Le projet d’autonomie se met en marche

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 5 Février 2007.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Le président français Jacques Chirac recevra ce lundi matin à Paris une délégation marocaine conduite par le ministre de l'Intérieur, Chakib Benmoussa, qui va lui présenter le projet de proposition d'autonomie pour les provinces sahariennes.


    Paris constitue la première étape d’une tournée qu’effectueront des délégations marocaines dans plusieurs capitales des pays membres du Conseil de sécurité des Nations Unies en vue de les informer sur l’état d’avancement du processus d'élaboration de l'avant-projet de la proposition de doter les provinces du sud d'une autonomie, dans le cadre de la souveraineté du Royaume, de son unité nationale et de son intégrité territoriale.

    Ces délégations vont ainsi présenter à la communauté internationale, avec ses instances et ses organisations, ce projet qui constitue la solution politique définitive et équitable pour un conflit artificiellement entretenu par les ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc. Un projet qui intervient en réponse aux attentes de la communauté internationale, qui souhaite que des propositions constructives soient présentées pour sortir ce dossier de l'impasse où il se trouve.

    L’objectif escompté est de parvenir à une solution politique négociée et définitive qui ouvrirait de plus larges perspectives pour l'édification d'un Maghreb arabe fort, reposant sur des bases saines. Il s'inscrit également au cœur des orientations et directives royales visant à consacrer le choix de la décentralisation et de la déconcentration, et à consolider les fondements de la régionalisation élargie.
    En avant-première de ce périple dans plusieurs capitales mondiales et en application des Hautes instructions royales, des réunions se sont tenues au Cabinet royal, les 31 janvier, 1er et 2 février 2007, avec les chefs des instances constitutionnelles et des partis politiques, en vue de les informer de l'état d'avancement du processus d'élaboration du projet de proposition d'autonomie pour les provinces sahariennes.

    Au cours de ces réunions, les partis politiques nationaux ainsi que le président du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes (Corcas), son secrétaire général, les membres de son bureau et les présidents de ses commissions permanentes, ont été informés des grandes lignes de ce projet qui tient compte des suggestions pertinentes des partis et des intérêts supérieurs de la nation et des spécificités socioculturelles de la région. Une proposition courageuse qui respecte les normes et standards internationaux en matière d'autonomie devant permettre aux habitants du Sahara marocain de gérer démocratiquement leurs affaires locales, par le biais d'institutions représentatives et exécutives régionales élues.

    Les leaders politiques et les responsables du Corcas se sont déclarés fermement attachés aux constantes sacrées de la nation, à savoir l'unité nationale et l'intégrité territoriale, et le respect de la souveraineté pleine, entière et non négociable du Royaume sur la totalité de ses territoires. Dans le même ordre d’idées, ils ont souligné que l'adhésion, à la proposition d'autonomie, de toutes les composantes du peuple marocain, notamment les tribus des provinces du sud et l'ensemble des populations de la région, s'apparente à un exercice d'autodétermination dans son acception suprême, combinant unité, démocratie et progrès.

    Ils ont également réitéré leur détermination à poursuivre leur action en vue de rallier davantage d'appui et de soutien à ce projet et à veiller à ce que les autres fils du Sahara, où qu'ils puissent être, y adhèrent également, au sein d'un Maroc uni, leur offrant les conditions requises pour une citoyenneté pleine et entière, et pour une vie dans la dignité.


    Aujourd'hui Le Maroc
     

Partager cette page