Le patronat veut une réforme fiscale qui favorise la compétitivité

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 22 Janvier 2006.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Lors de la rencontre de la CGEM avec la presse à la fin de la semaine dernière, le président de la centrale patronale, Hassan Chami, a annoncé l'organisation, au cours de ce premier semestre, d'une journée de réflexion sur le système fiscal national. Tenant à écarter le caractère purement revendicatif de cette initiative et à reconnaître la souveraineté de l'Etat et du gouvernement dans ce genre de réformes, les membres du bureau de la CGEM ont précisé que le but de cette journée de réflexion est de soumettre aux pouvoirs publics quelques recommandations.


    Celles-ci ont pour but «de constituer les jalons d'une réforme fiscale qui profitera à toutes les parties : les contribuables et l'Etat». L'objectif est plutôt, selon M. Chami, de contribuer à l'instauration de la bonne gouvernance, à faire de la fiscalité une arme pour l'amélioration de la compétitivité du pays, en corrigeant les distorsions enregistrées avec les pays concurrents. Il faut, ajoute-t-il, arriver à la fiscalité la plus juste possible et d'en faire un levier économique.


    LEMATIN
     

Partager cette page