Le parti 'Authenticité et modernité' plaide pour une distribution équitable des rich

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 16 Octobre 2008.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Rabat - Le Secrétaire général du parti "Authenticité et modernité", Hassan Benadi, a affirmé que son parti plaide pour une nouvelle approche du développement et une distribution équitable des richesses, à travers une bonne gouvernance locale. [​IMG]
    Benadi qui était mardi soir l'invité de l'émission "Hiwar", diffusée par la première chaîne de télévision (Al Oula), estime que la bonne gouvernance et la gestion de la chose locale sont parmi les fondements de l'édification démocratique.

    Ceci, a-t-il expliqué, passe par des collectivités locales bien organisées se basant sur la dynamisation des instruments de contrôle, un "principe que les partis se doivent d'intégrer en vue de la moralisation de la vie politique".

    Une bonne gestion des collectivités locales suppose l'existence d'une "élite qualifiée", a -t-il dit, regrettant qu'en dépit de l'existence de cette élite au niveau local, celle-ci n'est pas mise à profit en raison d'une offre politique peu attrayante.

    Dans ce cadre, Benadi a mis l'accent sur le rôle des partis politiques dans la promotion des ressources humaines pour une gestion efficiente de la chose locale, soulignant que le Maroc dispose d'énormes potentialités humaines qui constituent une véritable richesse pour le pays.

    Evoquant, par ailleurs, le programme politique de son parti, Benadi a indiqué que le PAM aspire à surmonter l'état de balkanisation qui caractérise actuellement le paysage politique marocain, soulignant que le PAM "est porteur d'un projet politique destiné à quelque 80 pc de ceux qui n'ont pas participé aux élections de 2007".


    Concernant les alliances politiques, il a estimé que le Maroc est entré de plain-pied dans une nouvelle étape de son histoire, marquée par une prise de conscience quant à la nécessité de former des alliances pour renforcer l'intégration et élargir l'action politique, et ce, à travers la mise à contribution de l'ensemble des acteurs nationaux.

    Cette nouvelle étape, a-t-il dit, suppose un changement de l'actuelle conception de l'action partisane, une définition des objectifs et l'accélération des réformes en faisant prévaloir l'intérêt général du pays.

    S'agissant du référentiel du PAM, il a précisé que celui-ci découle de l'offre politique du Mouvement pour tous les démocrates et plaidé dans ce sens pour le multipartisme à même de consolider l'édifice démocratique.




    Source : emarrakech.info
     
  2. mohamedelbaki

    mohamedelbaki Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Un changement de cap est n"écessaire.

    Oui,pour le Maroc de demain: un Maroc sur le chemin de la Démocratie,de la Justice Sociale,un Maroc qui va vers une nouvelle donne économique,industrielle,commerciale,se doit d'aller vers plus de réformes.
    Les Partis politiques se doivent de faire leur évolution ou révolution.Ils doivent tout en conservant leur idéologie aller vers une table de concertation et de conscensus pour l'inerêt général du pays,de la nation et du peuple.
    Une fois élus ( Conseils Municipaux,Conseils ruraux,Conseils Régionaux et au niveau des Députés,il faut laisser les préocupations partisanes de côté.

    Les élus à tous les niveaux ne doivent pas se prendre pour des "élites" mais pour des hommes et des femmes qui sont au service du pays,de la nation et du peuple.Ils sont porteurs des voix des citoyennes et citoyens d'abord.

    Oui,nous voulons un Maroc plus moderne,mais fidèle à ses valeurs,à son histoire à sa civilisation arabo-berbero-musulmane.Un Marocsoucieux de préserver son identité et sa diversité culturel,social et familial.

    Oui,nous voulons garder un Maroc ou différentes coutumes et traditions,ancestrales gardent leurs vrais sens.La préservations et la promotion de la culture Amazighe doit être un droit pour les différentes éthnies.Notre diversité c'est notre richesse,notre patrimoine commun et ce quelques soient nos origines.

    Le Maroc doit être la locomotive,l'exemple pour les pays du Maghreb: Libye,Tunisie,Algérie,et Mauritanie.L'union de nos pays à l'exemple de l'Union Européenne,c'est nécessaire,c'est possible tout en se respectant les uns et les autres.

    Souhaitons que les Partis Politiques,les Oreganisations Syndicales,les Organisations Patronales,les Organisations Non Gouvernementales et les associations civiles,citoyennes et d'éducation populaire se mettent à la construction de cette union souhaitée depuis trés longtemps.

    France/Haute-Savoie:
    Mohamed EL BAKI
    Retraité S N C F. Le 30 Juillet 2009.
     

Partager cette page