le probleme des programes éducatifs c'est ici

Discussion dans 'Discussion générale' créé par topsecretmaroc, 26 Août 2005.

  1. topsecretmaroc

    topsecretmaroc Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    alif baa taa jim...
    les programes actuels de l'education nationale sont-il fiables pour construire des generations "CAPABLEs"??
    que peut'on changer et pourquoi??
    DES PROPOSITIONS???



    JEUNES MAROCAIN(E)S A VOUS LA PAROLE
     
  2. NoUnOuS

    NoUnOuS Prepare to Die x____x

    J'aime reçus:
    33
    Points:
    0
    Re : le probleme des programes éducatifs c'est ici

    t3a6alti !
    koun jiti chwiya bakri , koun jawabtak sérieusement!
    mes propositions:
    -nouveaux matelas fles internats
    -plus de 9ass fles quantines !
     
  3. monalisa

    monalisa Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    A mon avis, les livres soclaires devienennt de pus en plus enfantins et invitent moins à la reflexion.
    MAis le plus important je crois, c de bien former les instituteurs! C une erreur de laisser les gens avec des faibles moyennes de bac intégrer le métier! Il faut relever un peu la barre!
    Un institueur, c lui la clé: Il peut instruire et éduquer! Celui quià peine peut donner la connaissance (ou arrive carrément à la donner) sans pour autant bien orienter leur développement.
    Voilà ma thèse.
    LEs profs en premier!
     
  4. Sofia_A

    Sofia_A Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Et tu crois que les gens avec de fortes moyennes au bac vont aller faire instit' au lieu de faire medecine walla ingénieur ...

    Je pense que là n est pas le problème, ana j ai fait mon école primaire dans une école française, y avait les même programmes que dans le système marocain apart pour le français, la plupart des profs étaient marocains et l enseignement était super. Pour le collège et le lycée je suis allée dans des institutions marocaines..le choc.. les salles de classes sont sales, il n y a pas de craies pour écrire, les toilettes étaient répugnantes.. donc excuse moi mais c est pas la faute au prof si le système éductifs est llour llour ...
     
  5. Couscous-M1

    Couscous-M1 Visiteur

    J'aime reçus:
    10
    Points:
    0
    Re : Re: le probleme des programes éducatifs c'est ici

    *9om limo3allimi wa waffihi attabjiilaa */*/* kaada almo3allimo ann yakouna rasoulaa.*

    Je sius tellement d-accrord avec Vous Miss..mais n-oubliez pas  de lever la barre de leur salaire.pour qu-ils puissent enrichir notre futur enfants...alkerch melli ka techbe3 ka t9oul lerraas ghani kifaach bghiti anti haad almo3allim ghadi yenfe3 w howa machi mestenfe3...kifaach bghiti haad almo3alli ye36i w howa kifaaker bi anna Salair diyaalo waach ghadi yi def3o lmoul lekra welli yi 3ayyech biih wlidaato...bighaddi annadar 3la douk almo3allimiin alli ki darso fi al9oraa...allah ye7sen 3waanhom..mkemliin ach8ar ghiir bi daak albayd alli ki jibouh attalaamiid...

    haad min jihat l-modarrisiin ..amma min jiht wizaara atta3liim w almas2ouliya alli 3liha..w alkotob almadrasiyya..wa 2aw9aat addiraasa..wa al2aghdiyya...fa honaak 7adiiton 2aakhar..

    Ps: ana alli ma ka nefhemch wa howa 3laach..ka n7e66o 3ib2 almas2ouliyya kollha 3la al3aamil adda3iif..ka almo3allim aw merda aw lbolisi aw alkaatib aw al3essaas...alli  laa 7awla walaa 9owwata lahom fi ann yoghayyirou chay2a min al2achiyaa2 w  ka nensaaw annaas alli chaddiin w ki 7arko khyou6 alkaraakiiz(domia saghiira to7arrak min 9ibal saa7ibihaa bi 2akhyo6 wa ta3mal 7arakaa t bahlawaaniyya )

    Sou2aal : 3rafto 3laach wizaarat atta3liim 7aagra 3la almo3allimiin ?
     
