Le Raja trahi par Edgard

Discussion dans 'Maroc' créé par fhidou, 22 Août 2005.

  1. fhidou

    fhidou Citoyen

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    38
    En encaissant le but d¹égalisation aux toutes dernières minutes face à Al-Ahly d¹Egypte, samedi à Casablanca, lors de la 5e journée des quarts de finale de la Ligue des champions d¹Afrique (groupe A), le Raja de Casablanca a raté une occasion rêvée d¹améliorer ses chances de qualification aux demi-finales.

    En revanche, les Verts et Blancs permettent aux Egyptiens de passer au tour suivant prématurément, à un moment où ils semblaient remettre cette ambition à la journée suivante. Pourtant, les Rajaouis ont entamé ce match avec la volonté affichée de décrocher la victoire et prendre leur revanche sur Al-Ahly qui les avait battus au Caire (1-0). Ils ont même failli surprendre leur adversaire à la 1ère minute par le biais de l¹international junior Mouhssine Iajour, mais son ballon est passé à côté des buts.
    Les Egyptiens d¹Al-Ahly, qui cherchaient à assurer définitivement leur qualification, ont laissé passer l¹orage vert avant de répliquer par des offensives dangereuses, réduisant ainsi la pression des locaux.
    L¹équilibre rétabli, le jeu a été centré dans le milieu de terrain avec des attaques de part et d¹autre et des duels physiques qui ont poussé l¹arbitre à intervenir à maintes reprises. Les attaquants du Raja, qui ont recouru à tous les moyens pour percer les lignes adverses, se sont heurtés à un mur de joueurs qui se dressait devant le keeper égyptien, ce qui a mis en échec leurs tentatives d¹ouvrir le score avant la fin de la première mi-temps, qui achevée sur un nul blanc.
    Les deux équipes ont entamé le 2e mi-temps comme ils avaient fini la première: ballon centré au milieu, attaques des deux côtés et lutte physique acharnée. Mais le besoin pour un premier but s¹est avéré pressant pour le Raja, surtout que les joueurs marocains ont commencé à multiplier les erreurs notamment au niveau des passes, offrant plusieurs occasions à l¹équipe adverse.
    Face à cette situation, le coach rajaoui renforce le milieu de terrain en alignant Daoudi et Faufana (54e mn) dans l¹objectif de donner plus de soutien à l¹attaque et alléger la pression exercée par les défenseurs égyptiens sur les attaquants marocains. Un changement qui ne tarda pas à donner ses fruits.
    A la 65e minute, Faufana s¹infiltre dans la zone d¹Al-Ahly, donne une passe en or à droite pour Alloudi qui a logé le ballon dans les filets du gardien égyptien inscrivant le 1er but.
    Ressentant la menace peser sur leur chance de qualification, les joueurs d¹Al-Ahly se sont lancés à l¹assaut des buts rajaouis dans l¹espoir de redresser la situation, mais en face d¹eux, se dressait une équipe qui ne semblait pas se contenter d¹un seul but et qui avait les moyens d¹aller plus loin.
    Mais, a un moment où tout semblait aller en faveur du Raja, le défenseur Edgard commet une erreur fatale en prolongeant la balle pour le gardien de but sans faire attention à la présence de Imad Metaab, qui se jette sur l¹occasion et offre l¹égalisation à son équipe au temps additionnel, malgré l¹intervention courageuse de Chadli.
    Chadli qui a d¹ailleurs perdu son sang froid et giflé Edgard qui a fait contre mauvaise fortune bon coeur...
    Le défenseur ivoirien, placé sur la liste des joueurs transférables et destiné à aller en Arabie saoudite, n¹oubliera jamais cette maudite soirée où il a bêtement concédé le nul à Al-Ahly.
    Autre malheureux de cette soirée, le joueur Alloudi, heureux buteur, certes, mais qui a écopé d¹un carton jaune, concédé pour jet de maillot, au moment où il aurait pu s¹en passer.
    Alloudi, à l¹image du Raja a été très amateur, face à un club égyptien franchement plus professionnel et qui mérite cette qualification, qui l¹honore...
    Ainsi, Al-Ahly poinçonne son ticket de passage aux demi-finales, alors que le Raja compromet sérieusement ses chances et doit attendre la dernière journée pour déterminer son destin qui dépend largement des résultats des autres matchs du groupe A.

    Source: www.albayane.ma

     

Partager cette page