Le PSG saisit sa chance

Discussion dans 'France' créé par simo160, 4 Mars 2012.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]


    Vainqueur d'Ajaccio (4-1) au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain a repris la tête du classement de Ligue 1 lors de la 26e journée. Les hommes de Carlo Ancelotti ont un point d'avance sur Montpellier, tenu en échec samedi à Dijon (1-1). L'ACA, 18e, reste premier relégable.

    Le Paris Saint-Germain n'a pas manqué l'occasion de reprendre la tête du classement, abandonnée la semaine passée à Montpellier. L'équipe de Carlo Ancelotti, victorieuse d'Ajaccio (4-1), a profité du nul concédé par les Héraultais samedi à Dijon (1-1) pour repasser devant, pour un petit point. Les Parisiens ont fait la différence en deux minutes, peu avant la demi-heure de jeu, grâce à des buts de Javier Pastore (27e) et Jérémy Ménez (29e). Ils ont aussi, comme souvent, concédé un but consécutif à un coup de pied arrêté signé Yohann Poulard (42e), avant de se mettre à l'abri en fin de match sur des buts de Guillaume Hoarau (86e) et Nene (90e+1). Et de signer un succès bénéfique au classement. Repassé devant Montpellier, le PSG a aussi pris ses distances sur le troisième, Lille, relégué à huit points après le nul concédé face à Auxerre samedi (2-2).


    Le score est un peu lourd pour Ajaccio, mais il reflète surtout la supériorité des individualités parisiennes. Le PSG a réalisé une belle première période sur le plan collectif, malgré une entame un peu poussive qui aurait pu être sanctionnée si le centre-tir de Damien Tibéri n'avait pas terminé sa course sur la barre transversale (7e). Derrière, les Parisiens ont installé leur domination, parvenant notamment bien à écarter le jeu grâce aux apports des latéraux. Ils ont surtout régner dans l'entrejeu sous l'influence du trio Matuidi-Motta-Pastore. L'Argentin, positionné en soutien de Guillaume Hoarau, a été décisif. Après avoir ouvert la marque sur un service de Matuidi (1-0, 27e), il a servi Jérémy Ménez pour une frappe enveloppée superbe deux minutes plus tard (2-0, 29e).

    Nene récompensé

    Le talent n'est pas une nouveauté à Paris. Les lacunes sur les coups de pied arrêtés non plus. Yohann Poulard est venu le rappeler en réduisant la marque à la suite d'un coup franc mal dégagé par la défense parisienne (2-1, 42e). Un but qui a un peu replongé le PSG dans ses travers. Les Parisiens n'ont jamais eu la même mainmise sur le jeu en deuxième période. Mais ils sont quand même parvenus à se mettre à l'abri en fin de match. Guillaume Hoarau, en manque de réussite jusque là (18e, 19e, 20e, 84e), a tiré profit d'un service de Nene pour confirmer son retour en forme, une semaine après son doublé à Lyon (3-1, 86e).

    Passeur sur cette action, le Brésilien a ensuite justifié son statut de meilleur buteur du club avec son 13e but de la saison en L1, suite un contre rondement mené (4-1, 90e+1). Un but mérité, après deux tentatives sur les montants, pour assurer définitivement le retour du club francilien en tête de la L1, mais surtout pour lui ouvrir encore un peu plus la voie qui mène à la Ligue des Champions. A 12 journées de la fin, Paris a pas moins de douze points d'avance sur le quatrième, Saint-Etienne.

    Eurosport
     

Partager cette page