Le peintre Bouragba ou la quête de l'indicible

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 25 Octobre 2008.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    eMarrakech - Le grand peintre Omar Bouragba dans une exposition des plus belles qu'il aurait fait présente le dernier des ses créations artistique avec des vues sur le passé. Son exposition individuelle serait très attendue par les fans de l'art. [​IMG]
    Née à Marrakech en 1945, Omar Bouragba, poète il débute sa carrière de peintre depuis 1959 quand son passage à Rabat lui a permis de côtoyer le milieu artistique des années 60.

    Sa rencontre avec Jilali Gharbaoui en 1965 et Ahmed Yacoubi en 1968 fut déterminante dans ses orientations de peintre. Son œuvre fut marquée par l'éclatement et la recherche du centre.

    En artiste engagé, il joue un rôle déterminant parmi les artistes de Marrakech, sa vie natale , enrichissant ainsi l'espace de la peinture marocaine.

    Aussi, il organise, à l'occasion de l'ouverture du Palais des congrès de Marrakech en 1989, la première plus grande exposition de peinture qui réunit 500 œuvres de 120 artistes..

    Ses œuvres se trouvent dans de nombreuses collections au Maroc, en Espagne, en France, en Italie, en Hongrie, aux USA, en Indonésie, en Arabie Saoudite, au Sénégal, en Finlande, au Koweït, en Tunisie….

    Bouragba est membre d'Ambre Maroc et vice président de l'AMAP.


    La Galerie Mémoarts va présenter Omar Bouragba, cette grande figure de la peinture marocaine à travers ses travaux récents, avec un clin d'œil sur le passé.

    Chaque œuvre de Bouragba est un plaisir de la recherche aventureuse dans le monde de l'inconnu. L'artiste entre dans l'inconnu de la conscience, pour recueillir dans sa solitude, les signes cachés dans les entrailles de la terre ou dans le silence du cosmos, faisant jaillir les diverses couleurs à l'état pur ou parfois dans un mélange harmonieux.

    Omar Bouragba ne se laisse pas séduire par la simplicité des formes (cercle, triangle, carré…) ou par la magie de la matière. Tel un chef d'orchestre, il dirige ses partitions avec rigueur et connaissance.

    Les différentes périodes créatives de Bouragba révèlent une infinité d'expressions qui évoluent dans un cheminement logique où la religion et le rationnel se conjuguent savamment.

    L'artiste se laisse guider par la piété qui habite son âme et insuffle à l'œuvre, par son intermédiaire, une poésie dans une danse rythmée des formes et dans une maîtrise parfaite du dialogue des couleurs.

    Les travaux de Bouragba constituent un recueil où chaque œuvre est un poème clamé du fond de l'âme, une douceur pour le cœur et un plaisir pour les yeux. Cela mérite le déplacement à Mémoarts pour partager quelques instants de joie avec l'artiste.

    L'exposition se tient du 4 au 19 novembre 2008, le vernissage étant à 19 heures dans la Galerie MEMOARTS, sis 51, rue Abdelkrim Diouri, Casablanca.

    Avec un parcours artistique très variés et très diversifié, Bouragba a représenté la Maroc, a représenté l'art plastique et a représenté soi-même et l'est toujours. Divers pays du monde ont reçu Bouragba, l'ont accueilli à bras ouverts, lui et ses œuvres qui attirent et retiennent.







    Source : emarrakech.info
     

Partager cette page