Le paradoxe de Pinocchio

Discussion dans 'Devinettes' créé par og loc, 2 Décembre 2009.

  1. og loc

    og loc Visiteur

    Inscrit:
    18 Octobre 2009
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    1
    Localité:
    Rabat,l'OCean hda la place d'Italie
    Pinocchio dit : " Mon nez va grandir maintenant ! "
    [​IMG]
    Méditez là-dessus.
     
  2. ID^^

    ID^^ Accro

    Inscrit:
    28 Février 2007
    Messages:
    9670
    J'aime reçus:
    375
    Localité:
    ghid
    ghadi ytwal nifou 7it kdeb 7it nifo makanch ghadi ytwal bla maykoun kdeb ...
     
  3. ùηє$$

    ùηє$$ ùηє$$

    Inscrit:
    13 Novembre 2009
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    1
    Localité:
    Tanger ; Al Hoceima
    mais quand même mli hadi yétwal cela veux dire que rah gal la vérité donc makhassouche yétwal, se qui implique que rah kdéb dc khéssou yétwal éwa sa va rentrer f une boucle ... non stop dikchi ... infini xD
    bein hadi yétkwansa le nez d Pinocchio f néss tt simplement [:Z][:Z] matwil ma normal
     
  4. s_zahir

    s_zahir Visiteur

    Inscrit:
    1 Mai 2006
    Messages:
    893
    J'aime reçus:
    16
    Localité:
    Bruxelles
    ra yetwal walakin ri anas[22h]
     
  5. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    Inscrit:
    31 Mars 2008
    Messages:
    17799
    J'aime reçus:
    4186
    Sexe:
    Femme
    Localité:
    Sous mon palmier :)
    Il ne ment pas et ne dit pas la vérité aussi [22h]
    Je m'explique : d'après la fable de Pinocchio, quand il ment, son nez s'allonge ce qui n'est pas le cas ici puisqu'il le suppose croyant qu'en disant cette phrase son nez s'allongera. Il y a erreur. Quand on ment, on en est conscient et on le fait volontairement, c'est un état de fait accompli mais dire une chose dont on n'est pas sûr qu'elle va se réaliser, cela relève du.... paradoxe [06c]
     

Partager cette page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées ainsi que pour nos statistiques de fréquentation.