Le patron, c'est toujours l'Inter

Discussion dans 'Italie' créé par simo160, 27 Janvier 2010.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Lors de la 21e journée de Serie A, l'Inter est venu à bout du Milan AC (2-0). Les Nerazzurri ont fini à neuf après les expulsions de Sneijder (27e) et Lucio (90e). Au classement, les hommes de Mourinho comptent désormais neuf points d'avance sur leur adversaire du soir.

    SERIE A - 21e JOURNEE

    INTER MILAN - AC MILAN: 2-0
    Buts: Milito (10e) et Pandev (65e).

    L'Inter n'a pas de rival. Champions depuis 2006, les Nerrazuri ont une nouvelle fois assommé la Serie A dimanche soir. Milan ne peut que constater les dégâts. Battus par une formidable équipe intériste - réduite à dix pendant plus d'une heure et terminant la rencontre à neuf - les coéquipiers de Ronaldinho accusent neuf unités de retard sur leur bourreau du soir. Un avantage conséquent malgré un match en plus à jouer.

    Dans un Giuseppe-Meazza chauffé à blanc, les hommes de José Mourinho ont délivré un message important. Cette saison, comme depuis quatre ans, ils seront impossibles à aller chercher dans la course au titre. Auteurs d'un début de match tonitruant, avec une doublette Pandev-Milito intenable, soutenue par un Sneijder virevoltant, les Intéristes concrétisent logiquement leur domination grâce à un but de l'Argentin, bien aidé par Abate (1-0, 10e). En face, Milan est KO debout. Incapable de rivaliser face au rouleau compresseur nerrazuri.

    Le derby s'envenime

    Après l'ouverture du score des champions en titre, les contacts s'intensifient et l'atmosphère devient irrespirable. A l'image de ce carton rouge infligé à Wesley Sneijder pour des mots durs envers l'arbitre (27e). Les quinze dernières minutes jusqu'à la pause ne seront qu'une parodie de football. Indiscipline totale, un arbitre dépassé par les évènements et des Intéristes plus acteurs que joueurs. Pesant.

    Heureusement pour les passionnés, le football reprend ses droits au retour des vestiaires. Leonardo lance Seedorf, qui est tout près d'égaliser mais sa tête est repoussée par Julio Cesar (47e). Le tournant du match. Par la suite, Boriello (56e, 59e), Ronaldinho (48e) se casseront également les dents sur le portier brésilien. Et Pandev se chargera du reste en inscrivant le but libérateur pour les Nerrazuri, d'un coup franc limpide en pleine lucarne (2-0, 60e). Sonné, l'AC Milan n'arrivera pas à profiter de l'expulsion de Lucio (90e), avec ce penalty de Ronaldinho stoppé par Julio Cesar. Une jolie conclusion pour confirmer la supériorité technique et tactique des Intéristes. Qui n'a pas d'adversaire à sa taille en Italie.

    PALERME - FIORENTINA : 3-0
    Buts : Hernandez (28e, 37e) et Budan (58e)

    GENOA - ATALANTA : 2-0
    Buts : Palacio (18e) et Crespo (42e)

    UDINESE - SAMPDORIA : 2-3
    Buts : Di Natale (7e s.p.), Isia (44e) pour Udinese et Pazzini (27e, s.p.), Pozzi (57e), Semioli (71e) pour la Sampdoria

    SIENNE - CAGLIARI : 1-1
    Buts : Calaio (78e) pour Sienne et Matri (80e, s.p.) pour Cagliari

    LAZIO ROME - CHIEVO VERONE
    Buts : Stendardo (18e) pour la Lazio et Pellissier (77e) pour le Chievo

    BOLOGNE - BARI : 2-1
    Buts : Gimenez (54e, 72e) pour Bologne et Barreto (39e) pour Bari


    LIVOURNE - NAPLES : 0-2
    Buts : Maggio (45e) et Cigarini (90e)




    Eurosport
     

Partager cette page