  6. monalisa

    monalisa Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Sofia: LE problème n'est pas seulement le pb des profs. Et qd je dis profs, c bien sur toute k'institution éducative qui est mise en jeu. C la feuille de l'arbre le prof, et c lui ki est en confrontation directe ac les eleves. C lui ki les influence et c lui ki leur apprend à penser et à voir les choses.
    Moi, g fait toute ma scolarité ds des établissements publics. G vu ce kil y'avait de répugnant, et g vu le mank terrible kil yavait. Cela n'empêche que g eu durant toute cette scolarité affaire à des professeurs ki crpyaient en leur métier et ki le faisaient par devoir et principe. Je peux vous dire que des gens comme ça (ki croient kils ont une mission des plus crutiales) c toujours rassurant de les avoir. Et je crois k je n'ai rien à envier aux gens ki ont fait leurs etudes ds des etablissments privés. Au contraire, je suis fière d'être le fruit de ce système scolaire.
    LE professeur qui "manque" appremment de moyen (je dis appremment pacek je sais de koi je parle vu k mes parents et presk toute ma famille est du domaine) doivent avoir le sens de responsabilité et savoir que c l'avenir de toute une nation ki est en jeu.
    Je n'ecarte pas le ministère ou les cadres sup de l'education nationale, ms c pas des pbs d'argents ki poussent les instit à ne pas faire leur boulot.

    Je ne généralise pas: kada lmou3limou ane yakouna rassoula, et moi je vénère mes profs un à un, depuis le 1er k g eu en primaire jusko derniers ki me font le prévilége d'être mes profs!

    Croire en sa mission, c ca le plus important, sinon, si l'on cherche un gagne-pain pour un gagne-pain, je crois k l'education nationale, c pas trop le bon domaine.
    Je parle en connaissance de cause.

    Couscous: Je ne mets pas le poids de la pourriture sur l dos des instits,non bien sur, ms je souligne kils ont un grd poids ( ds le sens une lourde tâche) sur le dos, celui d'être responsable de l'education des nouvelles générations.

    Ceux ki ont de fortes moyennes ne font pas ta3lime pacekil pensent k c pas bien pour eux (sur le plan financier et autre). Et on se retrouve ac des gens ki ne sont ni motivés ni doués. J'en connais un paquet, et ils se permettent de se foutre de la gueule des jeunes gens et des enfants sous les pretextes financiers. C aussi d'ailleurs ceux ki veulenet le moins travailler et ki réclament toujours plus.
    Je le redis , je ne généralise pas. Je parle de ce k g vu et de ce k toute ma famille remarque parce kelle suit de très près le domaine, je ne manquerais pas le dire, un oeil bien ennuyé de voir k rien ne va.
    Le haut de l'échelle est impliqué bien évidemment, ms la noblesse de la mission est ds les mains du bas de l'échelle.
    Grand respects à tous les profs et instits qui font leur travail par volonté et croyance.
     
  7. Sofia_A

    Sofia_A Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    monalisa, alalla ici on ne parle pas de ta fièrté d être le fruit d établissement publique, j ai jamais dit que les profs que j ai eu au collège et au lycée étaient khaybine, au contraire ce que je voulais dire c est que c étaient les mêmes que dans mon école primaire mais msakene ils ne pouvaient pas accompilr leur mission aussi bien car l environnement de travail n y était pas propice(dailleurs c est pour ça qu ils font des heures sup dans les écoles privées). c est pas les profs qui vont changer les choses, avec toute la bonne volonté qu ils peuvent avoir, c est pas aux profs de construire les salles de cours ou de réparer les vitres cassées. Le prof a une mission qu il accomplie tant bien que mal mais llah ghaleb, et comme on dit "yadoune wahidatoune la toussafi9"
     
  8. Couscous-M1

    Couscous-M1 Visiteur

    J'aime reçus:
    10
    Points:
    0
    Re : le probleme des programes éducatifs c'est ici

    Sou2aal : 3rafto 3laach wizaarat atta3liim 7aagra w ka tekrah almo3allimiin ?

