le christianisme a encore un rôle à jouer au Proche-Orient. Il devrait notamment mettre l'accent sur la mise en place de nouvelles structures, comme la création d'une université catholique à Amman, pour stopper l'hémorragie. L'idée est de maintenir la diversité religieuse, à la fois dans la région et à l'intérieur même des Etats. C'est notamment très important en Jordanie où l'importante minorité chrétienne accueille plusieurs dizaines de milliers de chrétiens d'Irak qui ont fui leur pays en raison de la guerre.


    "Un contexte différent pour Jean-Paul II en 2000"


    LCI.fr : En raison des difficultés de la région, le côté politique prendra-t-il le dessus ?
    Y.B. : Tout est en effet lié en Orient, notamment le religieux et le politique. Un voyage en Terre sainte, c'est forcément l'occasion pour la papauté de faire entendre son discours sur le processus de paix. Etant donné que ce dernier est bloqué -contrairement à la situation qui prévalait en 2000 pour Jean-Paul II-, le voyage de Benoît XVI possède donc un indéniable intérêt diplomatique. Sa voix pour rechercher une solution de paix vient s'ajouter aux autres bonnes volontés. Evidemment, les extrémistes de tous bords vont essayer de lancer des polémiques pour occulter le fond de son discours. Ce dernier va toujours dans le même sens : les différences religieuses ne doivent pas aboutir à des confrontations. En fait, si le durcissement actuel de la situation représente un risque pour ce déplacement, il le rend aussi d'autant plus nécessaire.

    LCI.fr : Avant Israël, Benoît XVI se rend en Jordanie. Or ses relations avec le monde musulman ont aussi été tendues après le discours de Ratisbonne.
    Y.B. : Depuis, les choses se sont calmées avec le monde musulman. L'objectif du Vatican est de maintenir la diversité religieuse au Proche-Orient en garantissant la place des chrétiens. En Jordanie, il y a très peu de problèmes. Benoît XVI entend donc présenter le pays comme le bon élève de la région en la matière et montrer aux autres ce qu'ils devraient faire. Cela dépasse le cadre jordanien et vaut par exemple pour le Liban, la Syrie ou encore l'Irak. Le lancement de l'Université catholique sert ainsi indiquer qu'on peut former des chrétiens sur place.

    LCI.fr : Benoît XVI doit également visiter un camp de refugié palestinien à Bethléem et rencontrer Mahmoud Abbas, le président palestinien.
    Y.B. : L'objectif est bien sûr de montrer sa solidarité avec les réfugiés. Tout est dans l'équilibre : il ne pouvait pas éluder la question palestinienne puisqu'il s'agit du point crucial de la région. Le lieu n'est bien sûr pas dû hasard. En choisissant Bethléem, il rappelle la symbolique religieuse de la ville.

    En fait, ce voyage est caractéristique de la diplomatie du Vatican, qui cherche le long terme et la continuité et non le court terme. Certes, les polémiques pointent vers la caution qu'il donnerait à Benjamin Netanyahu. Mais son but premier, c'est surtout de protéger les chrétiens d'Orient. Simplement, les polémiques nous impressionnent car nous vivons dans l'actualité immédiate.


    http://tf1.lci.fr/infos/monde/insti...re-sainte-un-voyage-forcement-politique-.html
     
  3. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    مسيحيون ومسلمون في الاردن يطالبون البابا بالاعتذار

    طالب سياسيون وكتاب ومثقفون ورجال دين اردنيون اليوم الخميس البابا بنيديكتوس السادس عشر بالاعتذار عن تصريحات ادلى بها عام 2006 اعتبرت مسيئة للاسلام وبعدم زيارة اسرائيل انصافا للشعب الفلسطيني.
    واعتبر هؤلاء وبينهم مسلمون ومسيحيون في وثيقة شاركوا بها عبر صحيفة "الحقيقة الدولية" الاردنية المستقلة سلموها لسفارة الفاتيكان في عمان ان البابا "تجنى على الاسلام وتطاول على خير البشرية جمعاء سيدنا محمد".

    واضافت الوثيقة "الا تعلم مدى الجرح العميق والشرخ الغائر التي احدثته كلماتك في قلوب مليار ونصف من اتباع اكبر ديانة سماوية عرفتها البشرية (الاسلام) اضافة الى ملايين المسيحيين الشرقيين الذين يعتزون بالثقافة والحضارة الاسلامية كونهم جزء لا يتجزا من امتنا العربية".

