Le président kirghiz fuit la capitale

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 7 Avril 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Le président kirghiz, Kourmanbek Bakiev, a quitté aujourd'hui la capitale, Bichkek, pour une destination inconnue après de violents affrontements entre la police et des opposants qui ont fait au moins 40 morts, a annoncé un responsable aéroportuaire.

    "L'avion a quitté l'aéroport Manas vers 20H00 locales (14H00 GMT). Cinq personnes au maximum sont montées à bord", a précisé ce responsable.


    "D'après les caractéristiques techniques, un avion de ce type peut arriver dans un pays voisin où il devra faire le plein, ou bien l'avion est parti vers une autre région" du Kirghizstan, selon ce responsable.





    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...9-kirghizstan-bakiev-a-quitte-la-capitale.php
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Kirghizstan : Washington "préoccupé"


    Les Etats-Unis se sont dits aujourd'hui "très préoccupés" par la situation au Kirghizstan et ont déploré les violences signalées à Bichkek, la capitale du pays, où des affrontements entre policiers et manifestants d'opposition ont fait au moins 40 morts.

    "Nous appelons toutes les parties à respecter l'état de droit et à résoudre leurs différends de façon pacifique et par des moyens légaux", a déclaré le porte-parole du département d'Etat, PJ Crowley.





    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...WWW00691-kirghizstan-washington-preoccupe.php
     
  3. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    L'opposition kirghize affirme avoir pris le pouvoir à Bichkek

    Le chef de l'opposition kirghize, Temir Sariev, a affirmé mercredi soir que des manifestants avaient pris le contrôle de la présidence à Bichkek, et formé leur "propre gouvernement", à l'issue de violents affrontements entre la police et des opposants. Selon l'opposition, le gouvernement a démissionné et le président Kourmanbek Bakiev a quitté la capitale.

    De violents affrontements ont éclaté mercredi dans les rues de Bichkek entre policiers et membres de l'opposition. Entre 3 000 et 5 000 manifestants ont obligé les forces de l'ordre à battre en retraite et se sont ensuite rassemblés devant la présidence kirghize pour réclamer la démission du chef de l'Etat, Kourmanbek Bakiev. Le Parlement a été envahi par les protestaires, qui ont pris le contrôle du bâtiment, tandis que le premier étage du siège du parquet général était en feu. L'état d'urgence a été décrété dans la capitale.

    Au moins quarante personnes auraient trouvé la mort lors des affrontements. Selon le ministre de la santé, on dénombre 225 blessés dans le pays, dont 142 à Bichkek.


    http://www.lemonde.fr/asie-pacifiqu...et-autorites-au-kirghizstan_1329809_3216.html

     
  4. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Kirghizstan: des élections dans 6 mois


    La chef du gouvernement intérimaire du Kirghizstan, Rosa Otounbaïeva, a annoncé aujourd'hui qu'une élection présidentielle aurait lieu dans six mois, au lendemain des affrontements qui ont forcé le président Kourmanbek Bakiev à la fuite.

    Lors d'une conférence de presse, la chef du gouvernement par intérim installé à l'issue du soulèvement qui a fait de 68 à 100 morts mercredi selon les sources, Rosa Otounbaïeva, a également annoncé que le parlement allait être dissous. "Le pouvoir est sous le contrôle du gouvernement provisoire. Cette construction du système politique va fonctionner durant six mois pour préparer une nouvelle Constitution et organiser la tenue d'une élection présidentielle conforme à toutes les règles démocratiques", a-t-elle déclaré à la presse.

    L'ancienne ministre des Affaires étrangères a promis que son gouvernement ne répéterait pas les erreurs de M. Bakiev, porté au pouvoir par une révolution en 2005, mais lâché rapidement par ses propres partisans, accusé de dérive autoritaire, fraude électorale, et de distribuer prébendes et postes à responsabilités aux membres de sa famille.

    L'ex-république soviétique d'Asie centrale, qui abrite une base aérienne clé pour les opérations américaines en Afghanistan, était plongée dans des crises politiques à répétition. "Le président (Bakiev) tente de rassembler ses partisans dans le sud (du pays) pour continuer de défendre ses positions", alors que "l'opposition insiste pour qu'il remette sa démission", a par ailleurs assuré Mme Otounbaïeva. "D'après nos informations, il se trouve à Djalal-Abad", sa ville natale.





    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...463-kirghizstan-des-elections-dans-6-mois.php
     

Partager cette page