    Maalkom mdaarbiin w maalokom 3la haad al7aala..we7da ka tcharre9 w we7da ka tgharreb...
    almochkil ra ma kaynch fi almodarrisiin..raah kaayen fi wizaara atta3liim...w raani 9olt likom homa alli 3liihom almas2ouliya lekbiira alli ma mhalliyaach fi almodarrisiin..almochkil lekbiir kaayen fi salair diyaal daak almodarris almeskiin alldii laa yoghnii walaa yochbi3o min jou3...koll waa7ed yen6ale9 min nefso 9bel ma ye7kem 3la naas 2okhraayn...linafrid annaki modarriisa mithaaliya  ka t7ebbi al3amal diyaalek w ka twassli arrisaala alli me6louba minnek...walaakin fi 2aakhi alma6aaf ka te3yaay w yisiibek takhaadol ...machi min naa7iyat 2it9aan 3amalik wa al2ikhlaas fiih ..walaakin ka tchoufi bi annak ma ka t9adaaych waa7ed al2ojra monaasiba alli tkhallik testamerri fi al3amal diyaalek...waach fi le3chiyya melli yi jiik moul lekra aw tebghi t3achi wlaadek...ghadi t9ouli lihom ana ma ka themmniich almaada ana ki hemmouni lewlaad yi 9raaw meziyaan w yi koun 3andhom mosta9bal meziyaan...ma tensaawch 9awla arrasouli salla allaho 3alayhi wa sallam.: "anna likolli 2aajirin 2ojra"alli tekfiih w tchejj3o baach ye36i ktar w ne7eslo min waraa2 haad almodarris almeskiin alli howa al3amoud allfi9ari diyaal almojtama3 fii takwiin abnaa2ha...3la sayf zwiin w mardoud mina alfawaakih a7san..
     
  9. Sofia_A

    Sofia_A Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Couscous a sidi lhamdoullah makayne ladbaz la walou  [17h]
    rah dakchi lli 9olti kouuulou mttaf9a m3ak fih!! ce n est pas la faute au prof, walakine nta tu parles du salaire, le problème du salaire ne concerne pas seulement le domaine de l enseignement, tu n as qu à voir le domaine de la santé, avec tous ces infermiers qui cherchent "tadwirra" pour faire leur boulot !!
    Et mine de rien, je pense que le domaine de l enseignement a "plus d avantages" que les autres domaine, ne serait-ce que la sécurité sociale et la complémentaire santé (et tous les avantages de la fondation mohammed 6 des oeuvres sociales et culturelles). Donc bien que le salaire joue un grand rôle dans la qualité de l enseignement, je pense qu il y a plus que ça à changer si on veut que les choses aillent de l avant... [07h]
     
  10. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    lmouchkile f les établissement machi f les profs ola systém prémitive
     
  11. monalisa

    monalisa Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Je veux dire kil faut arrêter de se plaindre tout le temps et assez des pretextes!
    Si rien ne va, on ne peut pas rester les bras croisés! Justement, chouf tbarkallah le nombre de WladBladi de haut niveau ki ya!! Tous sont le fruit de ce système pourri k vous décrivez! Il est pas pourri pacek les salles de classe sont sales, ou pacek les vitres sont cassées.. Il est pourri pacek les gens ne veulent pas travailler et trouvent de bons pretextes. C vrai, il faut que les salles soient bien équipées, etc... Mais, ce la ne devra pas empêcher les gens de travailler! Nass qraw f medrassa mafihach les murs! f lkhla comme on dit, et ils sont forts comme pas ppossible!!
    Dc, arrêtons de nous plaindre tt le tps, et si les supérieurs ne font pas leur boulot, on ne peut pas se permettre de ne pas faire le notre quand il s'agit de domaines vitaux pr le pays (l'education et la santé).
    Exple: Un médecin digne de ce nom, ne laisserait pas mourir un malade pacek il n'apas de lit à l'hopital ou pacek celui ci est cassé, il ferait de son mieux pr sauver la vie humaine (pacek l'etat ne peut pas intervenir de sitot) et bien de mm, un prof digne de ce nom, devra sauver les enfants de la nations comme il peut.
    Je n'allège pas la responsabilité de l'etat ds l'affaire, ms je voudrais insister sur le fait k celui ki a le role le plus crutial, c le prof! Pacek c lui ki est sur le terrain. G bien dit le rôle le plus important et pas la faute la plus grande.
    J'espere k je me fais mieux comprendre!!
     