    وتابعت "الا تستحق تلك النفوس المؤمنة، ولو على اقل تقدير، كلمة اعتذار منك، وانت تحل ضيفا علينا، تعترف بها بخطيئتك فالرجوع عن الخطأ فضيلة، نأمل ان نسمع منك هذه الكلمة".
    ونقلت الوثيقة التي حصلت فرانس برس على نسخة منها عن الارشمندريت الاب عطا الله حنا الناطق الرسمي باسم الكنيسة الأرثوذكسية في القدس والاراضي المقدسة دعوته البابا الى "التضامن مع الشعب الفلسطيني وادانة اجراءات تهويد القدس
    وكان بنديكتوس السادس عشر القى خطابا في 11 ايلول/سبتمبر 2006 في جامعة بالمانيا، بدا فيه وكأنه يقيم رابطا بين الاسلام والعنف وتناقضا بين الاسلام والعقل، الامر الذي اثار احتجاجات وغضبا في العالم الاسلامي

    http://www.elaph.com/Web/Politics/2009/5/438006.htm
     
  4. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Ils veulent porter plainte contre le pape

    Deux Israéliens d'extrême droite ont annoncé qu'ils allaient porter plainte contre le pape Benoît XVI à son arrivée en Israël lundi pour les pillages de biens juifs auxquels se serait livré le Vatican à travers les siècles.

    Baruch Marzel, né aux Etats-Unis et Itamar Ben Gvir, accusent la hiérarchie de l'église catholique, et en particulier son chef, Benoît XVI, de recel de biens volés, selon une copie de la plainte obtenue par l'AFP aujourd'hui. Ils affirment vouloir déposer cette plainte, qui cite le pape ainsi que d'autres responsables de l'Eglise catholique, devant un tribunal de Jérusalem lundi. Le document établit une liste de trésors volés, selon les deux Israéliens, au peuple juif et entreposés au Vatican, dont une Menorah, ou chandelier, en or dérobée dans le temple de Jérusalem par l'armée du général Titus, qui joua un rôle important dans la destruction du temple en 70 après J-C. Il cite également des documents religieux ainsi que des milliers d'ouvrages de philosophie et scientifiques figurant dans la bibliothèque du Vatican. La plainte assigne comme témoins les deux grands rabbins d'Israël Yonah Metzger et Shlomo Amar.


    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...ils-veulent-porter-plainte-contre-le-pape.php
     
  5. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    Benoît XVI : "Je suis venu prier pour l'unité et la paix très spécialement au Moyen-Orient"

    A la différence des pèlerins du passé, je ne viens pas avec des présents ou des offrandes. Je viens simplement avec une intention, une espérance : prier plus particulièrement pour le don précieux de l'unité et de la paix très spécialement au Moyen-Orient", a déclaré, vendredi 8 mai, le pape Benoît XVI dans un discours prononcé dans la chapelle d'un centre pour handicapés, peu après son arrivée à Amman, en Jordanie.

    "Paix pour chaque personne, pour les parents et les enfants, pour les communautés, paix pour Jérusalem, paix pour la Terre sainte, pour la région, paix pour la famille humaine tout entière", a-t-il ajouté. Des centaines de pèlerins portant des drapeaux jordaniens et du Vatican ont accueilli le pape à son arrivée dans le centre Regina Pacis, administré par des volontaires jordaniens, chrétiens et musulmans. Chantant en arabe et criant en chœur en italien "benvenuto", des pèlerins ont couru près de la Mercedes qui amenait le souverain pontife. Entré dans la chapelle, il a donné l'accolade à un jeune handicapé jordanien. Un pèlerin libanais a arboré une pancarte: "Nous avons besoin de vous au Liban."

    "PROFOND RESPECT POUR LA COMMUNAUTÉ MUSULMANE"

    Le pape est arrivé vendredi en début de matinée à Amman où il a été accueilli à sa sortie d'avion par le roi de Jordanie, Abdallah II, un descendant du prophète Mahomet, et la reine Rania. "Ma visite en Jordanie me donne l'heureuse occasion de dire mon profond respect pour la communauté musulmane", a déclaré le souverain pontife, au début de sa première tournée en Terre sainte. La "liberté religieuse est naturellement un droit humain fondamental et mon espérance fervente et ma prière sont que le respect des droits inaliénables et de la dignité (...) soient toujours plus affirmés et défendus non seulement au Moyen-Orient mais partout dans le monde", a-t-il également souligné.

    Le roi Abdallah II de Jordanie a de son côté appelé le pape à ouvrir un nouveau dialogue entre chrétiens et musulmans et à faciliter un règlement du conflit israélo-palestinien : "Aujourd'hui, ensemble nous devons renouveler notre engagement au respect mutuel. Ici, maintenant, nous devons créer un nouveau dialogue global, de compréhension et de bonne volonté." "Les voix de la provocation, des idéologies ambitieuses de division font planer la menace de souffrances indicibles. Nous devons rejeter un tel cours pour l'avenir de notre monde", a ajouté le souverain hachémite. Benoît XVI séjournera jusqu'à lundi en Jordanie, où vivent 4 % de chrétiens sur 5,8 millions d'habitants et où sa visite a été critiquée par les islamistes. Il se rend ensuite en Israël et en Cisjordanie jusqu'au 15 mai, avec un programme très chargé pour un homme de 82 ans.


    http://www.lemonde.fr/proche-orient...pecialement-au-moyen-orient_1190727_3218.html
     

Partager cette page