Le patron de la police continue de faire le ménage : Le directeur des Renseignements

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 20 Août 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    Abdelhak Bassou, directeur des renseignements généraux à la DGSN, a été démis de ses fonctions. Décision qui vient juste un jour après celle de Salah Boukhlal, responsable de la sécurité à l'aéroport Mohammed V et muté à Laâyoune. Selon nos sources, le directeur général de la DGSN, Charki Adris, a désigné Nourreddine Snoussi qui occupait le poste de directeur adjoint des renseignements généraux en remplacement de Abdelhak Bassou.
    Selon des sources fiables, l'effet déclencheur de ces mesures disciplinaires au sommet du renseignement national est dû à la mauvaise gestion au niveau des frontières. Une enquête aurait été entamée depuis l'affaire des Syriens qui portait sur de faux papiers et documents officiels il y a déjà plusieurs mois, mais surtout depuis avril dernier, après le démantèlement d'un réseau international opérant dans le domaine de l'immigration clandestine et dont les opérations auraient été facilitées par des éléments de la police des frontières.
    Une cascade d'autres grandes affaires en relation avec la surveillance des frontières ont mis de l'huile sur le feu et ont précipité la décision de limogeage de hauts fonctionnaires liés aux services des renseignements. Dans les sphères de la police, on évoque d'autres mesures qui seront prises dans les jours à venir au niveau de plusieurs postes-clés de ces services au niveau régional et préfectoral.
    On se rappelle l'affaire des 53 candidats à l'immigration clandestine qui ont été arrêtés il y a quelques mois au large des côtes espagnoles. La recrudescence de l'immigration clandestine et la mauvaise gestion de la sécurité au niveau des différents points frontaliers seraient la goutte qui a fait déborder le vase. On a toujours à l'esprit également qu'au niveau seulement de l’aéroport Mohammed V,134 passagers en possession de faux documents et 42 trafiquants de drogue ont été appréhendés rien que durant le premier trimestre de 2009. Il faut dire aussi que la lutte efficace contre l'immigration clandestine et le trafic de drogue sont parmi les conditions européennes pour permettre au Maroc de bénéficier pleinement d’un statut avancé .







    Source : libe.ma

     
  2. shanid69

    shanid69 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    CA DE MA PART BRVO
     
  3. popo40

    popo40 Accro

    J'aime reçus:
    384
    Points:
    83
    de l'ordre il en faut pour pouvoir l'instaurer...
     
  4. maroc26

    maroc26 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    quand on sait pas on parle pas ok!!!jparle pour shanid et popo
     

Partager cette page