  12. mouhcine75

    mouhcine75 Visiteur

    J'aime reçus:
    21
    Points:
    0
    Re : le probleme des programes éducatifs c'est ici

    Tout d'abord je pense que c'est l'un des sujets les plus importants sur ce site.
    Je voulé pas participer parce que en cette période je n'ai pas vraiment tout le temps nécessaire à consacrer à ce genre de sujet. qui demande bcp de réflexion et d'analyse avant d'intervenir. Pour cela je vous prie de m'excuser pour cette intervention éclaire et pas trop réfléchit. )))

    J'ai bcp apprécié toutes vos interventions qui st très constructives et ki convergent toute vers une seule réalité commune : le système marocain est pourri.

    lorskon dit système c'est aussi bien les profs, les programmes pédagogiques, les moyens, les outils audio visuels, les étudiants, les prrents d'élèves, le ministère lui même que l'entourage et l'environnement actuels.

    Nous avons tous une part de responsabilité :

    -les profs : ils ont perdu cette passion kils avaeint pour ce domaine. on le considère plus com' domaine noble, mais com' une punition pr ceux ki ont raté leur études. Il faut dire que le contexte actuel fait que les gens raisonnent comme des comptables ou des financiers avnt tt autre chose. Et par conséquent la valeur du métier c'est le salaire kon touche la fin du mois et kon affiche sur son bulletin de paie.

    - la pédagogie : elle est très nulle et se dégrade chaque année encore plus (( nous avons pas de spécialisation lorskon atteint un nivo supérieur. par exemple les sciences maths: ils ont pas que les maths ou les physiques. ils étudient aussi lhistoire géo, larabe, et dautres matière vraiment inutiles. alors ken canada ou en europe on se spécialise même en maths ou en physik. on veut tout nous faire apprendre et en fin de compte on retient rien.
    Le principe des études consiste à apprendre pour passer l'examen, ce ki fé que juste après on oublie tt. On n'apprend pas pr développer son capital de connaissances.
    lorskon arrive au niveau des fac (formation accélérée des chômeurs) on produit des gens ki ne savent pas communiquer, ki nont aucune expérience, et ki ne connaissent rien en tout ce qui est NTIC ou informatik tt simplement. heureusement kil y a des excéptions.

    - les moyens : c pas la peine d'en parler, vous savez ts ke la plupart ne font pas de TP juste pr cette raison. kil y a juste de l'audio voix du prof, et le tableau noir et sale. Ozid Ozid...

    - les étudiants eux mêmes : ki ne font pas d'effort, l'école elle donne les lignes directrices, la route kil fo suivre, puis c à eux de suivre cette route et de développer ces lignes. Le travail à la maison est très important pr développer ses connaissances et sa personnalité.


    - les parrents d'élèves : ki ne font rien pr remplir leur rôle, et de critiquer le système... la plupart des marocains ne poussent pas leurs enfants à étudier, et ne les suivent pas dans leurs études.

    - le ministère : très souvent on permute le ministre de l’éducation avec celui de l’agriculture, les deux font de l’élevage )) … et ca veux tt dire.


    - l’entourage et l’environnement : aujourd’hui il y a plein de moyens de distraction qui font keon n’accorde pas tt son temps aux études : télé, internet, télé-jeux, cinéma, spéctacles…
    Avant les gens étaient bcp plus instruits car ils avaient pa bcp de moyens de distractions. Ils s’investissaient ds leurs études.
     

Partager cette page